LNH DIVISION centrale

Plus d’excuses pour l’Avalanche

L’Avalanche du Colorado devrait s’amuser dans cette division. Il y a ces clubs en reconstruction, comme l’Arizona, en réinitialisation (Nashville et Minnesota) ou en transition (St. Louis). La principale menace viendra sans doute de Winnipeg et de Dallas.

Jets
de Winnipeg

Même si Pierre-Luc Dubois, acquis en retour de Patrik Laine, n’a pas connu la saison espérée, seulement 20 points en 41 matchs, les Jets ont connu une bonne saison dans la division canadienne, et même menacé pendant un certain temps de détrôner les Maple Leafs de Toronto au premier rang, avant de s’écrouler en fin de saison. Ils ont aussi réussi à balayer les Oilers d’Edmonton au premier tour, avant de subir le même sort aux mains du Canadien en quatre matchs également, une série marquée par la suspension de leur meilleur attaquant Mark Scheifele.

Grâce à Scheifele, Kyle Connor, Nikolaj Ehlers, Blake Wheeler à l’attaque, Josh Morrissey en défense et Connor Hellebuyck, les Jets ont su résister à la phase de transition des dernières années marquée par les départs de Laine, Jacob Trouba, Dustin Byfuglien, Bryan Little, Ben Chiarot et Tyler Myers.

Les Jets et leur entraîneur Paul Maurice ont perdu un défenseur important, Derek Forbort, troisième chez les défenseurs du club en matière d’utilisation, mais ils ont embauché Nate Schmidt et Brenden Dillon pour combler le vide.

Des jeunes viendront rivaliser avec les vétérans cette saison puisque Cole Perfetti, David Gustafsson, Kristian Vesalainen et le défenseur Ville Heinola, s’ils n’entament pas tous la saison à Winnipeg, disputeront des matchs, a promis Maurice.

Le joueur sous-estimé

Josh Morrissey est méconnu à l’extérieur du Manitoba mais, discrètement, constitue de loin le meilleur défenseur du club, malgré une production offensive plus limitée pour un numéro un.

La recrue à suivre

Repêché au 10e rang en 2020, le centre Perfetti constitue la recrue la plus douée du groupe. Perfetti a amassé 26 points en 32 matchs dans la Ligue américaine à 19 ans seulement.

Qui devra en donner plus

Pierre-Luc Dubois a été discret en saison et presque invisible en séries éliminatoires. Il a trop de talent pour ne pas rebondir.

FICHE EN 2020-2021

30-23-3, 63 points

CLASSEMENT EN SAISON

3es section Nord

PARCOURS EN SÉRIES

Défaite 2e tour

PRINCIPAUX DÉPARTS

Derek Forbort, Mathieu Perreault, Mason Appleton, Jordie Benn, Laurent Brossoit, Nate Thompson

PRINCIPALES ARRIVÉES

Nate Schmidt, Brenden Dillon, Riley Nash

Predators
de Nashville

Après une première moitié de saison catastrophique, les Predators de l’entraîneur John Hynes ont été portés par une vague de succès surprenante à compter de la mi-mars. Ils ont présenté une fiche de 20-7-2 et réussi à coiffer les Stars de Dallas au final pour une qualification en séries. Ils ont perdu en six matchs contre les Hurricanes de la Caroline, non sans avoir disputé quatre rencontres en prolongation.

Nashville doit une grande part de ses succès au dauphin de Pekka Rinne devant le filet, Juuse Saros, 5 pi 11 po, un petit gardien selon les standards de la LNH. Saros a connu une splendide saison avec une fiche de 21-11-1, une moyenne de 2,28 et un taux d’arrêts de ,927.

Les deux plus hauts salariés de l’équipe à l’attaque, Ryan Johansen et Matt Duchene, 8 millions annuellement chacun, ont néanmoins connu une affreuse saison. Johansen a obtenu 22 points en 48 matchs et Duchene, seulement 13 en 34.

Leur rendement à la baisse a aussi affecté celui de Filip Forsberg, dont c’est la dernière année de contrat, et qui pourrait lever les feutres s’il ne parvient pas à une entente à long terme avec le club.

Dans ce contexte, Hynes veut donner à de plus jeunes joueurs de belles chances de se faire valoir et il a réuni au sein d’un trio ses trois meilleurs espoirs à l’attaque, Eeli Tolvanen, Philip Tomasino et Cody Glass.

