Brèves

Ça fait jaser

Ces personnalités font parler d’elles pour le meilleur ou pour le pire. Tour d’horizon des nouvelles d’ici ou d’ailleurs qui animeront les conversations autour de la machine à café (ou dans un Zoom).

Morgan Freeman critiqué pour sa participation à la Coupe du monde

Morgan Freeman a été sévèrement critiqué sur les réseaux sociaux pour avoir participé à la cérémonie d’ouverture de la Coupe du monde de football au Qatar dimanche. Le comédien de 85 ans a narré le premier segment de la cérémonie qui avait lieu au stade Al-Bayt à Doha, intitulé The Calling. « Nous sommes rassemblés ici dans une grande tribu, et la Terre est la tente à l’intérieur de laquelle nous nous trouvons, a-t-il dit. Le football est répandu partout dans le monde et les pays sont réunis dans l’amour de ce magnifique jeu. » Sur scène, on a pu aussi entendre le comédien interagir avec l’influenceur qatari Ghanim al Muftah, qui est atteint du syndrome de régression caudale, qui fait en sorte que le bas de son corps ne peut pas se développer. Même si de nombreuses personnes ont salué la prestance du comédien, plusieurs ont critiqué son choix de participer à l’évènement, surtout de la part d’un homme qui a incarné le rôle de Nelson Mandela au cinéma.

— Josée Lapointe, La Presse

50 000 billets vendus pour Roxane Bruneau

L’autrice-compositrice-interprète Roxane Bruneau a reçu vendredi un billet d’or pour souligner les 50 000 billets vendus de sa tournée Acrophobie. Tout un exploit, surtout que l’album est sorti il y a exactement deux ans, en pleine pandémie, et que ses spectacles ont véritablement démarré seulement un an plus tard, à l’automne 2021. La populaire chanteuse, qui vient d’être sacrée interprète féminine à l’ADISQ pour la deuxième année consécutive, mettra un terme à sa tournée au printemps 2023. Il ne lui reste qu’une douzaine de dates d’ici là, puis pour clore cette aventure en beauté, elle s’offrira le Centre Vidéotron à Québec le 7 avril et le Centre Bell le 14 avril.

— Josée Lapointe, La Presse

Brandy reprend le rôle de Cendrillon

Vingt-cinq ans après avoir incarné la première Cendrillon noire de l’histoire, la vedette de R’n’B Brandy reprendra le rôle dans un nouveau film de la franchise The Descendants, a annoncé Disney+ lundi. En 1997, Brandy s’était glissée dans les robes de Cendrillon dans Rodgers & Hammerstein Cinderella, un film tourné pour la télé qui avait connu un retentissant succès : 60 millions de personnes l’avaient regardé lors de sa première diffusion sur la chaîne ABC. Dans cette comédie musicale qui est devenue un classique, la chanteuse et comédienne était alors entourée entre autres de Whitney Houston, Whoopi Goldberg et Paolo Montalbán dans le rôle du Prince charmant. Pour The Pocketwatch – c’est pour l’instant le titre de travail –, Brandy aura cette fois comme collègue la chanteuse pop Rita Ora, dans le rôle de la Reine des Cœurs d’Alice au pays des merveilles. C’est que le concept de The Descendants est de réunir des enfants des héros et des méchants des contes de Disney. — Josée Lapointe, La Presse

Chris Hemsworth plus à risque de développer l’Alzheimer

Après avoir découvert récemment qu’il était plus à risque de développer la maladie d’Alzheimer, Chris Hemsworth a décidé de revoir ses priorités. C’est lors d’un test génétique effectué pour le tournage de la docusérie Limitless with Chris Hemsworth que l’acteur de 39 ans a appris que parce qu’il possède deux copies du gène APOE4, hérité de ses deux parents, il est de 8 à 10 fois plus à risque de développer l’alzheimer. « C’était ma plus grande peur », a dit l’interprète de Thor dans une grande entrevue publiée par le Vanity Fair il y a quelques jours. Ce n’est cependant pas un diagnostic de la maladie, a expliqué Chris Hemsworth. « Ce n’est pas un gène prédéterministe, mais c’est une indication forte. » Il y a 10 ans, a-t-il ajouté, un tel test aurait été considéré comme étant déterminant. « Ce n’est pas comme si j’avais remis ma démission », a dit l’acteur, qui n’a pas voulu dramatiser la situation. — Josée Lapointe, La Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.