Immobilier Le tour du propriétaire

Maison-oiseau posée au bord de l’eau

Des propriétaires nous ouvrent les portes de leur demeure d'exception, offerte sur le marché de la revente

C’est en déployant ses ailes que cette maison s’est posée au bord de l’eau, à Sorel-Tracy, il y a 60 ans. Si on le dit, ce n’est pas pour faire joli. L’architecte Félix Racicot se serait véritablement inspiré d’un oiseau en vol quand il a conçu cette propriété pour le ministre québécois des Transports, en 1962.

Ces données, on les trouve dans le Répertoire du patrimoine culturel du Québec. La maison Gérard-Cournoyer, qui porte le nom de son premier propriétaire, y figure en bonne place en raison de ses qualités architecturales et historiques. La propriété de plain-pied au cachet mid-century est avantageusement située au bord de la rivière Richelieu, et voisine le terrain de golf Les Dunes de Sorel-Tracy. Elle a subi beaucoup de rénovations au cours des cinq dernières années, dont le changement des 57 fenêtres, le toit, la cuisine, 2 salles de bains et la plomberie.

C’est en longeant le chemin Saint-Roch qu’on se rend à cette maison de 8000 pi2, qui prend ses aises sur un terrain presque 10 fois plus grand. En dépit de ses dimensions imposantes, il est facile de passer devant cette propriété sans la voir. Située en retrait et en contrebas du chemin, elle est entourée d’arbres à maturité qui contribuent à son intimité. Une allée privée en demi-cercle en facilite l’accès, et la sortie.

Conquis dès l’entrée

Le revêtement extérieur de la maison, en bois et pierres des champs, est d’origine. On pénètre dans la maison par une entrée spectaculaire : une porte à double vantail entièrement vitrée, couverte d’un ouvrage en fer forgé. On suppose que celui-ci a une fonction à la fois sécuritaire et artistique, mais c’est ce dernier aspect qui nous séduit.

Une fois passé le vestibule, le même type de portes s’ouvre sur un grand hall qui donne vue sur les pièces à vivre et la rivière. Eh bien voilà, on est conquis. C’est d’ailleurs ce qui est arrivé à l’actuel propriétaire, Martin Hébert, courtier immobilier de son métier.

Alors qu’il cherchait une maison à Brossard ou à Saint-Lambert, l’hiver dernier, M. Hébert raconte être tombé par hasard sur cette propriété de Sorel, qui venait d’être affichée sur Centris. « Elle m’a intrigué, je suis venu la visiter, et j’ai eu un coup de cœur en entrant. Ce n’est pas la première fois que ça m’arrive », signale avec une pointe d’humour cet amateur d’art et de maisons.

Le corps et les ailes

Pour décrire cette maison, qu’on présente comme une bifamiliale, on va y aller simplement. Le corps qui s’avance vers la rivière regroupe les pièces à vivre. L’aile gauche abrite les chambres et leurs salles de bains, de même qu’une tourelle qui servait apparemment de centre de communications au ministre. Dans l’aile droite se trouvent le garage double, la salle de lavage, de grands espaces de rangement et des pièces dont l’usage est pour le moment plus ou moins défini. C’est tellement grand ! Sans compter que le sous-sol en béton offre de l’espace supplémentaire.

Cette propriété n’a connu que quatre propriétaires depuis sa construction. À la mort de M. Cournoyer, en 1973, c’est le fils de l’architecte Racicot qui l’a achetée. La propriété n’a été revendue qu’en 2017, à un couple qui pensait bien y rester pour longtemps, et qui a fait beaucoup de rénovations. Des ennuis de santé ont cependant incité le couple à vendre, au printemps dernier. M. Hébert envisageait pour sa part de s’y établir pour au moins cinq ans, dit-il, mais il n’a pu résister quand la maison de son enfance, à Brossard, s’est retrouvée sur le marché. Il l’a achetée !

Fiche de la propriété

Prix demandé

1 250 000 $

Année de construction

1962

Maison bifamiliale mid-century de plain-pied, comprenant 16 pièces, située sur un terrain bordé par la rivière Richelieu, sur une largeur de 275 pi.

Superficie du bâtiment

8000 pi2 (165 pi sur 50 pi)

Superficie du terrain

75 623 pi2 (276 pi sur 291 pi)

Évaluation municipale

607 000 $

Impôt foncier et taxe scolaire

7301 $

Courtier immobilier

Martin Hébert, RE/MAX Platine

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.