Vote par anticipation

Les électeurs au rendez-vous, malgré l’attente

Bon nombre de Montréalais se sont présentés au vote par anticipation, dimanche. Armés de patience, mais le sourire aux lèvres.

« J’ai trouvé ça long un peu. Je pensais que ça allait être plus vite aujourd’hui que le 20 septembre, mais on dirait que ça n’a pas marché », a lancé Line Dunn en riant.

Les citoyens affluaient dimanche après-midi au bureau de scrutin situé sur la 13e Avenue, dans Rosemont–La Petite-Patrie, pour l’avant-dernière journée du vote par anticipation.

L’engouement pour le vote par anticipation s’est fait sentir partout au pays. Plus de 1,3 million de Canadiens ont voté en personne vendredi, soit plus qu’au premier jour du vote par anticipation lors des élections fédérales de 2019.

Au bureau de vote, plusieurs mesures sanitaires ont été mises en place. D’abord, un crayon à usage unique est remis aux électeurs. Le masque est obligatoire, tout comme la distanciation physique de deux mètres.

« Ils m’ont demandé si j’avais apporté un crayon, mais je n’y avais pas pensé. Alors ils m’en ont donné un, que j’ai gardé après », a indiqué Andrée Martineau.

Le nom, le numéro de téléphone et l’heure du passage de chaque électeur sont pris en note, afin d’être en mesure de les contacter en cas d’éclosion.

« Un peu long »

Les mesures sanitaires ont toutefois allongé les temps d’attente. Au passage de La Presse, les délais variaient entre 20 et 30 minutes.

« C’est la première fois qu’on vient voter par anticipation. On pensait que ça allait être un petit peu plus rapide, mais c’était bien correct », a indiqué Julie Beauséjour, qui est venue voter en compagnie de son conjoint François Couture et de leur fille Adèle.

Malgré l’attente, le vote par anticipation a fait bien des heureux. « Il fait beau [à l’extérieur], alors je suis venue à la course et je retourne en courant chez moi. C’est une motivation supplémentaire », a lancé Andrée Martineau. Elle préfère venir voter par anticipation, puisqu’elle travaille la journée du scrutin.

Geneviève Laurendeau était venue voter en famille avec son conjoint et leur fille de 3 ans. « Ça s’est super bien passé. On vient toujours par anticipation. J’imagine que le  jour du vote, ça va être plus achalandé », a-t-elle indiqué.

Les citoyens canadiens qui souhaitent voter par anticipation peuvent le faire jusqu’à lundi. Le scrutin aura lieu le 20 septembre.

Où aller voter ?

Les Canadiens peuvent encore se rendre aux urnes lundi pour la dernière journée du vote par anticipation. Les bureaux de vote seront ouverts de 9 h à 21 h. Les citoyens peuvent se rendre dans celui qui leur a été assigné au dos de la carte d’information de l’électeur.

Pour voter aux élections fédérales, les électeurs doivent prouver leur identité et leur adresse, en présentant une pièce d’identité, comme un permis de conduire ou toute autre carte délivrée par un gouvernement canadien avec une photo, le nom et l’adresse actuelle.

Ceux qui habitent loin de leur adresse officielle, notamment en raison des études, peuvent voter à un bureau d’Élections Canada. Les citoyens canadiens peuvent également voter par la poste jusqu’au mardi 14 septembre à 18 h.

En chiffres

26 %

Proportion des électeurs qui ont voté par anticipation aux élections fédérales de 2019

1993

Première année où les Canadiens ont pu voter par la poste.

Source : Élections Canada

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.