Dans l’œil de Bernard Brault

Comme tous ceux qui arrivent à Tokyo pour les Jeux, notre photographe Bernard Brault doit se soumettre à trois jours d’isolement et de tests de dépistage avant de pouvoir se rendre sur les sites de compétition. Il nous offre donc aujourd’hui une vue à partir de sa chambre et des alentours de son hôtel.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.