Pour célébrer les femmes à l’année, Jean Coutu présente 6 règles d’or à adopter au quotidien.

VOS CHEVEUX EN DISENT LONG SUR VOTRE SANTÉ

Rêches, fourchus, cassants, ternes… Quand vos cheveux en arrachent, une petite introspection s’impose. Votre corps vous envoie-t-il des signaux ? Cheveux et alimentation sont-ils reliés ? La pollution y est-elle pour quelque chose ? Réponses.

Mode de vie

Ce que révèlent vos cheveux

Tout comme la peau, les cheveux sont le reflet de votre alimentation et de votre mode de vie. Vous carburez au stress et à la malbouffe ? Tôt ou tard, votre chevelure en subira les contrecoups. Quelques exemples concrets : un manque de protéines dans l’alimentation quotidienne peut rendre les cheveux secs et cassants. À l’inverse, des cheveux ternes et gras ne sont pas étrangers à une alimentation trop riche en gras saturés. Ceux-ci engendrent des toxines qui nuisent à la circulation sanguine au niveau du cuir chevelu, ce qui peut entraîner des démangeaisons et l’apparition de pellicules.

Pollution

Cheveux et vie urbaine

Poussière, microparticules, gaz d’échappement, utilisation régulière de produits coiffants : tous ces facteurs de la vie urbaine et moderne peuvent également donner triste mine à votre chevelure. Voilà un autre bon prétexte pour prendre le temps de la brosser avant d’aller au lit. Le brossage permet non seulement de répartir le sébum jusqu’aux pointes, il favorise aussi l’élimination des résidus issus de la pollution et des produits coiffants. Le piège à éviter : les lavages trop fréquents. Vous risquez alors de rendre vos cheveux encore plus vulnérables. Il est plutôt recommandé d’espacer les shampoings et de vous offrir une petite « détox » capillaire à l’occasion.

Détox capillaire

Remettre le compteur à zéro

Encore méconnue ici, la « détox » capillaire fait sensation aux États-Unis comme en Asie. C’est la tendance du moment pour dorloter votre tête. Pour ce faire, pas la peine de vous rendre au salon ou de payer une fortune : cette cure beauté de la racine à la pointe est accessible à toutes et à tous. L’équipe de Jean Coutu a fait l’essai de la nouvelle gamme PHYTOD-TOX de Phyto Paris. Sa formule sans parfum est enrichie d’huile essentielle d’eucalyptus, de ghassoul, d’extrait de kumquat et de bardane, une plante médicinale reconnue pour ses nombreuses vertus.

Routine

Une routine simple en trois étapes

Au chapitre des produits capillaires, la gamme PHYTOD-TOX se démarque tout particulièrement. Dès la première utilisation, le cheveu retrouve sa souplesse et sa brillance. Sa simplicité d’utilisation est particulièrement appréciée. Première étape : assainissez le cuir chevelu avec un masque purifiant préshampoing. Ensuite, au tour du shampoing détoxifiant, qui nettoie les cheveux en profondeur pour éliminer les résidus polluants. Terminez avec un spray rafraîchissant antiodeurs qui prévient et neutralise les odeurs. Voilà une routine à adopter une fois par semaine.

Le geste beauté

Pratique et polyvalent, le spray rafraîchissant anti-odeurs peut aussi servir à tout moment de la journée, après une séance de sport ou au terme d’une journée en ville.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.