Découvrez 6 activités originales dans les parcs québécois

Que vous soyez en famille, entre amis ou en amoureux, pourquoi ne pas profiter de vos visites estivales dans les parcs québécois pour essayer de nouvelles activités ? En voici six qui vous feront découvrir la nature autrement.

La via ferrata

Si vous souhaitez vivre une expérience insolite en plein air, vous devez essayer la via ferrata. Cette activité, qui se situe à mi-chemin entre la randonnée pédestre et l’escalade, consiste essentiellement à suivre, le long d’une paroi rocheuse, un parcours composé de prises métalliques, de câbles d’acier, de poutres, d’échelons et de passerelles. Le tout s’effectue évidemment en toute sécurité – avec harnais, ligne de vie et casque, notamment – sous la supervision d’un guide chevronné. Au Québec, quatre parcs nationaux de la Sépaq offrent cette activité : Mont-Tremblant, Fjord-du-Saguenay, Grands-Jardins et Chute-Montmorency. Les vias ferratas des parcs de la rivière Batiscan et Vallée Bras-du-Nord représentent d’autres options intéressantes.

La tyrolienne

En quête de sensations fortes ? La tyrolienne vous plaira à coup sûr. Cette activité unique en son genre, qui consiste à filer dans les airs le long d’un câble en acier, vous fera vivre des moments inoubliables les pieds dans le vide. Le parc de la Chute-Montmorency vous propose cette aventure aérienne spectaculaire au-dessus de sa chute haute de 83 mètres. Vous pouvez aussi tenter la tyrolienne dans les parcs de la rivière Batiscan, Vallée Bras-du-Nord et des chutes Coulonge. Dans tous les cas, cette expérience exclusive vous réserve des moments forts en famille ou entre amis et offre un accès privilégié à des paysages saisissants.

La planche à pagaie

Mieux connue sous le nom anglais de stand-up paddle board (SUP), la planche à pagaie est un sport originaire d’Hawaï qui combine en quelque sorte le surf et le kayak. Très populaire à l’heure actuelle, cette activité nautique, qui permet d’explorer différemment les plans d’eau, se pratique un peu partout au Québec. Plusieurs parcs nationaux de la Sépaq proposent d’ailleurs la location d’équipement pour en faire : Mont-Saint-Bruno, Mont-Orford, Oka, Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie, Îles-de-Boucherville et Yamaska, pour n’en nommer que quelques-uns. Les parcs de la Maurice, de la Gatineau, de la Rivière-des-Mille-Îles et du Poisson Blanc constituent d’autres beaux endroits où pratiquer ce sport formidable.

La descente en canyon

Vous aimez l’aventure et n’avez pas peur de vous mouiller ? La descente en canyon est faite pour vous. De plus en plus populaire au Québec, cette activité consiste à parcourir un cours d’eau accidenté au cœur d’une vallée étroite et souvent très profonde. Accompagné d’un guide qualifié, vous pourrez entre autres sauter à l’eau du haut d’une falaise, nager en eaux vives, descendre une cascade en rappel sur corde ou encore glisser sur des roches lisses forgées par des milliers d’années d’écoulement des eaux. Tenté par l’aventure ? Les réserves fauniques du Saint-Maurice et de Matane offrent cette expérience exaltante et rafraîchissante, ainsi que le parc régional Vallée Bras-du-Nord.

Le rabaska

Vous connaissez le canot, mais avez-vous déjà essayé le rabaska ? Il s’agit d’un grand canot d’écorce qu’utilisaient autrefois les Autochtones ainsi que les explorateurs européens et canadiens pour les déplacements et le commerce. Très stable, cette embarcation – qui peut contenir une quinzaine de personnes – permet de profiter de superbes paysages et d’observer la nature. Vous trouverez cette activité nautique dans plusieurs parcs de la Sépaq : Plaisance, Mont-Tremblant, Jacques-Cartier et Lac-Témiscouata, par exemple. Des excursions en petit groupe avec un garde-parc naturaliste sont également offertes dans certaines de ces destinations. Les parcs de la Rivière-des-Mille-Îles et de Portneuf proposent aussi la location de rabaskas.

La géocache

Cet été, retrouvez votre cœur d’enfant grâce à la géocache. Cette activité, qui combine la chasse au trésor et la course d’orientation, consiste à utiliser un système de localisation GPS pour chercher des objets ou des messages (parfois même des énigmes !) dans des contenants hermétiques dissimulés dans la nature. Amusante et enrichissante, la géocachette est une aventure familiale passionnante qui se pratique dans plusieurs parcs québécois. C’est notamment le cas des parcs nationaux Forillon, de Mont-Orford, du Bic et de la Jacques-Cartier, ainsi que des parcs régionaux du Massif du Sud, des Grandes-Coulées et des Chutes-Monte-à-Peine-et-des-Dalles. Plaisir garanti !

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.