Actualités économiques

Internet et SpaceX, incendie, coût de la vie et Airbus

Les nouvelles économiques du jour

Québec branchera 10 000 foyers avec l’aide de SpaceX

Le gouvernement Legault va utiliser les services d’une entreprise du fondateur de Tesla, Elon Musk, afin de respecter sa promesse d’offrir l’accès internet haute vitesse dans les régions mal desservies avant la fin de son mandat. Un peu plus de 10 000 foyers éloignés seront branchés par le service de l’entreprise américaine. Les satellites à basse orbite de Starlink, exploités par SpaceX, étaient la meilleure solution technologique pour connecter les ménages les plus difficilement atteignables par la fibre optique, a expliqué l’adjoint parlementaire du premier ministre, volet internet haute vitesse, Gilles Bélanger, lors d’une conférence de presse à Sherbrooke, lundi. En raison de leur éloignement géographique, certains foyers peuvent difficilement être raccordés à un réseau de fibre optique, a-t-il relevé. Québec accorde donc un financement de 50 millions afin de permettre le déploiement du service de transmission satellitaire de Starlink. Le gouvernement espère avoir connecté 10 200 foyers au sud du 57e parallèle d’ici le 30 septembre 2022. Une aide de 9,5 millions sera également accordée aux ménages visés afin d’assumer la totalité du coût d’acquisition des équipements de réception. Québec avait budgété 1,3 milliard pour accélérer le branchement des régions éloignées.

— La Presse Canadienne

Beauce : Portes et Fenêtres Abritek rasé par les flammes

Un violent incendie a ravagé dimanche soir les installations du fabricant Portes et Fenêtres Abritek situées à Saint-Georges. Des photographies publiées sur les réseaux sociaux ont montré les flammes impressionnantes sortant des locaux de la 127e Rue. Personne n’a toutefois été blessé. Tôt lundi matin, la cause de l’incendie n’avait pas encore été précisée. Dans un message transmis sur la page Facebook de l’entreprise beauceronne, la direction annonce qu’il y aura reconstruction dans le but de relancer les activités d’Abritek, fondé en 1947. Portes et Fenêtres Abritek dispose d’un réseau de 45 détaillants dans la plupart des régions du Québec.

— La Presse Canadienne

Coût de la vie : des millions de Britanniques ne mangent plus à leur faim

Des millions de Britanniques se voient forcés de moins manger, ou doivent sauter des repas, une situation qui s’est fortement aggravée depuis le début de l’année avec l’envolée du coût de la vie, selon une étude publiée lundi. Plus de 7 millions d’adultes vivaient au mois d’avril dans un ménage qui a manqué de nourriture (près de 14 % du total), selon une étude publiée par la Food Foundation, un chiffre qui s’est envolé de 57 % depuis le mois de janvier. Quelque 2,6 millions d’enfants vivent dans ces foyers. Et 2,4 millions d’adultes n’ont pas mangé pendant au moins un jour entier au cours du mois d’avril, d’après cette étude réalisée avec l’institut YouGov. Les bénéficiaires des banques alimentaires « demandent de plus en plus souvent des aliments qui n’ont pas besoin de cuisson », car « les familles ne peuvent pas payer les factures d’énergie », ajoute l’organisation, qui prévient que l’insécurité alimentaire va encore augmenter dans les prochains mois. Face à l’inflation, qui pourrait dépasser 10 % cette année au Royaume-Uni, tirée notamment par les prix de l’énergie et de l’alimentation, les critiques s’accumulent contre le chancelier de l’Échiquier, Rishi Sunak, accusé de ne pas aider suffisamment les familles en difficulté.

— Agence France-Presse

Airbus a peiné en avril sur les livraisons

Airbus, engagé dans une remontée en cadence, n’a livré que 48 avions en avril, mais a engrangé 98 nouvelles commandes ce mois-là, selon les données publiées lundi par l’avionneur européen. Le constructeur, dont la production en fin d’année 2021 atteignait un rythme mensuel de 45 appareils de la famille A320, compte passer à 65 avions à l’été 2023. Or, s’il peut exister un délai de quelques semaines entre la production industrielle et la livraison commerciale, il n’a livré que 48 appareils en avril, dont 37 A320, possible signe de difficultés de la chaîne de fournisseurs, fragilisée par la pandémie, à augmenter la production. Sur les quatre premiers mois de l’année, l’avionneur a livré 190 appareils à 54 clients. Parmi eux, deux long-courriers A350 officiellement livrés à la compagnie Aeroflot demeurent à Toulouse en raison des sanctions européennes à l’encontre de la Russie. Il compte livrer 720 avions au total en 2022. Les livraisons constituent un indicateur fiable de la rentabilité dans l’aéronautique, les clients payant la majeure partie de la facture au moment où ils prennent possession des avions.

— Agence France-Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.