Ludo et Méninge

Des jeux éducatifs conçus par des spécialistes québécois

Pour Anik Bois, orthopédagogue, rien de tel qu’un bon jeu de société pour stimuler les connexions neuronales des enfants et soutenir leur développement cognitif.

Et Anik Bois en connaît un bout sur le sujet. Au cours des cinq dernières années, elle a testé plus de 800 jeux avec des collègues orthopédagogues, neuropsychologues et orthophonistes afin de dresser une liste de jeux éducatifs à offrir aux enfants.

Pour figurer sur cette liste (offerte notamment sur le site de la clinique L’Écriteau), les jeux doivent être visuellement attrayants, hautement ludiques et posséder un contenu éducatif, sans être scolaires pour autant. Or, il était rare que les trois critères soient réunis dans un seul et même jeu, a constaté Anik Bois. « Surtout, les parents ne sont pas accompagnés sur la meilleure façon d’utiliser ces jeux pour développer telle ou telle compétence chez leur enfant. »

Elle a donc décidé de créer sa propre collection de jeux éducatifs destinés aux 6 ans et plus, qu’elle a baptisée Ludo et Méninge. Deux jeux ont été publiés en 2019 par l’éditeur québécois Gladius, soit La fabrique à sucre et La chasse aux bestioles. Dans le premier, les joueurs se transforment en apprentis confiseurs et dans le second, en entomologistes. Deux autres titres sont arrivés sur les tablettes en décembre dernier : Diamant express et La matinée des monstres. En 2021, trois nouveautés sont attendues.

Une équipe chevronnée

Chacun des jeux a été conçu par un spécialiste de l’éducation du Québec (orthopédagogue ou orthophoniste, par exemple) pour développer des compétences précises : résolution de problèmes, mémoire visuelle ou auditive, sens de l’observation, capacité à déduire de l’information implicite, aptitude langagière... Des conseils éducatifs destinés aux parents ont été intégrés au feuillet de règlements.

« Le plus beau dans tout ça, c’est que l’enfant ne sait pas qu’il est en train d’apprendre lorsqu’il joue », explique Anik Bois.

« Les jeux restent très amusants. Ils ont aussi été pensés pour pouvoir rassembler toute la famille autour de la table. »

— Anik Bois

C’est ce qu’a constaté Marier-Pier Goulet lorsqu’elle a joué à La Fabrique à sucre avec sa fille de six ans et demi, Élodie. « Chaque membre de la famille peut jouer avec un niveau différent, ce qui donne une chance à Élodie de gagner », explique la blogueuse (MaryBerlue & cie) de Victoriaville. « D’ailleurs, j’ai souvent perdu contre ma fille, ce qui lui a fait très plaisir. La fabrique à sucre est devenue un de ses jeux préférés, parce qu’il est très attrayant avec tous les bonbons de couleurs. D’ailleurs, il faut faire attention avec les plus petits, car les pièces de jeu ressemblent vraiment à des bonbons ! Nous avons eu plusieurs fous rires en jouant, notamment lors des défis de mémoire qui ne sont pas faciles pour les niveaux plus avancés ! »

Selon Anik Bois, les jeux Ludo et Méninge comblent un besoin chez les parents, en particulier en période de confinement où l’école à la maison pèse lourd sur le climat familial. « Les parents sont à la recherche de solutions : ils veulent passer un moment agréable avec leurs enfants tout en permettant à ces derniers de poursuivre leur développement cognitif. Les jeux peuvent aussi aider les familles qui ne peuvent pas voir de spécialistes, faute de moyens ou de place. Je travaille depuis des années dans une clinique d’orthopédagogie de la région de Québec et il y a toujours des enfants sur la liste d’attente... »

Pour consulter les listes de jeux éducatifs à offrir

Pour la collection Ludo et Méninge

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.