La défense est en mutation également avec le départ de Ryan Ellis, échangé pour Philippe Myers et Nolan Patrick (ensuite échangé pour Glass). Mattias Ekholm pourrait être le prochain à partir, puisqu’il aura droit à l’autonomie complète à la fin de la saison.

Une année de transition à Nashville, à moins que les Predators ne surprennent comme à la fin de la dernière saison.

Le joueur sous-estimé

Mattias Ekholm, 31 ans, est un pilier dans l’ombre de Roman Josi. Il recevra une bonne augmentation salariale à son prochain contrat puisqu’il touche 3,7 millions annuellement.

La recrue à suivre

Premier choix de l’équipe en 2019, 24e au total, Philip Tomasino a amassé 32 points en 29 matchs dans la Ligue américaine l’an dernier… à seulement 19 ans. Impressionnant.

Qui devra en donner plus

L’embauche de Matt Duchene est un désastre. Une carrière pourtant si bien lancée…

FICHE EN 2020-2021

31-23-2, 64 points

CLASSEMENT EN SAISON

4es section Centrale

PARCOURS EN SÉRIES

Défaite 1er tour

PRINCIPAUX DÉPARTS

Pekka Rinne, Ryan Ellis, Viktor Arvidsson, Calle Järnkrok, Erik Haula

PRINCIPALES ARRIVÉES

Phillippe Myers, David Rittich, Cody Glass

Stars
de Dallas

Le long parcours des Stars jusqu’à la finale en 2020 a laissé des traces l’an dernier. Ils ont été privés de deux de leurs vedettes offensives, Tyler Seguin et Alexander Radulov, pendant presque toute la saison, sans compter le gardien Ben Bishop, déjà hypothéqué.

Les jeunes Jason Robertson et Roope Hintz ont pris la relève de façon inespérée à l’attaque, mais pas assez pour permettre aux Stars de se qualifier en séries.

Il y a tout de même assez de talent chez les Stars, avec le trio de défenseurs constitué de Miro Heiskanen, Esa Lindell et John Klingberg, la présence des vétérans Joe Pavelski et Jamie Benn, sans compter Denis Gurianov, pour espérer les voir rebondir.

Le DG Jim Nill a acquis quelques vétérans cet été, parmi lesquels le défenseur Ryan Suter, dont le contrat a été racheté au Minnesota, et le gardien Braden Holtby pour seconder Anton Khudobin et permettre au jeune Jake Oettinger, un choix de premier tour en 2017, de se développer à son rythme.

S’ils restent en santé, les Stars n’auront pas de mal à se qualifier pour les séries éliminatoires et, qui sait, effectuer une autre percée estivale ?

Le joueur sous-estimé

Esa Lindell est le troisième membre du « Big Three » à Dallas, mais il joue plus de 23 minutes par match !

La recrue à suivre

Impressionnant au Championnat mondial junior en 2021, le défenseur Thomas Harley, un choix de premier tour en 2018, a connu une grosse année offensive dans la Ligue américaine avec 25 points en 38 matchs.

Qui devra en donner plus

À 32 ans, Jamie Benn n’est plus un producteur de 85 points ou plus, mais on espère quand même plus dans son cas que les 55 points auxquels il nous a habitués ces dernières saisons.

FICHE EN 2020-2021

23-19-14, 60 points

CLASSEMENT EN SAISON

5es section Centrale

PARCOURS EN SÉRIES

Exclus des séries

PRINCIPAUX DÉPARTS

Jamie Oleksiak, Andrew Cogliano, Sami Vatanen, Mark Pysyk, Jason Dickinson

PRINCIPALES ARRIVÉES

Ryan Suter, Braden Holtby, Luke Glendening

Blues
de St. Louis

Les Blues ont perdu deux fois au premier tour depuis leur surprenante conquête de la Coupe Stanley en 2019. Ils ont perdu plusieurs soldats en cours de route, il faut le souligner, notamment leur meilleur défenseur Alex Pietrangelo, Jay Bouwmeester, à la retraite en raison de problèmes cardiaques, Patrick Maroon, Joel Edmundson et Jake Allen, sans compter les nombreuses blessures avec lesquelles Vladimir Tarasenko a dû composer.

