Internationaux d’Australie

Muchová élimine Barty à Melbourne

Melbourne — La Tchèque Karolína Muchová s’est offert sa première demi-finale dans un tournoi du Grand Chelem en venant à bout de l’Australienne Ashleigh Barty, première joueuse mondiale, 1-6, 6-3 et 6-2, mercredi à Melbourne.

Muchová, 24 ans, a accusé une manche et un bris de retard et elle est apparue mal en point physiquement avant de retrouver des couleurs. Elle affrontera l’Américaine Jennifer Brady, tombeuse de sa compatriote Jessica Pegula, 4-6, 6-2 et 6-1, pour une place en finale.

Il s’agira de la deuxième demi-finale majeure pour Brady, après celle des Internationaux des États-Unis en 2020.

L’autre demi-finale opposera la Japonaise Naomi Osaka à l’Américaine Serena Williams.

Pour son deuxième quart de finale en Grand Chelem, tout avait mal commencé pour Muchová.

Manifestement pas dans son assiette, la joueuse tchèque s’est retrouvée menée 5-0 après seulement 16 minutes, en a mis plus de 20 à inscrire son premier jeu, et a vu la première manche s’envoler en tout juste 24 minutes. Elle n’avait alors frappé qu’un seul coup gagnant, mais commis 13 fautes directes.

Mais un temps mort pris hors du court à 2-1 dans la deuxième manche, après avoir été brisée d’entrée, a complètement inversé le scénario de ce match.

« Je me sentais perdue sur le court, j’avais la tête qui tournait. Les médecins ont pris ma tension [artérielle] et m’ont rafraîchie. La pause m’a aidée », a expliqué Muchová, dont le pouls et la température ont aussi été mesurés au Rod Laver Arena.

La Tchèque est revenue plus conquérante et plus constante, mais surtout, Barty a complètement perdu le fil du match, multipliant les fautes directes (37 !) très tôt dans l’échange et ne frappant quasiment plus que des balles sans réelle consistance. Au point de ne plus gagner que 3 des 14 jeux suivants.

L’Australienne n’avait pourtant pas perdu la moindre manche pour rallier les quarts de finale, et n’avait laissé échapper que 20 jeux au cours de ses quatre premiers matchs.

« C’est déchirant, bien sûr, mais le soleil va se lever demain », a déclaré Barty.

« Soit que vous gagnez, soit que vous apprenez. Et aujourd’hui, pour moi, ç’a été une énorme courbe d’apprentissage. »

Muchová a ainsi obtenu la deuxième victoire de sa carrière contre une joueuse du top 5 mondial, sa toute première aux dépens de la meneuse au classement.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.