Conseils d’expert

L’automobile en questions

Notre collaborateur répond aux questions des lecteurs

L’heure du changement

Je possède une Mitsubishi Lancer 2016 quatre roues motrices et j’en suis très satisfaite, je n’ai eu aucun problème. J’ai l’intention de la donner à ma fille l’an prochain afin qu’elle possède une voiture sûre. Toutefois, j’ai bien l’intention de m’acheter une voiture, mais je suis très indécise quant au choix. Pourriez-vous me guider vers un équivalent (pas électrique toutefois) à la Lancer ? Je pensais à une Subaru ou à une Mazda.

— Johanne T.

Vous avez beaucoup d’options, mais la plus logique et la plus attrayante financièrement serait la Subaru Impreza. Une auto robuste, intelligemment conçue. Si toutefois vous êtes à la recherche d’un véhicule offrant un agrément de conduite supérieur et une présentation intérieure plus léchée, vous pourriez considérer la Mazda3.

Le plus carré possible

Nous sommes à la recherche d’un VUS d’occasion pour remplacer notre Nissan X-Trail 2006 4 x 4 manuel. Mon conjoint a une sainte horreur des lignes courbes des nouveaux véhicules et aimerait encore un véhicule 4 x 4 à transmission manuelle, rare sur le marché. Il regarde du côté du Land Rover LR4 avec son design carré, mais il est décrit comme ayant une consommation d’essence gourmande et une faible fiabilité. Est-ce un bon choix ou auriez-vous des suggestions de modèle à transmission manuelle avec ce type de design ?

— Nadine A.

La tentation est sans doute très grande (LR4), mais je vous prie de résister. La consommation est en effet très importante (plus du double de celle de votre X-Trail actuel) et la fiabilité, problématique (suspension pneumatique notamment). Et ce véhicule n’est pas offert avec une boîte manuelle. Dans votre situation, la meilleure option à l’heure actuelle est le 4Runner de Toyota. Délicieusement rustique, incroyablement attachant, fiable et surtout ayant une valeur résiduelle hors norme.

Une dépense et non un investissement

Je suis locataire d’une Chevrolet Volt LT depuis le 28 juin 2019 avec un contrat de 60 mois financé à 3,9 % et un kilométrage autorisé de 100 000 km. Je suis très satisfait de ce véhicule jusqu’à présent. Aucun problème survenu, à part quelques ajustements sans frais. Le coût annuel de fonctionnement se limite à 700 $ par année (300 $ en essence et 400 $ en électricité) pour 16 000 km. À la fin du mois de novembre prochain, je vais récupérer une somme d’argent à la suite d’une transaction immobilière et je songe à faire l’acquisition de la voiture (19 mois avant terme) pour une somme de 18 000 $. Le véhicule aura alors parcouru environ 55 000 km. Je comptais le revendre moi-même en temps et lieu. Est-ce une bonne décision à prendre ?

— J. Y. A

Une bonne décision de la conserver, oui, mais pourquoi souhaitez-vous devancer son acquisition ? Une automobile est une dépense (très rarement un investissement), donc pourquoi utiliser l’argent de votre transaction immobilière pour l’obtenir plus rapidement ? Où est l’urgence ? Vous ne risquez pas d’atteindre la limite de kilométrage avant l’échéance. D’autant plus que vous dites vouloir la conserver encore quelque temps pour la vendre vous-même. Pourquoi ne pas vous rendre au terme de votre bail ? À ce moment, vous prendrez la décision de l’acheter ou pas en considérant si ce véhicule correspond toujours à vos besoins et attentes.

LE MOMENT EST-IL VENU ?

Ma Mini 2009 prend de l’âge, mais elle roule toujours. Je vais la remplacer éventuellement par une voiture électrique, mais étant donné le délai des commandes, je me demande si je devrais déjà réserver le modèle que je convoite (ID.4). Je crains de me retrouver dans une situation où ma Mini rendra l’âme (ou que le coût d’une réparation n’en vaudra plus la peine) et où je devrai attendre une éternité pour obtenir la voiture électrique.

— Frédéric O.

La situation actuelle (délai d’attente) devrait perdurer encore jusqu’à l’automne 2023, il serait sage d’apposer votre nom sur une liste. Bonne nouvelle pour vous, l’ID.4 sera dorénavant assemblé aux États-Unis et la direction canadienne de Volkswagen a bon espoir de mettre la main sur un nombre accru d’exemplaires.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.