L’exode s’est poursuivi au cours de la morte saison avec les départs de Jaden Schwartz, Mike Hoffman, Vince Dunn et Samuel Blais.

On a donc acquis les ailiers Pavel Buchnevich et Brandon Saad en renfort aux ailes, et les jeunes Jordan Kyrou, Klim Kostin et peut-être Logan Brown, récemment acquis des Sénateurs d’Ottawa, seront appelés à prendre de plus grandes responsabilités.

Le centre demeure une force avec Ryan O’Reilly, Brayden Schenn et le jeune Robert Thomas, mais la défense, en transition l’an dernier avec l’arrivée de Torey Krug, Marco Scandella et Justin Faulk, devra mieux faire.

Le gardien Jordan Binnington n’est pas aussi brillant que lors de son parcours du printemps 2019, mais il est stable. St. Louis est désormais une équipe de milieu de peloton qui tente de gagner chèrement sa place en séries chaque saison.

Le joueur sous-estimé

David Perron vieillit bien. À 33 ans, il vient de connaître sa meilleure saison en carrière avec 58 points en 56 matchs, au 14e rang des compteurs de la LNH. L’aviez-vous remarqué ?

La recrue à suivre

À 23 ans, le défenseur offensif de petite taille Scott Perunovich cogne à la porte après une spectaculaire saison de 40 points en 34 matchs dans la NCAA.

Qui devra en donner plus

Le premier choix de l’équipe en 2017, Robert Thomas, est rempli de promesses, mais on s’attendait à une meilleure progression de sa part. Ses 12 points en 33 matchs ont déçu.

FICHE EN 2020-2021

27-20-9, 63 points

CLASSEMENT EN SAISON

4es section Ouest

PARCOURS EN SÉRIES

Défaite 1er tour

PRINCIPAUX DÉPARTS

Mike Hoffman, Jaden Schwartz, Vince Dunn, Samuel Blais, Carl Gunnarsson

PRINCIPALES ARRIVÉES

Pavel Buchnevich, Brandon Saad

Wild
du Minnesota

L’arrivée de la star russe Kirill Kaprizov a accéléré le processus de réinitialisation du Wild l’an dernier. Le club a même surpris en obtenant une place en séries éliminatoires.

L’éclosion longtemps attendue des jeunes Joel Eriksson Ek et Jordan Greenway n’est pas étrangère non plus aux succès du Wild, sans oublier l’impact de Mats Zuccarello et Kevin Fiala.

Avec désormais une belle profondeur, le DG Bill Guerin s’est même permis le luxe, cet été, de racheter les contrats des vétérans Zach Parise et Ryan Suter, enrichis chacun de 98 millions pour 13 ans par l’ancien DG désormais à Philadelphie, Chuck Fletcher, en 2012.

La défense demeure l’une des forces du Wild, avec un top 3 constitué de Jonas Brodin, Matt Dumba et Jared Spurgeon, auxquels on a greffé Alex Goligoski, Dmitry Kulikov et Jon Merrill.

Acquis pour trois ans l’an dernier à un salaire annuel très raisonnable de 3,6 millions, Cam Talbot demeure le gardien numéro un, devant le jeune Kaapo Kahkonen.

Les départs de Suter et Parise, et ceux d’Eric Staal et de Mikko Koivu l’année précédente, marquent les débuts de temps nouveaux au Minnesota. L’équipe appartient désormais aux plus jeunes !

Le joueur sous-estimé

Jonas Brodin n’est pas un grand défenseur offensif, mais il vaut son pesant d’or contre les meilleurs trios adverses. On ne le paye pas 6 millions par année pour rien…

La recrue à suivre

On avait de grandes attentes envers l’ailier de puissance Matthew Boldy, nettement plus productif que Cole Caufield avec l’équipe américaine au Championnat mondial junior, mais son arrivée dans la LNH devra sans doute attendre, après un camp d’entraînement tiède, doublé d’une blessure à la fin du camp.

Qui devra en donner plus

Le défenseur Matt Dumba ne produit plus au même rythme offensivement depuis une blessure à une épaule subie lors d’un combat il y a deux ans et demi.

