Place aux douceurs glacées

Pour un été digne de ce nom, ça prend des desserts glacés ! Pour se rafraîchir, oui, mais aussi juste pour le plaisir. Et c’est encore mieux si ces délices sont faits à partir d’ingrédients bien de chez nous.

LA CRÈME DE LA CRÈME GLACÉE

C’est en 1956 que Geoffrey Lambert a lancé son entreprise de crème glacée, Lambert, devenue au fil des décennies suivantes l’un des chefs de file en la matière. En 2017, le regroupement TOP Glaciers a acquis ce joyau gourmand bien de chez nous qui a récemment subi une cure de jeunesse, comme nous le mentionne Pierre Morin, copropriétaire de TOP Glaciers.

Notre crème glacée rime avec un fort sentiment de réconfort et d’appartenance pour les Québécois, car elle a bercé l’enfance de plusieurs d’entre nous.

Ce qui nous distingue, ce sont des crèmes glacées s’inspirant toujours des recettes traditionnelles, mais ayant su s’adapter aux attentes des consommateurs d’aujourd’hui, qui recherchent par exemple de plus petits formats et des contenants biodégradables.

Bol ou cornet ? Je suis davantage de type cornet. Je trouve qu’il n’y a rien comme me promener en dégustant une crème glacée quand il fait beau.

Une saveur à découvrir : en fait, il est impossible de n’en choisir qu’une seule ! Les quatre que propose Lambert valent le détour, autant la classique à la vanille que nos nouvelles, soit tarte aux pommes et caramel, cappuccino et fudge ainsi que cerises Bordeaux.

Le comble du bonheur, c’est de profiter de la légèreté de nos yogourts glacés, offerts en trois saveurs : vanille, fraise et crème, et pêche et fruit de la passion.

IDÉES RAFRAÎCHISSANTES

Bien que le classique cornet garde à jamais une place de choix dans nos cœurs, il y a mille et une manières de se sucrer le bec en été. Un anniversaire en vue ? On gâte le jubilaire avec ce gâteau à la crème glacée façon shortcake aux fraises, où l’habituelle chantilly est remplacée par de la crème glacée joliment marbrée d’une confiture de fraises et basilic.

On peut aussi expérimenter la formule flotteur, qui consiste à ajouter une boule de crème glacée dans un verre de boisson gazeuse, ou encore repousser les limites de la décadence avec cette tarte glacée jouant dans un registre sucré-salé avec sa sauce au caramel, ses pépites de chocolat et ses arachides.

« En déposant une boule de crème glacée Lambert du parfum de son choix dans un café espresso, on obtient un affogato, un péché mignon tout simple, mais absolument parfait ! »

Pierre Morin, copropriétaire de TOP Glaciers

4 FAÇONS INVENTIVES DE SAVOURER DU YOGOURT GLACÉ

Version allégée de sa cousine la crème glacée, le yogourt glacé se prête également à la préparation de délicieuses collations estivales.

On tire profit des plus belles coupes en verre qu’on a à la maison pour réaliser un parfait en y déposant en alternance des étages de yogourt glacé à la vanille, de pêches (en compote et en morceaux) et de bleuets.

En mélangeant beurre de noix, yogourt glacé Lambert, avoine et cannelle, entre autres ingrédients, on crée des boules d’énergie aussi revigorantes que rafraîchissantes.

Avec des gaufres, on concocte un généreux sandwich au yogourt glacé (divin avec un parfum pêche et fruit de la passion !). Pour une version plus gourmande, on trempe un côté de son sandwich dans le chocolat.

Pour un dessert simple et rapide à préparer, mais qui fait toujours son effet, on grille sur le barbecue des poires coupées en deux et nappées d’un peu de miel pour les servir avec du yogourt glacé à la vanille. Un délicieux contraste chaud-froid.

ALERTE TENDANCE !

Une rage de crème glacée frappe, mais les réserves du congélateur sont à sec ? Pas de panique ! Les quelques bananes bien mûres qui attendent patiemment sur le comptoir peuvent voler à la rescousse. Il suffit de les trancher en rondelles et de les arroser d’un peu de jus de citron pour éviter qu’elles noircissent. Après quelques heures au congélo, on les passe au robot jusqu’à l’obtention d’une texture lisse. Et voilà, le tour est joué !

Des combinaisons à essayer

2 cuillerées à table de beurre d’arachides + pépites de chocolat au goût + 4 bananes

2 cuillerées à table de sirop d’érable + noix de Grenoble au goût + 4 bananes

1 tasse de fraises du Québec + une cuillerée à thé d’extrait de vanille + 4 bananes

Astuce de mon épicier

Parfois, la chaleur occasionnée par le mélangeur fait fondre la crème glacée à la banane. Pour une texture plus solide, il suffit de remettre la crème glacée au congélateur pendant quelques heures.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.