Le géant maraîcher Vegpro passe sous contrôle américain

La plus grande entreprise de production maraîchère au Québec, Vegpro International, passe sous le contrôle de capitaux américains à la suite de la retraite de son président fondateur et actionnaire majoritaire, Gerry Van Winden.

Le nouvel actionnaire de contrôle majoritaire chez Vegpro est la firme d’investissement Vision Ridge Partners, établie à Boulder, au Colorado. Cette firme gère un portefeuille de 2,5 milliards US de placements en actifs dits « durables » dans les secteurs de l’énergie, des transports et de l’agroalimentaire.

Pour sa part, Vegpro se spécialise dans la culture et l’emballage de jeunes laitues, épinards et salades fraîches en prêt-à-manger vendus sous la marque Attitude chez la plupart des distributeurs en alimentation dans l’est et l’ouest du Canada ainsi que dans les États de la côte est américaine, jusqu’en Floride. Vegpro est aussi un important producteur de carottes et d’oignons pour les marchés de l’est du Canada et du nord-est des États-Unis.

Depuis sa fondation en 1998, à partir des fermes maraîchères de la famille Van Winden et de leurs voisins dans le sud du Québec, Vegpro s’est développé en une entreprise dont le chiffre d’affaires atteint 270 millions CAN au Canada et aux États-Unis. Elle emploie près d’un millier de personnes dans son réseau de terres de culture maraîchère et ses quatre usines d’emballage situées au Québec, en Floride et en Colombie-Britannique.

Parmi quatre candidats

Ce changement d’actionnaire de contrôle chez Vegpro a été annoncé en fin de journée mercredi aux employés du siège social et de l’usine principale situés à Sherrington, au cœur de la principale région maraîchère du Québec, près de la frontière américaine.

En conversation par la suite avec La Presse, le cofondateur et président sortant de Vegpro, Gerry Van Winden, a indiqué que cette transaction avec Vision Ridge avait été conclue récemment au terme d’une année de discussions parmi « quatre candidats potentiels ».

Parmi ces candidats, un était d’origine québécoise, un était d’origine canadienne et deux étaient d’origine américaine, a-t-il indiqué.

« L’offre de Vision Ridge s’est démarquée par sa valeur financière, mais aussi par le bon arrimage de nos visions d’affaires pour Vegpro, d’autant que Vision Ridge est déjà investie dans le secteur maraîcher aux États-Unis. »

— Gerry Van Winden, président sortant de Vegpro International

Le montant de la transaction pour la vente du bloc majoritaire de Vegpro entre M. Van Winden et Vision Ridge n’est pas divulgué, puisqu’elle a été réalisée en privé avec l’assistance de la Banque Nationale.

Gerry Van Winden précise toutefois que la propriété des terres agricoles cultivées au Québec, en Colombie-Britannique et en Floride est extraite de l’actif d’affaires de Vegpro, et donc de la valeur finale de la transaction de son bloc d’actions majoritaire.

« Vegpro continuera d’être l’exploitant exclusif de ces terres, mais en tant que producteur-locataire. La propriété de ces terres – un sujet délicat dans le milieu agricole – restera donc entre des mains locales », a souligné M. Van Winden.

Nouveau président

Son successeur à la présidence de Vegpro, Anthony Fantin, un cofondateur de l’entreprise qui demeure actionnaire minoritaire, considère que Vision Ridge arrive chez Vegpro avec des « valeurs semblables » qui favoriseront la bonne continuité des affaires courantes et des projets de développement de l’entreprise.

Entre autres, a indiqué M. Fantin en entrevue avec La Presse, on s’attend à relancer le projet d’expansion en serriculture qui avait été amorcé l’an dernier. Ce projet estimé à plus de 50 millions sur quatre ou cinq ans a été mis sur pause durant la période de recherche et de négociation avec des acquéreurs potentiels du bloc d’actions majoritaire de M. Van Winden.

Par ailleurs, Anthony Fantin estime que la venue d’un nouvel actionnaire de contrôle chez Vegpro avec de « bons moyens financiers » pourrait favoriser ses ambitions d’expansion dans les marchés de l’Ontario et de l’ouest du Canada.

Des ambitions qui pourraient se réaliser par des investissements à l’interne ou par l’acquisition d’entreprises maraîchères existantes.

Chez Vision Ridge, l’un des associés et cofondateurs de la firme d’investissement, Justin Goerke, indique dans un communiqué transmis à La Presse qu’ « on est ravi de s’associer à Vegpro, reconnu comme l’un des principaux producteurs de salades prélavées emballées en Amérique du Nord, avec une longue expérience en matière de performances opérationnelles et une culture fondée sur la responsabilité, l’intégrité et la collaboration ».

Justin Goerke ajoute être « impatient d’aider Vegpro à tirer parti de son succès de plusieurs décennies et à poursuivre sa croissance stratégique au profit de toutes les parties prenantes : employés, clients, fournisseurs et les communautés qu’elle dessert ».

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.