Vatican

32 000 km

Distance de vol que parcourera le pape François lors de sa grande tournée aux confins de l’Asie et de l’Océanie en septembre, qui a été annoncée par le Vatican vendredi. Le programme du pape comprend la célébration de trois messes géantes ainsi que la tenue de seize discours. (AFP)

Italie

Le volcan Etna en éruption, reprise progressive à l’aéroport de Catane

Les vols ont progressivement repris vendredi à l’aéroport de Catane, en Sicile, après une brève suspension en raison d’une éruption de l’Etna, plus grand volcan en activité d’Europe, dont les cendres ont envahi l’espace aérien. La piste couverte de cendres a été nettoyée, permettant la reprise des vols au départ de l’aéroport. Les arrivées sont pour l’heure limitées à deux par heure, a indiqué la société de gestion de l’aéroport sur X. Ces derniers jours, le cratère central de l’Etna crache des coulées de lave et des nuages de cendres affectant l’aéroport de Catane. Les autorités italiennes ont également émis une alerte rouge pour un autre volcan, le Stromboli, qui domine l’île du même nom de l’archipel des Éoliennes, dont l’éruption a provoqué d’importants nuages de cendres.

— Agence France-Presse

Brésil

Au moins 10 morts et 42 blessés dans un accident d’autocar

Au moins 10 personnes ont trouvé la mort vendredi dans un accident d’autocar qui a également fait 42 blessés dans le sud-est du Brésil, ont indiqué les autorités locales. Le car de tourisme « a percuté le pilastre d’un viaduc », a expliqué le secrétariat à la Sécurité de l’État de São Paulo, précisant que « dix personnes sont décédées sur place ». Les 42 blessés, dont 5 dans un état grave, ont été acheminés dans divers hôpitaux. L’accident a eu lieu vendredi avant l’aube dans les environs d’Itapetininga, à 170 km à l’ouest de São Paulo. Selon l’Agence des transports de São Paulo, organe public régulateur du secteur, l’autocar « a présenté une panne mécanique […] pour des raisons qui restent à élucider ».

— Agence France-Presse

Guerre à Gaza

Les pourparlers pour un cessez-le-feu se poursuivent

Israël a déclaré vendredi que des « écarts » restaient à combler dans les discussions en vue d’un cessez-le-feu dans la bande de Gaza et d’un accord de libération des otages, mais qu’il enverrait « la semaine prochaine » une délégation pour poursuivre les pourparlers avec des médiateurs qataris. M. Nétanyahou avait ordonné jeudi au chef du Mossad de se rendre à Doha après l’annonce par le Hamas de nouvelles « idées » pour un cessez-le-feu. M. Barnea devait notamment y rencontrer le premier ministre du Qatar, Mohammed ben Abdelrahmane Al-Thani. Avant l’annonce de la poursuite des pourparlers, le Hamas avait dit s’attendre d’ici samedi à une première réponse d’Israël à ses nouvelles « idées ».

— Agence France-Presse

Russie

L’opposant Vladimir Kara-Mourza hospitalisé en prison

L’opposant russe Vladimir Kara-Mourza, qui a survécu à deux tentatives d’empoisonnement avant d’être arrêté et condamné à 25 ans de détention, a été hospitalisé dans un établissement de soins pénitentiaire, ont indiqué vendredi son épouse et ses avocats. « Vladimir Kara-Mourza a été transféré dans un hôpital-prison. Ses avocats n’ont pas été autorisés à le voir », a indiqué sur Facebook sa femme Evguénia, sans préciser pourquoi il avait dû être hospitalisé. Selon la chaîne Telegram de M. Kara-Mourza, ses avocats ont précisé avoir été informés jeudi après-midi de ce transfert, après des heures d’attente pour voir leur client incarcéré dans une colonie pénitentiaire d’Omsk, en Sibérie. Les proches de l’opposant s’inquiètent depuis plusieurs mois de son état de santé. Vladimir Kara-Mourza, citoyen russo-britannique de 42 ans, est atteint selon eux d’une polyneuropathie séquellaire des deux empoisonnements dont il a été victime en 2015 et 2017. Il a été condamné en avril 2023 à 25 ans de prison pour « trahison » et diffusion de « fausses informations » sur le conflit en Ukraine.

