Leadership

La vision peut attendre

Chaque semaine, La Presse présente conseils, anecdotes et réflexions pour leaders, entrepreneurs et gestionnaires.

L’ÉTUDE

Les qualités désirées

Que recherchent les employés chez un patron ? L’étude 2020 Qu’est-ce qu’un BonBoss selon vous ? de BonBoss (dont les résultats seront dévoilés sous peu) montre des attentes différentes, cette année. Selon les répondants, travailleurs, gestionnaires et chercheurs d’emploi souhaitent un patron qui :

– écoute et communique (70 %) ;

– est respectueux (46 %) ;

– est compréhensif (23 %)*.

Les années précédentes, un patron « qui partage [leur] vision » arrivait en haut de la liste. « Ce n’est plus là », note Jenny Ouellette, fondatrice de BonBoss. « Avec la COVID-19 et tout ce qui a changé sur le plan du travail, les gens recherchent un gestionnaire humain, bienveillant, qui les comprendra et qui est flexible. On revient aux besoins de base. Les mesures sanitaires sont-elles prises au sérieux par mon employeur ? Les gens veulent se sentir écoutés et protégés. Les gestionnaires doivent donc se demander comment être à l’écoute de leurs employés et leur transmettre l’information. Avant, on était plus dans un contexte de performance et de vision d’entreprise, mais la sécurité a pris le dessus. »

*Les répondants devaient choisir trois réponses dans une liste soumise.

LA CITATION

« Un changement de culture d’entreprise survient lorsque les organisations vont au-delà d’un simple programme avec une liste à cocher, mais investissent plutôt dans un écosystème de mesures qui prônent la diversité et l’inclusion. Pour y arriver, elles doivent s’engager réellement, avec des objectifs à atteindre à court et à long termes. Et il en revient aux directions de s’assurer que l’on progresse dans l’atteinte des objectifs mis en place. »

— Donald Fan, directeur sénior mondial, culture, diversité, équité et inclusion, de Walmart

(Source : Winsight Grocery Business)

LE CHIFFRE

2000

C’est le nombre de voitures en démonstration que Volvo et des concessionnaires ont mis gratuitement à la disposition des hôpitaux et de divers organismes de santé, l’an dernier, pour permettre les déplacements sécuritaires des employés au front de la COVID-19. L’idée vient de son agence de publicité Forsman & Bodenfors, en Suède, qui a incité le PDG de Volvo, Håkan Samuelsson, à en informer le personnel soignant et les établissements médicaux, sur les réseaux sociaux notamment. Cette initiative a évité à de nombreux travailleurs des déplacements en bus et en métro, et a permis le transport de matériel médical.

(Source : Automotive News Europe)

LA MÉTHODE

Pour une vie équilibrée

Même si vos employés travaillent de la maison, les principes de la flexibilité au travail doivent être communiqués pour qu’ils se sentent à l’aise de décrocher à n’importe quel moment de la journée. « Les dirigeants devraient s’assurer que leurs employés ont à la fois des vies personnelle et professionnelle intéressantes », écrit Eric J. McNulty, directeur de la National Preparedness Leadership Initiative. « Afin de tirer le meilleur d’eux-mêmes au travail, il faut les aider à avoir une belle vie personnelle. Pour bien des gens, la frontière a été effacée entre le privé et le travail. Comme l’a dit Ricardo Semler, PDG de Semco : “Les gens ont appris à travailler le dimanche soir, mais pas à aller au cinéma le mardi après-midi !” »

(Sources : Strategy+Business, Ordre des conseillers en ressources humaines agréés)

LE GESTE

Remboursement

Les employés de la fonction publique du Québec en télétravail – environ 38 000 personnes – recevront jusqu’à 400 $ pour des dépenses effectuées depuis le début de la crise de la COVID-19. « La mesure sera complémentaire aux déductions fiscales déjà annoncées par Québec », lit-on sur le site de Radio-Canada. « Elle pourra uniquement servir au remboursement de matériel ou d’équipement visant à favoriser la santé, la sécurité et l’efficacité des travailleurs : bureau, chaise ergonomique, repose-pieds, lampe, etc. » « Ça fait presque une année que nos membres paient eux-mêmes les services. C’est une excellente nouvelle qu’on commence à comprendre qu’il y a des frais à payer », dit Line Lamarre, présidente du Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec.

(Source : Radio-Canada)

QUI A DIT ?

« Tu peux faire des choses extraordinaires et t’occuper aussi de la Terre. Ce n’est pas l’un ou l’autre. »

Réponse : Farah Alibay, ingénieure québécoise aux commandes de l’astromobile Perseverance, qui s’est posée sur la planète Mars, la semaine dernière.

(Source : Deux hommes en or, Télé-Québec)

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.