Italie

« Meloni, le peuple a faim »

— Slogan affiché sur une bannière tenue par des manifestants rassemblés sur la Piazza del Popolo, dans le centre de Rome. Des milliers d’employés du secteur public et des transports ont pris part vendredi en Italie à un mouvement de grève, protestant, à l’appel des syndicats, contre le budget 2024 préparé par le gouvernement ultraconservateur de Giorgia Meloni. (AFP)

Indonésie

Un bateau de réfugiés rohingya repoussé par des habitants

Une embarcation de fortune transportant un groupe d’environ 250 réfugiés rohingya a été refoulée dans l’ouest de l’Indonésie par des habitants en colère qui ont renvoyé les passagers à leur errance maritime vendredi. Leur bateau délabré et surchargé est arrivé jeudi au large de la province d’Aceh, mais des villageois ont refusé de le laisser accoster. Certains réfugiés de cette minorité birmane persécutée ont alors sauté dans l’eau, s’effondrant sur la plage et suppliant pour que les passagers épuisés soient autorisés à débarquer, en vain. Après avoir été contraints de remonter à bord, les réfugiés ont rejoint la côte du nord d’Aceh, une dizaine de kilomètres plus loin, où ils ont pu débarquer avant que des habitants ne les renvoient en mer jeudi soir. Selon plusieurs réfugiés à bord, l’embarcation était partie il y a près de trois semaines du Bangladesh. Le bateau n’était plus visible vendredi depuis la côte d’Aceh, ont déclaré des habitants.

— Agence France-Presse

Philippines

Un séisme de magnitude 6,7 fait deux morts

Un séisme de magnitude 6,7 a frappé le sud des Philippines vendredi, faisant deux morts et causant des destructions, a annoncé la police. Le tremblement de terre s’est produit au large de la province de Sarangani, sur l’île de Mindanao, à une profondeur de 78 km, a indiqué l’Institut américain d’études géologiques (USGS). Le séisme n’a pas déclenché d’alerte au tsunami. Un couple est mort écrasé par l’effondrement d’un mur en béton devant une entreprise de la filière bois, près de la ville de General Santos où le couple travaillait, a indiqué la police locale. Une vidéo montre des clients terrifiés dans un autre centre commercial de General Santos en train de s’abriter sous les tables d’un restaurant au moment où l’immeuble est ébranlé par des secousses. « Nous étions au deuxième étage, et la seule chose que nous pouvions faire était de nous cacher sous les tables », a raconté Gregorio Narajos, 34 ans, qui a filmé la scène.

— Agence France-Presse

Prix international de la paix pour des enfants

Trois Ukrainiennes récompensées pour des applis aux jeunes réfugiés

Trois adolescentes ukrainiennes qui ont développé des applications pour aider les jeunes réfugiés fuyant la guerre ont reçu vendredi le prix international de la paix pour des enfants, décerné à Londres par l’organisation KidsRights. Sofia Tereshchenko, 18 ans, Anastasiia Feskova et Anastasiia Demchenko, toutes deux âgées de 17 ans, ont développé des applications pour téléphone mobile quand leur pays a été envahi par la Russie en 2022. Choqué par les histoires d’enfants réfugiés arrivant dans un pays étranger sans un parent sur qui compter, le trio a conçu deux applications. La première, baptisée Refee, donne aux enfants de 4 à 11 ans des informations pour se mettre en sécurité et à l’abri et trouver de quoi manger quand ils arrivent dans un pays étranger. La deuxième SVITY, met en relation des réfugiés âgés de 16 ans et plus avec des hôtes pour les aider à s’installer. Les lauréates ont été sélectionnées parmi 140 nominés.

