COVID-19  Hockey

Il n’y aura pas de Championnat du monde de hockey

Sans surprise, la Fédération internationale de hockey sur glace a annoncé que le Championnat du monde de hockey masculin n’allait pas avoir lieu cette année.

L’organisme a confirmé cette décision samedi, venant du coup mettre la hache dans l’édition 2020 de ce tournoi annuel, qui devait avoir lieu cette année du 8 au 24 mai en Suisse, à Zurich et aussi à Lausanne.

Le Championnat du monde implique chaque année des dizaines de joueurs de la Ligue nationale dans sa compétition, et avec la suspension du calendrier dans la LNH sans qu’une date de retour soit connue en raison de la crise que l’on sait, il devenait pratiquement impossible de prévoir un tournoi mondial de hockey pour le mois de mai.

En entrevue avec le journal suisse Le Matin, René Fasel, président de la Fédération, a fait savoir que ce moment était pour lui le moment le plus douloureux depuis qu’il occupe ce poste, lui qui est en fonction depuis 1994.

« Même si la crise sanitaire s’atténuait d’ici au mois de mai, il n’était pas raisonnable d’attendre trop longtemps avant de prendre une décision commandée par le bon sens. »

— René Fasel, président de la Fédération internationale de hockey sur glace

« Toutes les ligues sont à l’arrêt, les patinoires sont fermées, les joueurs ne peuvent que faire du vélo stationnaire dans leur sous-sol », a-t-il expliqué au Matin.

Le problème de l’entraînement des joueurs – tous les arénas sont fermés – est de nature à compliquer le retour du jeu dans la LNH aussi, là où les joueurs ont eu comme directive claire de rester en quarantaine jusqu’à nouvel ordre.

Les dirigeants de la LNH doivent d’ailleurs tenir une conférence téléphonique lundi afin de discuter des enjeux financiers qui touchent la ligue ces jours-ci. Les directeurs généraux de la Ligue nationale doivent eux aussi tenir une rencontre par téléphone, et cette rencontre devrait avoir lieu mardi.

En ce qui concerne le Championnat du monde de hockey, ajoutons qu’il s’agit d’une décision qui fait suite à celle d’annuler le tournoi féminin, qui devait être présenté à Halifax et à Truro, en Nouvelle-Écosse, du 31 mars au 10 avril.

Cette année, la composition de la formation canadienne en vue du tournoi de mai en Suisse n’était pas encore connue, puisqu’aucun entraîneur ou dirigeant n’avait encore été nommé par Hockey Canada.

Rappelons que la saison dernière, c’est l’entraîneur Alain Vigneault qui avait dirigé la formation canadienne lors du tournoi alors présenté en Slovaquie. La formation canadienne avait perdu lors de la finale de la médaille d’or, s’inclinant par la marque de 3-1 face à l’équipe de la Finlande.

Le Canadien

Un message de la part de Shea Weber

Shea Weber n’est plus sur la glace, mais il cherche tout de même à avoir un impact sur la suite des choses. Ainsi, le capitaine du Canadien a accepté d’enregistrer un message sur les consignes de sécurité à suivre ces jours-ci dans le contexte de la crise actuelle, pour les besoins de la communauté anglophone. C’est François Legault, le premier ministre du Québec, qui a relayé le message de Weber samedi.

— Richard Labbé, La Presse

Oilers d’Edmonton

Raphaël Lavoie signe son premier contrat

L’attaquant Raphaël Lavoie a signé son premier contrat dans la LNH. Le joueur québécois de 19 ans a dit oui aux Oilers d’Edmonton, samedi, avec un contrat de trois ans, pour un salaire annuel de 925 000 $ US en moyenne sur la masse salariale. Lavoie avait été sélectionné par le club de l’Alberta avec un choix de deuxième tour, le 38e au total, lors du repêchage de 2019. Il a passé les quatre dernières saisons avec les Mooseheads de Halifax avant d’être échangé aux Saguenéens de Chicoutimi cette saison. Il a récolté un total de 82 points en seulement 55 rencontres cette saison avec les deux équipes.

— Richard Labbé, La Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.