Biélorussie

« Pour le moment, il semble que nous ayons perdu. »

— La cheffe de file en exil de l’opposition biélorusse, Svetlana Tikhanovskaïa, dans un entretien au journal suisse Le Temps. Selon elle, « le retour à la démocratie va prendre plus de temps que prévu ». (AFP)

Vague de froid

L’électricité revient progressivement au Texas

Des milliers de Texans récupéraient progressivement samedi eau potable et électricité après qu’une vague de froid polaire sans précédent eut paralysé pendant plusieurs jours cet État plus habitué aux vagues de chaleur qu’à la neige. Plus de 60 000 foyers étaient encore privés d’électricité samedi, selon le site poweroutage. Le mercure est cependant remonté, les villes de Houston et d’Austin enregistrant des températures autour de 15 °C. « Le gouvernement fédéral a envoyé des générateurs, des couvertures, de l’eau et d’autres approvisionnements essentiels », a tweeté le président des États-Unis, Joe Biden, qui a signé une nouvelle déclaration d’urgence pour le Texas samedi. La jeune élue démocrate du Congrès Alexandria Ocasio-Cortez, qui a collecté 3,2 millions de dollars pour les victimes de cette vague de froid, a fait le déplacement de New York à Houston pour offrir son soutien. Cet épisode climatique extrême a fait des ravages dans le sud et le centre des États-Unis cette semaine, coûtant la vie à au moins 40 personnes, selon les médias américains. — Agence France-Presse

Russie

Navalny risque le camp de travail

Le principal adversaire du Kremlin, Alexeï Navalny, visé par de multiples procédures judiciaires, a été condamné à deux reprises samedi, voyant sa peine d’emprisonnement confirmée, mais légèrement réduite à deux ans et demi en appel et écopant d’une amende pour « diffamation ». Il avait écopé, le 2 février, de deux ans et huit mois d’emprisonnement pour une violation de contrôle judiciaire lié à une affaire de fraude datant de 2014. Samedi, un juge moscovite a légèrement réduit cette sentence d’un mois et demi. L’opposant et militant anticorruption de 44 ans fait désormais face à sa première longue peine de prison en près d’une décennie de démêlés avec les autorités et risque d’être transféré dans un camp de travail. « Notre pays est bâti sur l’injustice », a lancé M. Navalny avant l’énoncé du verdict. Un avocat de l’opposant a indiqué avoir l’intention de contester en cassation la condamnation en appel. Dans une audience séparée, M. Navalny a été condamné à une amende de 850 000 roubles (environ 14 500 $) pour avoir « diffamé » un vétéran de la Seconde Guerre mondiale dans l’une de ses vidéos.

— Agence France-Presse

Afghanistan

Cinq morts et deux blessés dans trois explosions à Kaboul

Trois explosions de mines ont secoué Kaboul samedi matin, tuant cinq personnes et en blessant deux autres, dont des membres des forces de sécurité afghanes et des civils, selon la police. Selon Ferdaws Faramarz, porte-parole de la police de la capitale, la première explosion a blessé deux civils, la deuxième a tué « deux militaires et une femme », et la troisième, deux policiers. Les trois évènements ont eu lieu entre environ 8 et 10 h du matin, dans trois quartiers. Les explosions n’ont pas été revendiquées et une enquête est en cours, selon la police. Conformément à un modus operandi bien établi, les deux premières bombes ciblant des véhicules ont explosé en début de matinée, à une heure de grande affluence sur les routes. — Agence France-Presse

Naufrage de migrants en Italie

Les gardes-côtes poursuivent leurs recherches

Les gardes-côtes italiens ont lancé des recherches après qu’une embarcation transportant une cinquantaine de migrants s’eut retournée au large de l’île de Lampedusa dans la nuit de vendredi à samedi. Le naufrage s’est produit au large de la petite île située au sud de la Sicile alors que les gardes-côtes transféraient sur leurs vedettes les migrants en difficulté, ont-ils annoncé dans un communiqué. Selon des témoignages recueillis samedi matin auprès des survivants, cinq personnes manqueraient à l’appel. Dans un communiqué publié samedi soir, les gardes-côtes ont précisé qu’« à ce stade, 45 migrants au total, tous des hommes, ont été secourus à Lampedusa ». « Les recherches se poursuivent pour retrouver d’éventuels disparus avec deux vedettes des gardes-côtes, avec le soutien aérien d’un hélicoptère ». « L’opération de cette nuit s’est déroulée à l’issue d’une journée particulièrement intense en raison du signalement d’un nombre important d’embarcations transportant des migrants » vendredi, ont indiqué samedi matin les gardes-côtes. — Agence France-Presse

Russie Grippe aviaire H5N8

Premier cas de transmission à l’humain détecté

Moscou — La Russie a annoncé samedi avoir détecté le premier cas de transmission à l’être humain de la souche H5N8 de la grippe aviaire, ajoutant avoir informé l’Organisation mondiale de la santé (OMS) de cette « découverte importante ».

« Le laboratoire a confirmé le premier cas d’infection d’une personne par le virus de groupe A, la grippe aviaire AH5N8 », a déclaré à la télévision Anna Popova, à la tête de l’agence sanitaire russe Rospotrebnadzor.  

Ce virus a été détecté chez sept personnes contaminées dans une usine de volailles du sud de la Russie, où une épidémie de grippe aviaire a touché les animaux en décembre 2020, a précisé Mme Popova, ajoutant que les malades « se sentent bien » et n’ont pas de complications.

« Des mesures ont été rapidement prises pour contrôler la situation » dans ce foyer d’infection, a-t-elle indiqué.

Si la souche H5N8 a « franchi la barrière interespèce » en se transmettant de l’oiseau à l’homme, « ce variant du virus ne se transmet pas d’une personne à l’autre à l’heure actuelle », a-t-elle encore déclaré.

Elle a estimé que cette détection « donne au monde entier le temps de se préparer » en créant des tests et un vaccin, « dans le cas où ce virus deviendrait plus pathogène et plus dangereux pour l’homme et acquerrait la capacité d’être transmis de personne à personne ».  

« Nous serions alors pleinement armés et pleinement préparés », a-t-elle poursuivi.

Le laboratoire d’État russe Vektor, à l’origine de la découverte, a également estimé qu’il fallait « aujourd’hui commencer à développer un système de test qui permettra de détecter rapidement les cas de cette maladie chez l’homme » et de « commencer le travail » en vue d’un vaccin.

Mme Popova a indiqué que la Russie avait « d’ores et déjà envoyé ces informations à l’Organisation mondiale de la santé ».

« À surveiller »

L’OMS a de son côté confirmé à l’AFP avoir été informée par la Russie de cette découverte.

« Nous sommes en discussion avec les autorités [russes] pour recueillir plus d’informations et évaluer l’impact de cet évènement sur la santé publique », a ajouté l’organisation.

La souche H5N8 de la grippe aviaire sévit actuellement dans plusieurs pays européens, dont la France, où des millions d’animaux ont été abattus pour arrêter sa progression.

— Agence France-Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.