— Agence France-Presse

France

Un sénateur inculpé pour avoir drogué une députée

Le sénateur affirme avoir cru s’être procuré un « euphorisant » pour sa propre consommation, la députée dénonce une « trahison », accusant le premier de l’avoir droguée : une confrontation a opposé vendredi en France deux parlementaires, à l’issue de laquelle le sénateur a été inculpé. Cette confrontation de près de deux heures à la police judiciaire de Paris a été organisée dans le cadre de la garde à vue du sénateur Joël Guerriau. Il a ensuite été inculpé pour « administration à une personne, à son insu, d’une substance de nature à altérer son discernement ou le contrôle de ses actes pour commettre un viol ou une agression sexuelle et de détention et usage de substances classés comme stupéfiants ». Des prélèvements dans l’organisme de Sandrine Josso, députée de Loire-Atlantique, ont révélé la présence d’ecstasy, avait indiqué jeudi le parquet de Paris. Des perquisitions ont ensuite été menées au bureau du sénateur et à son domicile, où les enquêteurs ont retrouvé de l’ecstasy, selon le parquet. — Agence France-Presse

Liberia

Le président sortant George Weah concède la défaite

Le président sortant du Liberia, George Weah, a concédé vendredi soir sa défaite à l’élection présidentielle de mardi face à l’opposant Joseph Boakai, alors que le pays est dans l’attente de la publication des résultats totaux du scrutin. « Ce soir, le CDC [parti de M. Weah] a perdu l’élection, mais le Liberia a gagné. C’est le temps de l’élégance dans la défaite », a déclaré M. Weah, ancienne gloire du foot élue en 2017, dans un discours sur la radio publique. « Les résultats annoncés ce soir, bien que non finaux, indiquent que [M.] Boakai a une avance que nous ne pouvons rattraper. J’ai parlé au président désigné Joseph Boakai pour le féliciter pour sa victoire », a dit M. Weah. Les résultats publiés vendredi par la commission électorale, après des votes dans plus de 99 % des bureaux, donnaient 50,89 % à M. Boakai, 78 ans, et 49,11 % à M. Weah.

— Agence France-Presse

Guerre en Ukraine

Kyiv établit plusieurs têtes de pont sur le Dniepr

L’Ukraine a revendiqué vendredi la conquête de positions sur la rive du Dniepr occupée par les Russes, après des mois d’une contre-offensive décevante, tout en admettant que les combats y sont « violents » et toujours en cours.

Les forces ukrainiennes « ont mené une série d’actions réussies sur la rive gauche du Dniepr » dans la région de Kherson, a indiqué sur Facebook le commandement de l’infanterie de marine qui revendique « plusieurs têtes de pont » dans cette zone et de « lourdes pertes » infligées à l’ennemi.

« Des unités ukrainiennes ont réussi à chasser les Russes de leurs positions sur la rive gauche du fleuve », a confirmé peu après l’état-major, ajoutant que des « combats violents » et « des opérations de sabotage, de raid et de reconnaissance » étaient en cours.

L’objectif est de « repousser l’ennemi aussi loin que possible » du fleuve afin de l’empêcher de pilonner la ville de Kherson et d’autres localités sur la rive droite, sous contrôle ukrainien, a précisé l’état-major.

L’armée de Kyiv « a réussi à consolider plusieurs têtes de pont sur la rive gauche du Dniepr » et « prend des mesures pour étendre son ancrage », a-t-il détaillé dans la soirée.

Il s’agit du premier succès revendiqué par l’Ukraine dans sa contre-offensive depuis la reprise du village du Robotyné en août, dans la région méridionale de Zaporijjia.

« Forte résistance » russe

La prise de positions sur la rive gauche du Dniepr pourrait permettre un assaut plus important dans le Sud. Mais pour cela, l’Ukraine doit réussir à déployer en nombre des hommes, des véhicules et des équipements dans cette zone difficile d’accès, sablonneuse et marécageuse.

L’opération ne s’annonce pas facile. L’état-major ukrainien a fait état de « violents combats » et d’une « forte résistance ennemie » sur la rive occupée où les forces russes disposent d’« une ligne de fortifications assez importante ».

L’armée russe a pour sa part affirmé vendredi avoir infligé toute la semaine de lourdes pertes aux forces tentant de débarquer sur la rive qu’elle occupe.

« Dans le secteur de Kherson, sur la rive droite du Dniepr et lors d’une tentative de débarquement sur une île, l’adversaire a perdu plus de 460 soldats tués ou blessés, deux chars et 17 véhicules », a assuré le ministère de la Défense dans son rapport portant sur la période du 11 au 17 novembre.

— Agence France-Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.