Maison

Des canapés prêts à jouer

Un canapé conçu pour se faire des cabanes et des parcours dans le salon : le rêve ! Des heures de plaisir en perspective pour tout gamin. Et bonne nouvelle : l’objet de convoitise existe réellement.

Un canapé dont les modules peuvent être démontés pour servir de jeu aux enfants : l’idée, terriblement ludique et astucieuse, n’est pas nouvelle. En effet, de tels produits existaient déjà aux États-Unis, notamment, mais pas au Canada, comme l’ont découvert un groupe d’étudiants à la recherche d’un projet d’étude dans le cadre de leur maîtrise en administration à l’Université Concordia.

L’une des coéquipières venait de donner naissance à son premier enfant. En remue-méninges, l’équipe a naturellement adopté ce concept qui a tout pour plaire aux familles, raconte l’un des membres, Carlos Suarez, lui-même père de deux garçons de 8 ans et 4 ans.

Ce qui devait être un travail scolaire s’est finalement révélé avoir un potentiel de commercialisation qu’il aurait été dommage de ne pas exploiter. De fait, après que l’équipe eut sondé l’intérêt sur les réseaux sociaux, le concept a fait boule de neige auprès des parents.

« Huit jours avant de présenter notre projet en classe, nous avons décidé d’aller de l’avant et de pousser le prototype plus loin. »

— Carlos Suarez

Pour se défouler au salon

Confortable sans être précieux, le canapé de Go Coconut est fait pour être désassemblé et pour qu’on y saute à cœur joie. Comme on peut s’y attendre, les housses de velours sont amovibles et lavables. Le Coconut, comme il a été nommé, est un jeu en soi et une invitation à explorer l’étendue de sa créativité.

Fait de quatre modules en mousse – deux plats qui sont compartimentés pour l’assise, et deux trapézoïdes qui servent de dossiers –, le meuble camoufle bien, à première vue, son superpouvoir qui est de se transformer en une foule d’autres objets : un radeau, un vaisseau spatial, des passerelles, un château, un igloo... Il peut également servir de lit grand format (queen), au besoin, et se transformer en deux monoplaces.

Go Coconut s’est alliée à une entreprise de Laval pour la fabrication de son mobilier et vise une production avec des matériaux locaux. La mousse Certi-PUR, qui compose les modules (sans vis et sans métal), est canadienne. « Les seules choses que nous n’avons pu obtenir localement, pour l’instant, sont les tissus. Nous aimerions éventuellement pouvoir y remédier », indique le porte-parole de cette entreprise née l’automne dernier.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.