Les vins de la semaine

Gloire à la Loire

Chaque samedi, je choisis trois coups de cœur parmi les vins que j’ai dégustés au cours des semaines précédentes. Il faut bien sûr que les vins soient en vente, et j’essaie aussi de varier les prix et les origines. Ce n’est que par hasard si, cette semaine, les trois vins sont du nord de la France, dont deux de la Loire. Ils offrent chacun à leur façon un très bon rapport qualité-prix.

Surprenant sauvignon

Les vins blancs de Cheverny, appellation qui longe la Loire au sud de Blois, sont élaborés surtout avec du sauvignon blanc. Et il s’exprime de façon vraiment singulière dans ce terroir. Cette cuvée (80 % sauvignon blanc et 20 % chardonnay), Domaine de Montcy Cheverny 2020, s’ouvre sur un nez aromatique et intrigant, avec un fruit très mûr et juteux, mais aussi des notes florales et végétales et une très grande impression de fraîcheur. Des arômes de melon, de coing, de poire et d’orange forment le fond, auxquels se superposent des notes intenses de sureau, de fleurs d’oranger et de pamplemousse. Léger en bouche, mais avec une texture super juteuse et beaucoup de fraîcheur, ce vin est tout à fait délicieux. Et vous surprendra si vous croyez que tous les vins de sauvignon se ressemblent ! À l’apéro ou avec un poisson au beurre blanc au pamplemousse, des crevettes à l’orange.

Domaine de Montcy Cheverny 2020, 19,85 $ (14211167), 12,5 %, bio

Garde : de 1 à 3 ans

Harmonieuse intensité

Ce vin m’épate chaque fois. Tout y est intense : la couleur, les parfums, les saveurs, même la structure, mais dans un tout tellement harmonieux et gourmand qu’il se boit sans soif à tous les coups. Une couleur violacée intense emplit le verre. Le nez, dense, s’ouvre doucement sur une trame minérale, sanguine, aux accents de terre noire et de graphite, avec tout plein de fruits rouges et noirs. La bouche est ample, riche, complète, dotée de tannins fermes, modérés, qui tapissent le palais. Assemblage de cot, de gamay et de cabernet franc, trois cépages typiques de Touraine, le vin fait preuve de volume, mais aussi de beaucoup d’éclat et de vitalité, ainsi que d’un équilibre impressionnant. Comme le disent si bien les Delecheneau : entre gourmandise et volupté. Passez en carafe 30 minutes. Servez légèrement rafraîchi avec charcuteries, poulet rôti ou cassoulet.

Touraine Ad Libitum Coralie et Damien Delecheneau 2020, 24,05 $ (14093228), 13,5 %

Garde : de 4 à 6 ans

Oui, un bon champagne à petit prix

Je me méfie en général des champagnes à très petit prix. Le plus souvent, je les délaisse pour ouvrir un bon vin effervescent pas mal moins cher et bien meilleur. Mais celui-ci, à ma grande surprise, je l’ai tout bu. Son bon rapport qualité-prix est indéniable. La maison est située dans L’Aube, à Celles-sur-Ource, et cette cuvée, Paul Dangin & Fils Cuvée Jean Baptiste Extra Brut Champagne, est élaborée à 100 % avec du pinot noir. Le nez est délicat, bien typé, avec des notes de poire, d’amande et de brioche. Pas très complexe, mais harmonieux et fondu. Ce vin est très sec en bouche, ses saveurs sont franches et ses bulles, fines et persistantes. Fin et élégant, avec une délicate impression crayeuse en finale, il est tout indiqué pour l’apéritif, avec des gougères, des fruits de mer ou légumes en tempura, un tartare de thon ou de saumon.

Paul Dangin & Fils Cuvée Jean Baptiste Extra Brut Champagne, 39,75 $ (14222819), 12 %

Garde : de 2 à 4 ans

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.