Incitatifs financiers pour propriétaires

Mascouche : une vision axée sur le développement durable

Déjà reconnue pour l’importance qu’elle accorde à la préservation de l’environnement et à l’aménagement responsable de son territoire, Mascouche a récemment instauré de nouveaux incitatifs financiers pour soutenir les résidents qui partagent ces valeurs. La construction ou la rénovation d’une résidence de façon durable entraînent maintenant des économies bien réelles quand arrive le compte de taxes foncières. Ce que Mascouche souhaite avec ce programme, c’est qu’un maximum de citoyens emboîtent le pas et créent un mouvement pour améliorer la qualité de vie de tout le monde.

Bon à savoir

En 2018, Mascouche s’est vu remettre, pour son Plan stratégique de développement durable, le prix Municipalité et développement durable par le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation.

Un alléchant incitatif financier

Les propriétaires qui choisiront de s’établir à Mascouche dans les prochaines années auront droit à un généreux crédit de taxes foncières s’ils y construisent une habitation durable. Au total, ce sont 5000 $ qui seront déduits de leur facture de taxes municipales sur une période de trois ans : 2000 $ les deux premières années et 1000 $ la suivante. Pour profiter de cet incitatif, les nouveaux occupants devront obtenir, à leur choix, l’un des trois sceaux de certification reconnus (LEED Canada, Living Building Challenge ou BOMA BEST) pour leur nouvelle construction.

Simple, construire neuf et vert ?

L’engouement pour la construction verte ne se dément pas, mais la perception selon laquelle il est complexe d’atteindre la barre d’une certification demeure un frein aux yeux de plusieurs citoyens. Pourtant, l’aventure pourrait se révéler moins compliquée qu’on le croit, surtout lorsqu’on est épaulé par des professionnels qui n’en sont pas à leur première réalisation dans ce créneau.

« Des organismes se spécialisent à accompagner les propriétaires dans l’obtention de leur certification. Chez les constructeurs aussi, il y a une plus grande ouverture. Une fois une première construction écologique réalisée, ils se rendent compte que c’est plus simple qu’ils l’auraient cru. »

-Philippe Despins, chef de la division Urbanisme à la Ville de Mascouche

Rehausser les normes minimales

En plus de stimuler l’établissement d’habitations durables, la Municipalité a entièrement revu les normes minimales de construction sur son territoire. Cette mesure, qui s’inscrit dans l’audacieux Plan stratégique de développement durable de la Ville, permettra d’uniformiser la qualité de la construction résidentielle à Mascouche. Les répercussions positives de ces nouvelles normes se font sentir à tous les points de vue.

« Simplement en réduisant à la source le volume d’eaux usées qui sont rejetées — que ce soit avec une tête de douche ou des appareils sanitaires à faible débit —, on allège la pression sur nos infrastructures de traitement des eaux. En plus des gains environnementaux, ces mesures se traduisent par une réduction des coûts pour la Ville et les citoyens. »

-Philippe Despins, chef de la division Urbanisme à la Ville de Mascouche

10 écogestes pour l’avenir

N’étant pas en reste, les propriétaires actuels peuvent aussi alléger leur facture de taxes foncières en rénovant de façon écoresponsable leur résidence. La Ville de Mascouche a pensé à inclure à son programme d’incitatifs des crédits ponctuels allant jusqu’à 200 $ pour récompenser des projets de rénovation durable. Dix écogestes ont ainsi été sélectionnés pour leur poids significatif sur l’environnement, ou encore sur le plan social ou économique. L’installation de panneaux solaires, l’aménagement d’un jardin de pluie, la pose de barres d’appui dans la salle de bain et la plantation d’arbres ne sont que quelques-uns des écogestes qui sont admissibles.

« Ces 10 écogestes permettent aux propriétaires de faire des économies d’énergie et de préserver l’environnement, mais aussi d’augmenter le confort de leur habitation pour les années à venir. Ils ont été pensés et choisis en fonction de toutes les sphères du développement durable. »

-Evelyne Hamon, conseillère en urbanisme à la Ville de Mascouche

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.