Jeff Boudreault sera animateur à Rythme FM

Après avoir interprété pendant six ans le journaliste Jean Brière dans District 31, Jeff Boudreault va relever un nouveau défi à compter du 22 août. Il pilotera l’émission matinale à Rythme FM 105,7.

Accompagné de Stéphane Fallu et de Marie-Christine Proulx comme coanimateurs, Jeff Boudreault remplacera à l’animation Patrice Bélanger, qui a décidé de quitter la station à la fin de la dernière saison. Par le fait même, l’acteur va tâter d’un nouveau média dont il rêvait depuis un bout de temps. « L’idée de faire de la radio a germé il y a longtemps, mais ça ne fonctionnait jamais avec mes horaires. Avec la fin de District 31 et la fin des tournages de la série Hôtel, il y a une fenêtre d’opportunité qui s’est ouverte. Et cette offre est arrivée. »

Marc Thériault, directeur général de Rythme FM, explique qu’il songeait à faire des essais radio avec Jeff Boudreault depuis un certain temps déjà.

« On a pu faire des tests récemment et on a tout de suite vu que la chimie était bonne avec Stéphane Fallu et Marie-Christine Proulx. Ce sont trois personnes avec des personnalités très différentes. Jeff a un côté gars très assumé ; Stéphane apporte un aspect funny et humain. Quant à Marie-Christine, elle offre une belle continuité à l’émission. Quand on les a mis ensemble tous les trois, on a tout de suite vu que ça donnait quelque chose d’intéressant. »

Jeff Boudreault dit n’avoir pas hésité très longtemps avant d’accepter de participer à cette émission dont le titre reste à trouver.

« Ce sera un privilège de pouvoir vivre une proximité avec les gens au quotidien, d’être là pour le réveil du Grand Montréal. Le seul aspect qui m’a fait hésiter un peu, c’est que j’habite Bromont. Je vais donc devoir me lever à 3 h du matin et faire 1 heure et 20 minutes de route chaque jour pour aller à la station. Mais bon, il n’y a pas beaucoup de trafic dans le milieu de la nuit. »

– Jeff Boudreault

« Nous, les acteurs, sommes habitués aux horaires atypiques ; là, ça va être très régulier, comme une job d’usine », ajoute-t-il.

Depuis qu’il sait qu’il va passer ses matins à Rythme FM, il dit avoir prêté une oreille plus attentive au contenu de la chaîne. « J’ai réalisé que cette radio me ressemblait plus que je ne le pensais. Dans ma tête, j’ai toujours 22 ans et j’avais entendu des préjugés sur le fait que cette radio ne faisait jouer que des ballades. C’est faux. C’est une radio actuelle, branchée sur son auditoire, qui fait passer la musique que j’écoute tous les jours ! »

Même si les micros ne lui font pas peur – « je fais des voix depuis toujours et j’adore ça », dit-il –, l’acteur est conscient qu’il va devoir apprendre son nouveau métier sur le tas. « Je vais essayer de ne pas trop me juger et de rester humble. Je suis capable parfois d’être mon pire ennemi. Je veux être le plus ludique possible. J’ai déjà demandé des conseils à mon bon ami Richard Turcotte, qui est un pro de la radio. Je sais déjà que la connexion est super bonne avec les coanimateurs. Ensemble on va faire un christie de bon show ! »

« Un avant et un après-District 31 »

Jeff Boudreault sait que ce nouveau contrat radiophonique qui lui est offert n’est pas étranger au succès qu’a connu la série District 31. « C’est certain. Regardez, Michel Charette fait de la radio actuellement ; Gildor Roy va animer La tour à TVA. Il va toujours y avoir un avant et un après-District 31. C’est un phénomène télévisuel dont on parlera encore dans 30 ans. Pendant six ans, il ne s’est pas passé une journée sans que quelqu’un me parle de l’émission. C’est la preuve que le show a eu un maudit impact ! Et ça ratissait tellement large comme public… »

Marc Thériault, lui, est formel : « La notoriété de Jeff est plus grande encore depuis District 31, mais si les tests n’avaient pas été concluants, on ne l’aurait pas choisi. À la radio, il faut une voix, une personnalité, une chimie. Pas juste une notoriété. »

En attendant de faire ses premiers pas à la radio, Jeff Boudreault va partir tout l’été pour explorer seul à moto le sud-ouest des États-Unis. « Je visiterai le Colorado, l’Utah, la Californie avant de revenir doucement en passant par Memphis. Ce sera mon Compostelle à moto ! »

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.