Quoi voir, quoi faire

Quoi voir, quoi faire cette semaine ? Voici les suggestions culturelles de nos journalistes.

En ligne

Nézet-Séguin au piano avec l’OM

Le chef Yannick Nézet-Séguin passe du pupitre au piano pour interpréter à titre de soliste le Concerto no 12 de Mozart lors d’un concert où l’Orchestre Métropolitain jouera aussi la Troisième symphonie de Brahms. Il s’agit d’un programme lumineux et joyeux, teinté d’un brin de mélancolie, selon l’OM. Diversity de Castro D’Addona sera présenté en ouverture. Le concert est offert en webdiffusion en différé du 30 avril à 14 h au 9 mai 2021 à minuit.

— Alexandre Vigneault, La Presse

Sur le web

16e Festival du cinéma israélien de Montréal

Du 2 au 12 mai, la communauté sépharade unifiée du Québec présente la 16édition du Festival du cinéma israélien de Montréal. Un passeport donnant accès à 20 films pour 20 $ vous permettra de voir autant des longs métrages de fiction que des documentaires et des courts métrages. S’ajoutent quelques séances de questions et réponses en webinaires. Les œuvres seront diffusées sur Viméo et la diffusion est géolocalisée au Québec.

— André Duchesne, La Presse

En salle

Corps Titan au Théâtre d’Aujourd’hui

Le 28 mai 2013, Audrey Talbot a failli mourir, littéralement écrasée sous un camion. Huit ans plus tard, la comédienne a voulu savoir, comprendre et finalement raconter ce qui lui est arrivé. Elle signe ici un premier texte choral sur son périple, dans une mise en scène de Philippe Cyr, un récit véridique qui relève à la fois du miracle et de la renaissance, bouleversant d’humanité. Malgré quelques longueurs (2 h 20 min sans entracte), la comédienne renaît ici littéralement sur scène, frissons et émotions garantis. Jusqu’au 9 mai. Complet, mais des places supplémentaires pourraient être rendues disponibles.

— Silvia Galipeau, La Presse

En ligne et en salle

I Musici : de la Bohème à La Havane

En direct, ce jeudi à compter de 16 h, et en différé jusqu’au 7 mai, l’orchestre de chambre I Musici de Montréal présentera un concert dirigé par la jeune cheffe d’orchestre cubaine Cosette Justo Valdés. À la barre d’un groupe de 15 musiciens et à partir de l’église St. Jax, elle proposera un programme puisant tant dans le répertoire européen que dans celui des Caraïbes. Au menu, des œuvres de Johann Stamitz, Witold Lutoslawski, Josef Suk, Jorge Lopez Marin et Guido Lopez Gavilan. Détails sur le site imusici.com et billets en vente sur Livetoune.

—André Duchesne, La Presse

Sur le web

Journée internationale de la danse

C’est aujourd’hui, le 29 avril, qu’a lieu la Journée internationale de la danse. Diverses activités virtuelles sont proposées à ceux qui ont envie de bouger. Danse Danse offre gratuitement des ateliers de danse ouverts à tous, en direct sur Zoom, à l’heure du dîner. On pourra s’initier au popping avec HYA, au flamenco avec Myriam Allard, au style physique d’Andrea Peña et faire une classe de ballet contemporaine avec Eden Salon, de BJM. De son côté, Danse-Cité propose en collaboration avec la maison de la culture du Plateau Mont-Royal une activité performative et interactive gratuite avec Marc Boivin et Sarah-Ève Grant, à 11 h 30 ou 18 h. Inscriptions en ligne.

— Iris Gagnon-Paradis, La Presse

À la radio

L’histoire de l’oie à Radio-Canada

Dans le cadre de la série Au balcon d’ICI Première, Radio-Canada diffusera ce jeudi, à 20 h, la pièce L’histoire de l’oie, de Michel Marc Bouchard. Depuis sa création en 1991, cette fable sur la violence héréditaire et l’humiliation a été jouée dans de nombreuses langues dans le monde. Elle représente un classique du théâtre jeune public. La pièce met en scène un enfant mal-aimé de 9 ans, Maurice, qui se confie à une oie, Teeka, sa seule amie avec qui il se fabrique un monde imaginaire. Sous la direction de Serge Denoncourt, Anne Dorval interprétera Teeka, Sébastien René défendra Maurice enfant et Éric Bruneau, Maurice adulte. Le radio-théâtre est réalisé par Francis Legault.

— Luc Boulanger, La Presse

En balado

Okinum d’Émilie Monnet en quatre temps

Présentée en 2018 au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui, la pièce Okinum, de l’artiste d’origine anichinabée et française Émilie Monnet, fait l’objet d’une balado en quatre épisodes, grâce aux bons soins de la Scène nationale du son. C’est l’occasion de découvrir, sur une musique originale de Jackie Gallant, cette « réflexion intime sur la notion de barrages intérieurs, une ode au pouvoir du rêve et à l’intuition ». Une œuvre onirique et poétique où le français côtoie l’anishinaabemowin et l’anglais.

— Stéphanie Morin, La Presse

En salle

The Blaze Velluto Collection à La Tulipe

Le très cool collectif de Québec The Blaze Velluto Collection sera de passage à La Tulipe à Montréal samedi. Le groupe réuni autour de l’auteur-compositeur-interprète Blaze Velluto et de la chanteuse Little Miss Roy, qui distille une pop joyeuse aux accents des années 1960, ajoutera de la couleur au printemps pour le public chanceux qui pourra assister au spectacle en tout respect des normes sanitaires. La représentation commence à 18 h, l’entrée est à compter de 17 h.

— Josée Lapointe, La Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.