Sans gluten, sans produit laitier et les autres « sans »

Du plaisir, même avec des restrictions !

Pour certains, c’est le gluten. Pour d’autres, le lactose, les noix ou les arachides. Peu importe la raison pour laquelle vous choisissez de bannir ces aliments de vos repas (allergie, intolérance ou par conviction), il existe une multitude d’ingrédients de substitution qui font que c’est goûteux et que le plaisir demeure au rendez-vous.

Des ingrédients à éviter

Avec les percées des dernières années sur le plan de la santé et du bien-être, on sait dorénavant qu’au-delà des sévères réactions allergiques que peuvent provoquer certains aliments comme le blé ou le lait, ceux-ci peuvent aussi causer d’autres types de désagréments. Baisses d’énergie, difficultés à se concentrer, insomnie, soucis digestifs ou réactions cutanées figurent au nombre des inconforts ressentis. Bien souvent, la solution passera par un changement d’alimentation, draconien ou modéré.

Sans gluten

Pour quiconque est atteint de la maladie cœliaque ou éprouve une sensibilité au gluten, cette protéine, présente notamment dans le blé, l’épeautre, le kamut, le seigle, l’orge et l’avoine non certifiée, est à éviter. Comme elle se cache un peu partout – notamment dans les produits de boulangerie et de pâtisserie, les charcuteries, les marinades et les croustilles – , pas facile de l’éviter ! Heureusement, des variations clairement étiquetées « sans gluten » existent. La farine tout usage de la gamme Irresistibles sans gluten passera ainsi inaperçue dans vos recettes préférées, tels les divins muffins aux pommes et mélasse de K pour Katrine. Les farines de pois chiches, de maïs, d’amande, de sarrasin ou de noix de coco vous ouvriront elles aussi un monde de possibilités.

Astuce de notre nutritionniste Linda Montpetit

Pour des aliments sans gluten plus nutritifs, choisissez des aliments naturellement sans gluten peu transformés et leurs farines, comme le quinoa, le sarrasin, le millet et les légumineuses.

Sans lactose

Ce type de glucide contenu dans les produits laitiers peut causer bien des ennuis. L’offre de plus en plus généreuse en épicerie permet toutefois de contourner le problème. Lait, beurre, crème, fromage, crème sure, crème glacée et yogourt se déclinent dans des variantes sans lactose. Au rayon des laits végétaux, ce n’est pas le choix qui manque non plus – laits de soya, d’amande, de riz, de coco, de cajou, de noisette ou d’avoine (délicieux dans un café au lait). Avec autant de solutions de rechange, vous n’aurez qu’une envie : vous mettre aux fourneaux pour mitonner un tiramisu, une tarte aux prunes à la crème fraîche et érable, des pâtes crémeuses ou des sauces alfredo !

Sans noix et sans arachides

Les allergies aux noix et aux arachides sont si répandues que plusieurs écoles les interdisent dans la boîte à lunch. Comment remplacer ces précieuses sources de protéines ? En vous tournant vers les graines de tournesol, de chia, de citrouille et de lin ainsi que vers les légumineuses. Une tartinade de pois chiches (avec craquelins ou crudités) ou des barres tendres à base de graines de lin, de tournesol et de sésame rassasieront les petits comme les grands (fiez-vous à l’information sur les emballages). Les recettes à base de beurre d’arachide (biscuits, smoothies, muffins, sauces) seront tout aussi délicieuses avec le beurre de fèves de soya grillées, comparable en matière de goût et de texture.

Astuce de notre nutritionniste Linda Montpetit

Bien qu’ils soient des choix nécessaires pour certaines personnes, les aliments sans gluten ne sont pas automatiquement synonymes d’aliments sains. Consultez la liste d’ingrédients ainsi que le tableau de la valeur nutritive, et misez sur les aliments riches en fibres et limités en gras, en sel ou en sucre.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.