Dominic Rivest 1976-2020

Une force tranquille

Vous ne les connaissez pas parce qu’ils n’ont pas leur nom dans le journal. Mais les pupitreurs sont en quelque sorte la force tranquille de La Presse. Et Dominic Rivest était certainement LA force tranquille de l’équipe éditoriale. Si vous avez envoyé une lettre ouverte à Débats au cours des dernières années, c’est lui qui l’a lue, relue, et en a fait la première correction. Il l’a aussi titrée, illustrée et mise en page en tant que journaliste au pupitre. Il faisait cela pour les éditoriaux et chroniques publiés dans la section aussi. Un travail de moine qui correspondait parfaitement au tempérament de Dominic, un être discret, doux, sensible et tellement consciencieux. Or, le week-end dernier, Dominic Rivest a malheureusement succombé à un infarctus à seulement 44 ans. Un véritable choc pour les artisans de La Presse, et particulièrement pour la petite équipe éditoriale, dont il était un rouage essentiel depuis environ huit ans. Son humour pince-sans-rire, sa présence rassurante et son grand professionnalisme nous manqueront énormément. Nos pensées et notre sympathie vont à sa famille et à ses proches.

François Cardinal

Éditorialiste en chef

Directeur principal, section Débats

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.