FICHE EN 2020-2021

35-16-5, 75 points

CLASSEMENT EN SAISON

3e section Ouest

PARCOURS EN SÉRIES

Défaite 1er tour

PRINCIPAUX DÉPARTS

Ryan Suter, Zach Parise, Nick Bonino, Marcus Johansson, Ian Cole

PRINCIPALES ARRIVÉES

Alex Goligoski, Dmitry Kulikov, Jon Merrill, Frédérick Gaudreau

Blackhawks
de Chicago

Chicago a vécu de grands bouleversements cet été. Le vétéran de 16 saisons chez les Hawks, Duncan Keith, parmi le cœur de l’équipe avec Jonathan Toews et Patrick Kane, a été échangé aux Oilers d’Edmonton. Le contrat de son éternel partenaire à la « retraite », Brent Seabrook, a été envoyé à Tampa.

Le DG Stan Bowman a aussi frappé un grand coup en cédant aux Blue Jackets de Columbus son meilleur espoir en défense, Adam Boqvist, un choix de premier tour en 2022 et une inversion de choix de premier tour en 2021 (pour permettre à Columbus de choisir 11e au lieu de 31e) en retour de l’un des meilleurs défenseurs de la LNH, Seth Jones, 27 ans.

Le retour de Jonathan Toews, absent pour la totalité de la dernière saison, devrait aider cette équipe déjà bien nantie à l’attaque avec les jeunes Kirby Dach, Alex DeBrincat, Dominik Kubalik, Dylan Strome et Alex Nylander, sans oublier évidemment la superstar Patrick Kane.

Pour ajouter un peu de profondeur en défense, Bowman a acquis Jake McCabe et Caleb Jones, frère de Seth, mais il en faudra plus pour constituer une défense de premier plan.

Largué par les Golden Knights après sa gaffe en séries contre le Canadien, Marc-André Fleury aura la chance de relancer cette organisation.

Le joueur sous-estimé

Connor Murphy est devenu un défenseur à caractère défensif essentiel à Chicago. Il joue plus de 22 minutes par rencontre.

La recrue à suivre

L’ancien défenseur numéro un à Wisconsin, le club de Cole Caufield, Wyatt Kalynuk, avait un poste assuré à 24 ans, après avoir amassé 9 points en 21 matchs l’an dernier à Chicago, mais une blessure retardera son entrée de quelques semaines.

Qui devra en donner plus

Le troisième choix au total de la LNH en 2015, Dylan Strome, avait fait tout un tabac à son arrivée à Chicago il y a quelques années, mais il a obtenu seulement 17 points en 40 matchs l’an dernier.

FICHE EN 2020-2021

24-25-7, 55 points

CLASSEMENT EN SAISON

6es section Centrale

PARCOURS EN SÉRIES

Exclus des séries

PRINCIPAUX DÉPARTS

Duncan Keith, Nikita Zadorov, Andrew Shaw, Adam Boqvist, Pius Suter

PRINCIPALES ARRIVÉES

Seth Jones, Marc-André Fleury, Tyler Johnson, Jake McCabe, Caleb Jones

Avalanche
du Colorado

L’Avalanche n’a plus d’excuses. Voilà trois printemps que cette équipe, parmi les favorites en début de saison, est éliminée au deuxième tour.

Le noyau de l’Avalanche restera le même. Gabriel Landeskog s’est laissé désirer, mais il a finalement signé cet été une prolongation de contrat de huit ans pour 56 millions.

L’entraîneur Jared Bednar a sagement choisi au camp d’entraînement de ne pas le séparer de Nathan MacKinnon et de Mikko Rantanen cette fois.

Nazem Kadri, Valeri Nichushkin et Andre Burakovsky devraient en principe former le deuxième trio, et on espère une éclosion du jeune premier Alex Newhook, repêché un rang après Cole Caufield en 2019, au centre du troisième trio, mais on est un tantinet déçu de son camp.

En défense, Bednar pourra compter sur le retour d’Erik Johnson. Il devrait faire la paire avec le jeune Bowen Byram. Samuel Girard, qui voudra faire oublier une série difficile contre les Golden Knights de Vegas, devrait en toute logique se retrouver avec Cale Makar. L’excellent Devon Toews ratera le début de la saison, mais intégrera le top 4 à son retour.

