Financement

Chasse à l’hypothèque : 8 choses à faire avant de vous lancer

À moins d’être en mesure d’acheter votre nouvelle propriété comptant, vous devrez souscrire un prêt hypothécaire. Voici une liste des choses à faire pour vous y préparer.

1. Dressez votre portrait financier

Avant de commencer vos démarches, vous devez avoir une idée de vos capacités financières. Prenez le temps de dresser un portrait de vos dépenses et de vos revenus, et d’estimer le montant que vous pouvez vous permettre de payer pour votre habitation. Utilisez notamment les calculatrices hypothécaires en ligne pour évaluer votre capacité d’emprunt. Rappelez-vous toutefois que pour être réaliste, vos mensualités et vos autres dépenses associées à la propriété ne devraient pas dépasser 30 % de votre revenu total.

2. Vérifiez votre dossier de crédit

Votre dossier de crédit peut influencer votre capacité à contracter un prêt ou à obtenir un bon taux d’emprunt hypothécaire. Il rassemble plusieurs renseignements sur vos finances et vos antécédents en matière de crédit, ce qui permet aux prêteurs de décider s’ils acceptent de vous accorder l’argent ou non. Assurez-vous que votre dossier de crédit ne comporte pas de dettes en souffrance ou d’information erronée. Vous pouvez en demander une copie à Equifax ou à TransUnion.

3. Informez-vous sur les produits hypothécaires

Avant d’effectuer une demande de financement, assurez-vous d’en connaître le plus possible sur ce qui existe sur le marché. Plusieurs options s’offrent en effet à vous. Familiarisez-vous notamment avec les types d’hypothèques, leur terme et leur période d’amortissement. Le web regorge d’information pertinente pour vous éclairer à ce sujet. Plus vous vous renseignerez sur eux, plus vous serez en mesure de préciser le type de financement qui vous convient le mieux.

4. Renseignez-vous sur les règles de qualification

Pour être admissible à un prêt hypothécaire auprès d’une institution financière, vous devez vous soumettre à différentes règles de qualification. Renseignez-vous donc sur ces règles, sur l’incidence qu’elles pourraient avoir sur votre décision d’acheter une habitation et sur ce que vous pouvez faire pour concrétiser votre rêve d’accession à la propriété. Vous devez notamment passer un « test de résistance », qui vise à démontrer que vous êtes en mesure d’encaisser une hausse des taux d’intérêt.

5. Tenez compte de la mise de fonds

La mise de fonds minimale à l’achat d’une propriété s’élève à 5 % du prix d’achat. Si votre mise de fonds s’avère inférieure à 20 % du prix de l’habitation, vous aurez besoin d’une assurance prêt hypothécaire en raison du risque plus élevé que présente ce prêt. Vous pouvez payer cette assurance en un versement unique lorsque vous achetez votre propriété ou l’ajouter à votre hypothèque – et payer des intérêts. Tenez donc compte de ce facteur, car cela pourrait influencer votre capacité d’emprunt et augmenter le montant de votre prêt.

6. N’oubliez pas les autres frais

Lorsque vous achetez une propriété, il n’y a pas que les paiements hypothécaires qui s’ajoutent à votre budget. D’autres dépenses sont également à prévoir tels l’inspection de la maison, les frais de notaire, le droit de mutation, la taxe foncière, la prime d’assurance habitation, les frais de copropriété (s’il s’agit d’un condo), les frais de déménagement et les rénovations. Assurez-vous de bien les connaître et tenez-en compte dans votre budget futur. Cela vous évitera de vous retrouver étouffé par les mensualités une fois le prêt hypothécaire accordé.

7. Rassemblez les documents nécessaires

Pensez à regrouper l’ensemble des documents nécessaires à l’approbation de votre financement comme vos talons de paie, vos relevés bancaires, vos déclarations de revenus des dernières années, etc. Ainsi, quand vous irez rencontrer votre prêteur ou votre courtier hypothécaire, vous pourrez lui remettre tout ce dont il aura besoin pour approuver votre demande de financement finale. N’oubliez pas que vous devez obtenir l’approbation du prêt hypothécaire dans le délai déterminé dans votre offre d’achat.

8. Demandez une préautorisation

Avant même de commencer à chercher des propriétés, vous pouvez confirmer votre capacité d’emprunt en faisant préautoriser votre prêt hypothécaire. Une telle préapprobation peut vous aider de plusieurs autres manières, notamment en accélérant l’acceptation de votre offre d’achat. Vous pouvez également l’utiliser pour aller magasiner et négocier chez d’autres prêteurs. Comparez ensuite les offres des différentes institutions financières afin de trouver le prêt qui correspond le mieux à vos besoins et assurez-vous de bien comprendre les conditions qui y sont liées avant de signer le contrat.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.