Football NFL

Tom Brady est officiellement un membre des Bucs

Le quart-arrière Tom Brady a indiqué en publiant une photo sur son compte Instagram qu’il était officiellement joint aux Buccaneers de Tampa Bay pour deux saisons, vendredi.

« J’entame un nouveau chapitre de ma carrière au football et je remercie les Buccaneers de m’offrir cette occasion de faire ce que j’aime », a-t-il écrit, sous une photo le montrant en train de signer son contrat.

L’entente, d’une valeur totale de 60 millions US, a été confirmée quelques minutes plus tard par l’organisation floridienne elle-même.

« Tom Brady fait officiellement partie des Buccaneers de Tampa Bay ! », pouvait-on lire sur le compte Twitter officiel de l’équipe de la NFL.

Le directeur général des Bucs, Jason Licht, qui faisait partie du personnel des Patriots lorsqu’ils ont repêché Brady en 2000, a souligné le palmarès inégalé du quart-arrière et son désir persistant de dominer son sport.

« Tom est un champion qui a fait ses preuves sur le terrain parce qu’il exige le meilleur de lui-même et de ses coéquipiers, a déclaré Licht. Je connais Tom depuis que nous l’avons repêché en Nouvelle-Angleterre il y a 20 ans et grâce à ce processus, il ne fait aucun doute que son désir d’être un champion brûle toujours aussi fort aujourd’hui. Il possède ce type de leadership naturel qui aura un impact immédiat sur l’ensemble de notre organisation. »

Pour sa part, l’entraîneur-chef Bruce Arians, qui a déjà travaillé avec des quarts de renom tels Peyton Manning, Ben Roethlisberger, Andrew Luck et Carson Palmer, a accueilli avec bonheur l’arrivée de Brady.

« Tom est le quart-arrière le plus titré de l’histoire de notre ligue, mais ce qui le rend si spécial, c’est sa capacité à faire progresser ceux qui l’entourent, a déclaré Arians. J’ai eu le privilège de travailler avec certains des meilleurs quarts de notre ligue, et les caractéristiques qu’ils possédaient tous étaient la capacité de diriger leurs coéquipiers et de tirer le meilleur d’eux. Tom n’est pas différent. »

Le Super Bowl à la maison

La saison dernière, les Bucs ont raté les éliminatoires pour la 12e année consécutive, montrant un dossier de 7-9. Ils n’ont pas gagné de match d’après-saison depuis janvier 2003, quand ils ont triomphé au Super Bowl.

Brady devrait aider à faire des siens des adversaires à ne pas sous-estimer. On rêve aussi de le voir réussir du jamais-vu : un club remportant le Super Bowl dans son propre stade : au terme de la saison 2020, le grand match aura lieu au Raymond James Stadium.

Avec les Patriots, Brady a remporté 17 titres de section et a participé à neuf Super Bowls, le remportant six fois. Joueur le plus utile en quatre occasions, il a effectué 41 départs en éliminatoires.

Gurley se joint aux Falcons

Todd Gurley n’aurait pas mis beaucoup de temps à se faire une nouvelle niche. Le demi offensif étoile, qui a pris part à trois Pro Bowls et qui a été nommé sur deux équipes d’étoiles, aurait accepté un contrat d’une saison des Falcons d’Atlanta vendredi, a indiqué le NFL Network. Cette décision a été annoncée moins de 24 heures après qu’il eut été libéré par les Rams de Los Angeles, l’équipe qui l’avait sélectionné au premier tour du repêchage de la NFL en 2015. Jeudi, les Rams avaient posé leur geste quelques minutes avant qu’une somme d’environ 10 millions US au contrat de Gurley ne devienne garantie. En juin 2018, les Rams avaient accordé à Gurley une prolongation de contrat de quatre ans, d’une valeur de 60 millions qui incluait 45 millions garantis. Gurley a connu de phénoménales saisons lors de ses deux premières années sous les ordres de Sean McVay, accumulant 1305 verges en 2017 et 1251 verges en 2018, avant d'être ennuyé par une blessure persistante au genou gauche.

