Parcs québécois : des hébergements pour tous les goûts

Les amateurs de plein air sont choyés au Québec ! Les options d’hébergement dans les parcs sont en effet nombreuses et variées. Survol des possibilités offertes pour inspirer vos escapades et vacances estivales dans la Belle Province.

Le camping

Le camping demeure le type d’hébergement le plus populaire dans les parcs québécois. À lui seul, le réseau de la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) offre plus de 7000 emplacements – pour les tentes, les tentes-roulottes, les roulottes et les autocaravanes. C’est sans compter les terrains du réseau de Parcs Canada, des parcs régionaux et des réserves fauniques. Il est même possible de faire du canot-camping ou du kayak-camping dans certains milieux. Selon la destination choisie, les emplacements – généralement situés dans des espaces boisés et intimes – peuvent comprendre tous les services ou uniquement l’essentiel.

Les tentes équipées

De plus en plus de parcs louent des tentes équipées. Ce type d’hébergement est idéal pour les amateurs de plein air qui aiment les joies du camping, mais qui ne veulent pas se soucier du matériel. Les tentes équipées disposent généralement de lits, d’une table et de chaises, de matériel de cuisine, d’éclairage et même d’un chauffage d’appoint pour les nuits plus fraîches. Le site comprend aussi une table à pique-nique et un trou à feu à l’extérieur. La Sépaq offre des hébergements de type prêt-à-camper dans la majorité de ses parcs nationaux, et le réseau de Parcs Canada propose quant à lui des tentes oTENTik sur tout son territoire au Québec.

Les yourtes

Offertes dans presque toutes les régions du Québec, les yourtes – inspirées des tentes rondes utilisées par les peuples nomades d’Asie centrale – se révèlent une belle option d’hébergement pour les amateurs de plein air qui cherchent un dépaysement. La Sépaq en compte dans quelques-uns de ses parcs nationaux comme ceux du Mont-Tremblant, du Bic et de la Jacques-Cartier. On en trouve également ailleurs, comme au parc régional du Massif du Sud et au parc de la Gatineau. Selon la destination choisie, les yourtes peuvent inclure des lits, des articles de cuisine, une table et des chaises, un barbecue au propane et des toilettes sèches à l’extérieur.

Les chalets

Pour un séjour en nature sans tracas, la location de chalets dans les parcs québécois (y compris les réserves fauniques) s’avère une option recherchée. Il est notamment possible de louer un chalet dans 33 destinations gérées par la Sépaq. Cette dernière propose même des modèles contemporains possédant une grande fenestration comme les chalets EXP, Écho, Nature et Horizon. De manière générale, les chalets sont pourvus d’une cuisine et d’une salle de bain complètes. Certains de ces hébergements se situent à proximité des activités, alors que d’autres se trouvent complètement isolés dans les bois pour une tranquillité absolue.

Les auberges et les gîtes

Certains parcs québécois offrent des hébergements plus luxueux dans des lieux gardés sauvages. C’est notamment le cas de l’Auberge de montagne des Chic-Chocs, au cœur de la réserve faunique de Matane. Perchée à 615 mètres d’altitude, cette auberge quatre étoiles dispose d’un territoire exclusif de 60 kilomètres carrés pour pratiquer des activités de plein air en compagnie de guides expérimentés. Dans le parc national de la Gaspésie, le Gîte du Mont-Albert est aussi un établissement classé quatre étoiles, réputé entre autres pour sa fine cuisine du terroir et son décor unique. Dans le parc de la Gatineau, le Moulin Wakefield Hôtel & Spa représente également une option d’hébergement tout confort intéressante.

Les refuges et les camps rustiques

Les amateurs de longues randonnées peuvent passer la nuit à de nombreux refuges dans les parcs du Québec. Situés près des sentiers, ces abris minimalistes construits en pleine nature peuvent être communautaires ou réservés à un seul groupe. Il est également possible de séjourner dans des camps rustiques. Ce type d’hébergement à l’état brut se trouve souvent près d’un lac ou d’une rivière. Il renferme généralement des lits, une table, un poêle à bois et des toilettes sèches à l’extérieur. Dans le réseau de la Sépaq, des services de transport de bagages et de navettes peuvent être offerts.

Le réseau de Parcs Canada propose dans certains de ses parcs québécois des MicrOcubes, une sorte de minicabane, et des Ôasis, des hébergements en forme de goutte d’eau.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.