Marchés

Le FMI met en garde contre la prise de risques excessifs

Le Fonds monétaire international (FMI) a mis en garde mardi contre la prise de risques excessifs sur les marchés qui alimente une survalorisation des actifs.

Les mesures de soutien budgétaire des gouvernements ont permis de maîtriser les risques de déstabilisation financière, mais elles peuvent aussi avoir « des conséquences fortuites », souligne l’institution dans son rapport sur la stabilité mondiale financière (GFSR) publié dans le cadre de ses réunions de printemps.

Outre la survalorisation des actifs, le Fonds cite « l’aggravation de facteurs de vulnérabilité financière » qui « pourrait, en l’absence de remèdes, laisser derrière elle des problèmes structurels ».

Les marchés boursiers ont connu une embellie fulgurante depuis le troisième trimestre 2020, anticipant une reprise économique mondiale rapide et la poursuite de l’aide des gouvernements.

« Les cours atteignent aujourd’hui des niveaux nettement plus élevés que ce que laissent présager les modèles fondés sur les paramètres fondamentaux », relève le FMI.

Ainsi, à Wall Street, l’indice S&P 500 est en hausse de 8,6 % depuis le début de l’année, et de 53 % comparé au début du mois d’avril 2020. De son côté, le NASDAQ s’est accru de 6,4 % depuis janvier et de 73,4 % en un an.

L’institution note par ailleurs que dans de nombreux pays, le secteur des entreprises se trouve surendetté au sortir de la pandémie, « avec des différences marquées selon la taille des entreprises et leur secteur d’activité ».

« Les inquiétudes quant à la capacité de remboursement des emprunteurs durement touchés et aux perspectives de rentabilité pèseront probablement sur l’appétit des banques pour le risque pendant la reprise », ajoute-t-elle.

« Il est urgent d’agir pour éviter que la crise ne laisse derrière elle des facteurs de vulnérabilité permanents », dit-elle.

L’institution recommande aux dirigeants de resserrer « certains outils macroprudentiels tout en évitant un durcissement général des conditions financières ».

Elle préconise aussi de « promouvoir » l’assainissement des bilans afin de stimuler une reprise durable et inclusive.

Revue boursière

Repli à New York, Toronto au vert

La Bourse de Toronto a amélioré son record, mardi, en terminant sur une légère hausse alors qu’à New York, les marchés ont conclu en léger repli en attendant un rapport de la Réserve fédérale ce mercredi. La journée a été marquée par les nouvelles prévisions de croissance publiées par le FMI qui mise sur un retour plus fort que prévu de l’expansion mondiale, à + 6 % cette année, grâce notamment à la locomotive de l’économie américaine, dopée par les plans de relance. — Agence France-Presse

VistaJet : du positif pour Bombardier

Importante cliente de Bombardier, la société d’avions d’affaires VistaJet dit constater une augmentation notable de la demande pour ses services, des signaux qui sont jugés encourageants pour l’avionneur québécois par un analyste. L’entreprise, qui propose des vols privés selon une structure tarifaire modulée en fonction des trajets, a offert un portrait de la situation, mardi, en confirmant être derrière la commande de 10 Challenger 350 annoncée en décembre et évaluée à 267 millions US. Elle a aussi reçu les deux premiers de ses 12 Global 7500 – le luxueux jet d’affaires sur lequel Bombardier mise grandement pour retrouver le chemin de la rentabilité. — La Presse Canadienne

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.