Conseils d’expert

L’automobile en questions

Notre collaborateur répond aux questions des lecteurs

Le gros bon sens

J’ai un Nissan Rogue 2009 avec 104 000 kilomètres. J’ai plusieurs pièces à changer pour environ 2000 $ (link kit, table de suspension, cardan tout à gauche, etc.). Je roule moins de 10 000 km par année. Dois-je faire cette dépense ou ça ne vaut pas la peine considérant l’âge de mon véhicule ?

— Denise P.

Si vous considérez la valeur marchande actuelle de votre véhicule (12 000 $), l’utilisation que vous en faites et la faiblesse des stocks de véhicules neufs, la sagesse dicte de procéder aux réparations et à l’entretien.

Au Québec

Face aux succès de Lion dans la production d’autobus scolaires et de camions de livraison urbains électriques, pourrait-on espérer voir un jour une automobile électrique conçue et construite au Québec ?

— Guy M.

Le Québec avait cette occasion, mais ne l’a pas saisie. Partie remise ? Le doute est permis, mais sachez qu’en janvier prochain, Arrow présentera une étude conceptuelle d’un premier véhicule électrique canadien conçue par l’Association des fabricants de pièces automobiles (APMA).

Hésitation électrique

J’envisage d’acquérir un Toyota bZ4X lorsqu’il sera offert. La volonté de Toyota de redessiner ce véhicule et ses problèmes de fixation des roues, il y a quelques mois, font que j’hésite maintenant à procéder à cet achat. Qu’en est-il exactement et quel autre véhicule électrique semblable (traction intégrale) me suggérez-vous ?

— Ivan A.

À redessiner le véhicule ? Non. En revanche, Toyota a corrigé le problème de fixation de roues. Les écrous conçus par un fournisseur seraient à l’origine de ce rappel qui a eu un effet dommageable sur la réputation de ce nouveau véhicule. Votre hésitation est compréhensible, cependant ce ne sont pas ces motifs qui inquiètent vraiment, mais plutôt l’approche très conservatrice de ce modèle (autonomie, avancées, recharge) face à une concurrence plus affûtée. Si votre choix devait se porter sur d’autres véhicules, nous vous suggérons de porter attention au Volkswagen ID.4, à l’Ioniq 5 et au Kia EV6.

La bonne camionnette

Je songe à me procurer une camionnette intermédiaire dans le but de remorquer une roulotte de 4000 livres. Le Ford Ranger, le GMC Canyon, le Chevrolet Colorado, le Toyota Tacoma et le Nissan Frontier figurent sur ma liste. Lequel serait le plus avantageux pour l’économie d’essence et la fiabilité ? J’hésite aussi entre un six-cylindres et un quatre-cylindres turbocompressé. On envisage de faire l’Ouest canadien et américain.

— Jocelyn D.

Le Tacoma représente actuellement le meilleur choix. Ce n’est pas le meilleur, loin de là (la présentation intérieure est datée, le comportement routier, peu engageant), mais le plus homogène du groupe. Aucun autre n’offre une fiabilité et une valeur résiduelle équivalentes. Vous pourriez également ajouter à votre liste le Honda Ridgeline. Une autre valeur sûre. Quant à la mécanique, le six-cylindres demeure le choix le plus approprié dans le cadre de votre utilisation.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.