— Agence France-Presse

Moscou affirme avoir détruit 50 drones ukrainiens

Un enfant a été tué et cinq personnes blessées dans une attaque de drone ukrainien dans la région de Krasnodar, dans le sud-ouest de la Russie, a affirmé vendredi le gouverneur de la région, Veniamine Kondratiev. Le ministère russe de la Défense a déclaré vendredi avoir neutralisé 50 drones ukrainiens dans les régions russes de Rostov et Krasnodar, ainsi que dans celle de Zaporijjia en Ukraine, que Moscou affirme avoir annexée. L’armée de l’air ukrainienne a pour sa part indiqué que 32 drones russes avaient été abattus dans la nuit, au-dessus des régions de Mikolaïv, Odessa, Kherson, Dnipro, Kyiv, Tcherniguiv et Tcherkassy. Dans la ville portuaire d’Odessa, une frappe de missile russe a tué une femme et a blessé sept autres personnes jeudi après-midi, selon le parquet ukrainien.

— Agence France-Presse

Arrivé au Mexique

L’ouragan Béryl s’affaiblit en tempête tropicale

L’ouragan Béryl, qui a fait sept morts lors de son passage dans les Caraïbes et au Venezuela, s’est affaibli en tempête tropicale vendredi après avoir touché terre au Mexique, ne faisant que des dégâts matériels.

« Béryl s’est affaibli en tempête tropicale », a indiqué le Centre national des ouragans (NHC) de Miami dans son bulletin en début d’après-midi, mentionnant « des orages tropicaux » en certains endroits du nord de la péninsule du Yucatán.

L’ouragan avait touché terre tôt vendredi matin, au nord-est de Tulum. Les vents ont soufflé à 175 km/h, provoquant la chute d’arbres et de poteaux électriques, et des dommages sur de nombreux toits, selon un rapport préliminaire de la protection civile.

Dans sa conférence de presse matinale, le président Andrés Manuel Lopez Obrador s’est félicité que « la meilleure chose […] est qu’il ne semble pas y avoir de perte de vies, ce qui est le plus important pour nous ».

Quelques heures plus tard, les autorités ont confirmé, également lors d’une conférence de presse, qu’il n’y avait ni morts ni blessés, ajoutant que les réseaux routiers et de distribution d’eau étaient intacts.

Les aéroports de Cancún, Tulum et Cozumel, où des millions de touristes arrivent chaque année, n’ont pas été touchés, a indiqué la responsable nationale de la Protection civile, Laura Velazquez.

Plus de 300 vols vers ces destinations avaient été annulés en prévision de l’arrivée de Béryl, alors classé ouragan de catégorie 2 sur une échelle de 5, avec des vents soufflant jusqu’à 220 km/h et des vagues de six à huit mètres de haut.

Passage dans le golfe

Dans son dernier bulletin publié en soirée, le NHC a estimé que Béryl se situait à 55 kilomètres à l’est de Progreso, dans le nord du Yucatán, soufflant des vents allant jusqu’à 100 km/h.

« On attend un affaiblissement continu dans les prochaines heures à mesure que Béryl progresse » dans le Yucatán vendredi soir, puis une « réintensification » de la tempête à son arrivée dans le golfe du Mexique, a précisé le NHC.

Selon les prévisions, Béryl doit ensuite se déplacer vers le nord-ouest du pays sans pour autant y toucher terre de nouveau, avant d’atteindre les côtes américaines, au Texas.

Premier ouragan de la saison dans l’Atlantique qui s’étend de début juin à fin novembre, Béryl, exceptionnellement puissant et précoce, a fait sept morts sur son trajet.  

— Agence France-Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.