Gordon avec les Broncos

Le demi offensif Melvin Gordon a ratifié vendredi un pacte de deux saisons d’une valeur de 16 millions avec les Broncos de Denver, dont 13,5 millions garantis. L’ex-demi offensif des Chargers de Los Angeles convoitait un contrat de plusieurs saisons, après avoir fait la grève la saison dernière dans l’espoir d’obtenir une sécurité d’emploi. Gordon a finalement dû se contenter d’une entente de deux saisons. L’ex-premier choix au repêchage, reconnu pour sa polyvalence chez les Chargers, a totalisé 4240 verges de gains et 36 touchés au sol, en plus de 1873 verges de gains et 11 majeurs par la voie aérienne en cinq saisons.

Le Défi sportif AlterGo annulé

Nouvelle déception pour les athlètes en devenir. Le Défi sportif AlterGo a confirmé vendredi l’inévitable : en raison de la pandémie de la COVID-19, l’édition 2020, qui devait se tenir du 24 avril au 3 mai, est annulée. « Nous sommes conscients que cette nouvelle attristera sans aucun doute les 8000 athlètes qui participent au Défi sportif AlterGo et qui s’entraînent depuis plusieurs mois afin de participer à l’évènement, a dit l’organisation dans un communiqué. Malgré la décision difficile de devoir annuler l’événement, nous considérons qu’il est primordial de prioriser la santé et le bien-être de chacun. » Le Défi sportif AlterGo, œuvre louable s’il en est une, favorise l’inclusion sociale par le sport pour des milliers d’athlètes ayant une limitation fonctionnelle quelconque.

— La Presse canadienne

Une pétition pour faire bouger le CIO

Si le Comité international olympique (CIO) ne donne pas la priorité aux athlètes, c’est aux athlètes de le forcer à prendre la bonne décision dans le cas des Jeux de Tokyo. C’est la logique de la pétition lancée par Dominick Gauthier, qui demande au CIO de reporter d’un an les prochains Jeux d’été, dans l’incertitude en raison de la pandémie de la COVID-19. Gauthier a déjà obtenu les signatures des ex-olympiens Alexandre Bilodeau (bosses), Jean-Luc Brassard (bosses), Sylvie Fréchette (nage synchronisée), Philippe Gagnon (natation), Jennifer Heil (bosses) et Clara Hughes (patinage de vitesse), Lyne Bessette (cyclisme), Alex Harvey (ski de fond) et Joannie Rochette (patinage artistique). Cette initiative canadienne est la première action concertée d’un groupe d’athlètes provenant d’un même pays. Aux États-Unis, le président de la puissante fédération USA Swimming, Tim Hinchey, a demandé un report de 12 mois des Jeux de Tokyo, obtenant l'appui du directeur général de Natation Canada, Ahmed El-Awadi. « Nos athlètes sont sous pression, stressés et anxieux. Leur santé mentale et leur bien-être devraient être notre priorité », a expliqué M. Hinchey.

— La Presse canadienne et l’Associated Press

Les pilotes de F1 participeront à des courses virtuelles

La Formule 1 a mis sur pied une série de courses virtuelles qui remplaceront les Grands Prix qui ont été remis ou annulés. La série reine du sport automobile a indiqué qu’un « certain nombre de pilotes engagés au championnat » participeront à ces courses, dont la première se déroulera dimanche. C’était la journée où devait être présenté le Grand Prix du Bahreïn. On ignore pour l’instant quels pilotes y participeront. Le pilote Red Bull Max Verstappen et son collègue chez McLaren Lando Norris font partie de ceux qui ont déjà participé à diverses courses virtuelles qui n’étaient pas organisées par la F1.

— Associated Press

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.