Littérature

Une sculpture de Dany Laferrière à la Grande Bibliothèque

L’écrivain Dany Laferrière a une place bien à lui à la Grande Bibliothèque pour les prochaines années. Une sculpture à son effigie, intitulée Lexil vaut le voyage, a été installée mardi dans le grand jardin d’art de l’établissement. Le sculpteur Roger Langevin a prêté son œuvre, faite d’un composite appelé résilice, à l’institution pour une durée de cinq ans. « L’œuvre ne peut logiquement être installée qu’à deux endroits, soit Petit-Goâve, lieu de naissance de l’homme à Haïti, soit Montréal, lieu de naissance de l’écrivain à son métier », a indiqué par communiqué Roger Langevin. Avec cette statue, le président-directeur général de Bibliothèque et Archives nationales du Québec, Jean-Louis Roy, souhaite notamment faire un lien avec l’exposition Un cœur nomade, organisée par le Quartier des spectacles pour célébrer les 35 ans d’écriture de Dany Laferrière. — Marie-France-Lou Lemay, La Presse

télévision

L’autre midi à la table d’à côté transposé au petit écran

Désormais, en plus de les écouter, le public pourra épier les conversations intimes à table de leurs personnalités préférées. En effet, dès le 28 novembre, l’émission de radio L’autre midi à la table d’à côté, créée et réalisée par Francis Legault, se transportera à la télévision. La direction de Radio-Canada a annoncé mardi que ce concept radiophonique à succès, lancé en 2005, sera désormais diffusé sur ICI Télé, le samedi à 19 h. Quatre rencontres de 60 minutes sont déjà prévues avec autant de captivants duos : Guylaine Tremblay et Mike Ward ; Louis-José Houde et David Goudreault ; David Saint-Jacques et Jean-René Dufort ; puis Kim Thúy et Sonia Benezra. « Plus qu’une simple captation, le format télé se veut aussi puissant que la version radio pour traduire en images le sentiment de “voyeurisme respectueux” dont les auditeurs raffolent depuis tant d’années », a fait savoir le réalisateur Francis Legault.

— Luc Boulanger, La Presse

Théâtre jeune public

Molière, alias Djeebee Poquelin

Le Festival tout’tout court, qui installe d’ordinaire ses pénates dans Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, a décidé de présenter en ligne de courtes formes scéniques. Dans le lot : Djeebee, une pièce en un acte destinée aux 8 ans et plus. On y rencontre Alex (Maxime Mompérousse), un jeune Québécois qui peine à remplir un examen où il doit imaginer quelles questions il poserait à Molière s’il le rencontrait. Coup de chance : nul autre que Jean-Baptiste Poquelin (Stéphane Franche) lui apparaît. C’est l’occasion de parler de la vie du dramaturge, mais surtout de faire du théâtre en alexandrins sur le dos du professeur ! Un texte qui fait sourire toute la famille, signé Anne Bernard-Lenoir. Gratuit, jusqu’au 31 octobre.

— Stéphanie Morin, La Presse

Musique

Le blues du businessman revisité par l’Orchestre symphonique de Longueuil

Alexandre Da Costa, directeur artistique et chef attitré de l’Orchestre symphonique de Longueuil, des musiciens de l’Orchestre, ainsi que 25 artistes ont lancé mardi une nouvelle version de la chanson Le blues du businessman, un titre du tandem Luc Plamondon-Michel Berger, tiré de la comédie musicale Starmania et popularisé notamment par Claude Dubois. Joe Bocan, Brigitte Boisjoli, Gregory Charles, Nathalie Choquette, Marie Michèle Desrosiers, Mario Pelchat et Bruno Pelletier font partie des artistes qui ont participé au projet.

— La Presse Canadienne

Documentaire

Lara Fabian à l’honneur à Illico

Initialement prévue en avril dernier, la diffusion de LARA se fera à compter du 15 octobre sur Club Illico. Sous la caméra de Jean-François Fontaine, la chanteuse Lara Fabian se prête généreusement à l’objectif, filmée aux quatre coins du monde. L’équipe de tournage l’accompagne ainsi lors de la première new-yorkaise du spectacle qui a été interrompu avant de venir à Montréal. Mais on la verra à Paris, à Bruxelles, à Moscou et à Québec. On la suit aussi en Sicile, pendant des vacances de Noël passées avec son mari, Gabriel. Elle nous laisse entrer dans l’intimité de sa maison de Montréal, où elle présente pour la première fois sa fille Lou, au cours d’un entretien avec Jean-Philippe Dion.

— La Presse Canadienne

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.