Le plus grand changement est survenu devant le filet. Philipp Grubauer n’a pas été retenu à titre de joueur autonome sans compensation. On l’a remplacé par Darcy Kuemper, des Coyotes de l’Arizona. Kuemper a coûté cher, un choix de premier tour en 2022 et l’espoir en défense Conor Timmins, mais il vient de connaître trois grosses saisons à Phoenix.

Le joueur sous-estimé

Andre Burakovsky a amassé seulement huit points de moins que Landeskog l’an dernier, et un seul but de moins que MacKinnon. Mais il joue derrière un très gros trio, alors on en parle moins…

La recrue à suivre

Obtenu au quatrième rang du repêchage de 2019 grâce au choix obtenu pour Matt Duchene, le défenseur Bowen Byram aura un rôle plus important en défense, après avoir disputé 19 rencontres la saison dernière.

Qui devra en donner plus

Est-on résolu à considérer le choix de premier tour en 2016, Tyson Jost, comme un ailier défensif ? Avec une autre saison décevante offensivement, peut-être, oui.

FICHE EN 2020-2021

39-13-4, 82 points

CLASSEMENT EN SAISON

1er section Ouest

PARCOURS EN SÉRIES

Défaite 2e tour

PRINCIPAUX DÉPARTS

Philipp Grubauer, Joonas Donskoi, Brandon Saad, Carl Soderberg, Pierre-Édouard Bellemare, Ryan Graves, Conor Timmins

PRINCIPALES ARRIVÉES

Darcy Kuemper, Ryan Murray, Darren Helm

Coyotes
de l'Arizona

Il faudra être patient en Arizona. Le nouvel entraîneur André Tourigny le premier. Le directeur général Bill Armstrong a opté pour une reconstruction en profondeur depuis son entrée en poste l’an dernier.

Son prédécesseur, John Chayka, a laissé l’organisation dans un état lamentable. Non seulement a-t-il échangé huit joueurs de l’organisation repêchés au premier tour entre 2010 et 2017, mais encore il a sacrifié plusieurs choix de premier tour et des espoirs pour des raccourcis à court terme.

Les Coyotes ont aussi été privés d’un choix de premier tour en 2021 et d’un choix de deuxième tour en 2020 parce que Chayka n’a pas respecté les règles de la LNH en matière de recrutement.

Armstrong a fait le plein de choix depuis, acquis en retour de joueurs réguliers : Oliver Ekman-Larsson, Conor Garland, Darcy Kuemper et Christian Dvorak, entre autres. On compte donc sur certains jeunes pour monter en grade, mais ils devront néanmoins voler des postes à des vétérans acquis après avoir été rejetés par leurs organisations : Shayne Gostisbehere, Anton Stralman, Antoine Roussel, Loui Eriksson et Carter Hutton.

Les rares joueurs de qualité, Jakob Chychrun, Clayton Keller et Nick Schmaltz, auront un lourd fardeau sur les épaules.

Le joueur sous-estimé

Le défenseur Jakob Chychrun est encore un secret bien gardé malgré sa saison de 41 points, dont 18 buts, en 56 matchs. S’il jouait dans un marché comme celui de Toronto, il aurait déjà sa statue !

La recrue à suivre

Deuxième centre repêché après Jesperi Kotkaniemi en 2018, Barrett Hayton a connu un début de carrière difficile. Mais Tourigny entend lui donner la chance de redevenir le brillant joueur qu’il était dans les rangs juniors.

Qui devra en donner plus

Shayne Gostisbehere était l’un des meilleurs défenseurs offensifs de la ligue il n’y a pas si longtemps. Les Flyers de Philadelphie ont dû céder des choix de deuxième et septième tours pour s’en débarrasser et alléger leur masse salariale. De quoi fouetter l’orgueil…

FICHE EN 2020-2021

24-26-6, 54 points

CLASSEMENT EN SAISON

5es section Ouest

PARCOURS EN SÉRIES

Exclus des séries

PRINCIPAUX DÉPARTS

Oliver Ekman-Larsson, Alex Goligoski, Darcy Kuemper, Derick Brassard, Niklas Hjalmarsson, Conor Garland, Jason Demers, Antti Raanta

PRINCIPALES ARRIVÉES

Shayne Gostisbehere, Anton Stralman, Ryan Dzingel, Antoine Roussel, Loui Eriksson, Conor Timmins, Carter Hutton, Josef Korenar

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.