Lectures d’été

Que liront nos chroniqueurs ?

L’été arrive la semaine prochaine et les vacances aussi pour nombre d’entre nous. Nos chroniqueurs vous dévoilent ce qu’ils liront durant la belle saison.

François Blais

Iphigénie en Haute-Ville

Je profite toujours de l’été pour me faire plaisir, en découvrant ou redécouvrant un auteur. La disparition tragique de l’écrivain François Blais en mai dernier, que plusieurs estiment être le digne héritier de Réjean Ducharme, m’a donné envie de retourner à son œuvre – notamment son premier roman, Iphigénie en Haute-Ville, que je n’ai pas encore lu. Car je sais d’avance que c’est avec bonheur que je relirai Document 1, un petit bijou d’autodérision et d’érudition dont seul un littéraire de la trempe de Blais est capable.

Paul Serge Forest

Tout est ori

J’attendais les vacances au bord du golfe du Saint-Laurent pour me plonger dans Tout est ori, mystérieux récit campé autour d’une entreprise familiale de la Côte-Nord spécialisée dans les produits de la mer. Paul Serge Forest, pseudonyme d’un médecin originaire de la région, a remporté à l’unanimité le prix Robert-Cliche du premier roman en 2021 pour ce livre « foisonnant et insaisissable, aussi déstabilisant qu’irrésistible » à l’écriture « pleine d’esprit et d’humour », selon ma collègue Iris Paradis-Gagnon. Vendu !

Isabelle Doré

Ramène-moi à la maison

Les premiers bruissements sont venus d’amis qui m’ont dit que c’était « ben bon », surtout quand on s’intéresse au théâtre. Isabelle Doré, qui signe cet ouvrage, a vécu dans ce monde rouge et or. Fille de la comédienne Charlotte Boisjoli et du réalisateur Fernand Doré, filleule de Françoise Graton, conjointe de Gilles Pelletier, Isabelle Doré a eu envie de parler d’eux à sa façon. Pour cela, elle s’est tenue loin du cadre biographique et a créé des tableaux faits de souvenirs et d’observations. La langue est belle, transpercée de vérité et de franchise.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.