NFL

Les Bills « de retour sur les rails »

Detroit — Les Bills de Buffalo ont retrouvé leur aplomb à Detroit.

Josh Allen a lancé une passe de touché de 5 verges à Stefon Diggs en fin de première demie et les Bills ont pris la mesure des Browns de Cleveland 31-23, dimanche à Detroit, après que la NFL eut déplacé le match en raison de la tempête de neige qui a frappé l’ouest de l’État de New York.

« Nous sommes de retour sur les rails », a déclaré Diggs.

Les Bills (7-3) ont évité de perdre une troisième avance consécutive à la mi-temps en marquant sur leurs cinq possessions en deuxième demie et en protégeant mieux le ballon.

Peut-être que de quitter leur domicile enneigé s’avérera un élément déclencheur pour les Bills, aspirants au Super Bowl qui connaissaient une mauvaise séquence.

« Quand tu passes à travers une expérience de la sorte, ça peut souder une équipe. »

— Sean McDermott, entraîneur-chef des Bills de Buffalo

Allen a réussi 18 de ses 27 passes pour des gains aériens de 197 verges et 1 passe de touché.

Cette performance est en contraste avec ses trois derniers matchs, où il a lancé six de ses dix interceptions de la saison. Allen a également échappé une remise dans la zone des buts lors de la défaite des siens contre les Vikings du Minnesota, la semaine dernière.

Les porteurs de ballon des Bills, Devin Singletary et James Cook, ont amassé 86 verges chacun, ce qui a permis à Allen de mieux répartir les tâches offensives.

Les Browns (3-7) ont réussi à rétrécir l’écart à 8 points dans les derniers instants du match, mettant la table pour un botté court. Le receveur des Bills Gabe Davis a été incapable de capter le ballon, mais le porteur de ballon Taiwan Jones a poussé l’objet hors des limites du terrain.

« Nous sommes à la recherche d’une victoire et de la façon dont nous pouvons l’obtenir, a observé l’entraîneur-chef des Browns, Kevin Stefanski. Je sais que les gars donnent les efforts. Nous devons simplement finir les matchs et c’est très frustrant. »

Le quart des Browns Jacoby Brissett a trouvé preneur lors de 28 de ses 41 remises pour des gains aériens de 324 verges – deux de moins que son record en carrière –, sa meilleure performance de la saison.

De nombreux partisans des deux formations ont assisté à la rencontre. « C’était très plaisant comme ambiance », a affirmé le demi de sûreté Jordan Poyer, des Bills.

Les Bills seront de retour à Detroit pour y affronter les Lions lors de l’Action de grâce américaine, jeudi.

Les Cowboys malmènent les Vikings

Tony Pollard a réussi deux attrapés pour des touchés et les Cowboys de Dallas ont écrasé les Vikings du Minnesota 40-3, dimanche, freinant ainsi à sept leur série de victoires.

Pollard a établi un sommet en carrière avec 189 verges de la ligne de mêlée : les Cowboys ont obtenu sept sacs aux dépens du quart-arrière Kirk Cousins, le plus haut total jamais réussi à ses dépens.

« Nous avons en quelque sorte trouvé notre formule : simplement courir avec le ballon, malmener la défense et dominer dans toutes les facettes du jeu », a indiqué Pollard.

Le vis-à-vis de Cousins, Dak Prescott, a été sans faille, Ezekiel Elliott a marqué deux touchés au sol à son retour au jeu et Brett Maher a réussi quatre placements, dont un de 60 verges pour mettre fin à la première demie. Les Cowboys (7-3) n’ont pas dégagé le ballon avant leur huitième possession.

Micah Parsons et Dorance Armstrong ont tous deux obtenu deux sacs lors de ce match, la plus imposante victoire à l’étranger dans l’histoire des Cowboys.

Les Vikings (8-2) avaient été les rois des retours victorieux dans la NFL cette saison et aucun d’entre eux n’avait été plus spectaculaire que celui de la semaine dernière, contre les Bills de Buffalo.

Ils avaient effacé un retard de 17 points en fin de troisième quart pour l’emporter 33-30 en prolongation.

« Cette ligue a une façon de donner une dose d’humilité à n’importe quelle équipe qui ne joue pas du bon football », a insisté l’entraîneur-chef des Vikings, Kevin O’Connell.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.