S p i r i t u e u x

7 des whiskys les plus exclusifs d’Écosse

Qu’est-ce qui rend un scotch whisky exclusif ? Plusieurs facteurs contribuent à conférer à ce spiritueux un statut d’exception : sa provenance, sa production limitée ou encore sa distribution extrêmement restreinte. Voici six bouteilles de distinction à découvrir.

Strathearn « The Heart »

Les microdistilleries se multiplient en Écosse, mais la Strathearn Distillery, de la région des Highlands, se proclame l’une des plus petites du pays. Fondé en 2013, l’atelier produit de petits lots numérotés en privilégiant des méthodes traditionnelles : par exemple, l’orge y est transportée à la main. « The Heart » est le premier single malt offert depuis un changement de propriétaire, en octobre 2019. Bien que son prix de 17,99 livres sterling (environ 28 dollars canadiens) soit hautement accessible, seulement 1800 bouteilles ont été mises en circulation cette année.

Les bouteilles de Kilkerran

Alors qu’on trouvait autrefois plus d’une trentaine de distilleries à Campbeltown, il n’en reste aujourd’hui plus que trois. Cette région est ainsi devenue celle où l’on trouve le nombre de producteurs le plus restreint en Écosse. La distillerie Glengyle en fait partie et ses bouteilles commercialisées sous l’étiquette Kilkerran sont offertes à la Société des alcools du Québec (SAQ). Pour un peu moins d’une centaine de dollars pour un single malt 12 ans, vous pouvez ainsi vivre l’expérience du goût marin et léger propre à l’endroit.

Les spiritueux de Kilchoman

Géographiquement, l’île d’Islay représente la plus petite région de whisky d’Écosse, où l’on produit des spiritueux au goût tourbé, marin et fumé caractéristique. Des neuf distilleries actuellement en activité, Kilchoman est la plus petite. Une variété étonnante de bouteilles — dont certains single malts vieillis en fût de sauternes, de calvados, de tequila et de mezcal — est en vente à la SAQ.

Les distilleries fantômes

Bien qu’on recense aujourd’hui plus de 130 distilleries en Écosse, leur nombre a déjà été beaucoup plus élevé. Plus d’une quarantaine sont désormais inactives ou ont été démolies. Les collectionneurs s’arrachent les rares bouteilles encore en circulation de ces producteurs aujourd’hui disparus, pour s’offrir la chance de goûter à de précieux vestiges du passé. Si vous voyez des noms comme Dallas Dhu, Glen Mhor, Rosebank, Imperial, Littlemill ou Pittyvaich dans un encan, sautez sur l’occasion.

John Walker Masters’ Edition

L’emblématique marcheur vêtu d’un chapeau haut de forme et d’un parapluie de la marque Johnnie Walker a fait son entrée dans l’univers des produits haut de gamme en 2018, avec son premier whisky vieilli 50 ans. Cet assemblage combine avec soin les rares stocks de six distilleries désormais fermées, mais en activité du vivant de monsieur Walker. Seulement 100 carafes de cristal noir, numérotées individuellement et présentées dans un somptueux coffret d’ébénisterie, ont été mises en vente pour 25 000 dollars américains (32 000 dollars canadiens) chacune.

The Macallan 72 ans in Lalique

Lorsque deux maîtres se rencontrent, le résultat ne peut être qu’exceptionnel. Pour souligner l’inauguration d’une toute nouvelle distillerie en 2018, la maison The Macallan a mis en bouteille son plus vieux whisky jamais commercialisé, âgé de 72 ans. Le contenant est à la hauteur du contenu : la carafe de cristal a été spécialement créée par la luxueuse marque française Lalique, qui s’est inspirée des courbes architecturales du bâtiment. Seulement 600 carafes ont été produites, au coût de 60 000 dollars américains (77 000 dollars canadiens) chacune.

Le saviez-vous ?

La loterie des spiritueux d’exception

Où pouvez-vous mettre la main sur un whisky de 25, 30 ou même 40 ans, sur des éditions spéciales et sur des exclusivités de marques légendaires ? La SAQ organise régulièrement des loteries pour ses spiritueux offerts en quantités limitées. Inscrivez-vous pour remporter la chance d’acheter ces produits d’exception. Si certaines bouteilles ne sont pas réclamées, un second tirage est effectué parmi celles et ceux qui n’ont pas été retenus au premier tour.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.