Boutique 5e Avenue

Une séance de magasinage personnalisé, c’est aussi ça, le luxe

Ayant pignon sur rue sur la chic avenue Laurier Ouest, à Montréal, depuis près de 35 ans, Boutique 5e Avenue est devenue une institution. Le succès de cette boutique indépendante de prêt-à-porter féminin haut de gamme, on le doit à l’entrepreneure Danielle Gélinas. Entourée de son équipe, elle fait des pieds et des mains pour offrir à sa clientèle une denrée rare dans le commerce de détail actuel : un service à la clientèle personnalisé.

Le service client est en voie de disparition, répète-t-on partout. Alors que la clientèle doit de plus en plus se débrouiller elle-même, à la Boutique 5e Avenue — ou « 5AV » pour les habituées —, on tient à faire les choses différemment. « Notre priorité est le service, alors nous faisons tout pour le maintenir à la hauteur de notre réputation », dit la propriétaire des lieux. La boutique indépendante est privilégiée, puisqu’elle peut compter sur une équipe fidèle qui répond « présente ». « Ici, les nouvelles recrues profitent de l’accompagnement et de l’expertise de conseillères et de conseillers d’expérience pour apprendre et maîtriser le service 5AV », poursuit Danielle Gélinas.

L’expérience 5AV

À quoi donc ressemble une séance de magasinage du côté de 5AV ? En boutique, les clientes reçoivent un service personnalisé et à la hauteur des collections représentées : des conseils honnêtes et respectueux de leur personnalité et de leur budget, une expérience de stylisme sans pression et une approche humaine qui donne envie de revenir. Ici, les clientes obtiennent une séance de magasinage personnalisée à chaque visite ; un « petit » luxe qui ne se reflète toutefois pas sur leur facture. « C’est un service que nous offrons gratuitement à notre clientèle », dit Danielle Gélinas.

« À leur première visite, les clientes sont souvent étonnées de l’accompagnement, des conseils, des suggestions et de la prise en charge dont elles profitent. Elles ne s’attendent pas à ce niveau de service, qui est aujourd’hui une rareté. »

- Danielle Gélinas, propriétaire de la Boutique 5e Avenue

« Pour la femme d’aujourd’hui, le confort est devenu non négociable. Aussi, la clientèle se préoccupe de plus en plus de la facilité d’entretien du vêtement, de la simplicité avec laquelle il pourra voyager ainsi que de sa polyvalence et sa durabilité. »

- Danielle Gélinas, propriétaire de la Boutique 5e Avenue

Aventure entrepreneuriale

Caressant le rêve d’évoluer dans l’univers de la mode depuis l’enfance, Danielle Gélinas a donné à la boutique sa direction depuis 1989 en y agissant comme acheteuse et directrice. Quelques années plus tard, l’entrepreneure a fait l’acquisition de la destination mode, ce qui lui a donné toute la latitude voulue pour y insuffler sa vision du service à la clientèle.

« Si les besoins des clientes ont évolué à travers les décennies, cet accompagnement haut de gamme, lui, reste la pierre angulaire de Boutique 5e Avenue. »

- Danielle Gélinas, propriétaire de la Boutique 5e Avenue

Comment porter les tendances de la saison ?

Le tailleur monochrome s’impose cette saison, que ce soit en couleur sombre ou vive ou même en osant l’imprimé graphique de la tête au pied. Toutes ces tendances sont sur le radar des modeuses.

Les coupes amples font un retour remarqué, pour le bonheur et le confort de toutes. Si on souhaite adopter cette tendance, Danielle Gélinas suggère de combiner les coupes plus amples à des pièces plus près du corps, pour un meilleur équilibre.

Le veston revient en force. Il se porte fermé en double boutonnage ou de façon boyfriend. Pour faire différent, on révèle le revers de la manche ou encore on le porte avec une manche longueur bracelet.

Les couleurs vives (orange, royal, rose…) côtoient les tons naturels : poil de chameau, brun et gris anthracite, comme le remarque la propriétaire de 5AV. Une touche rétro qu’on adopte sans réserve !

Les accessoires ont la cote. Casquettes, chapeaux et ceintures sont des incontournables en forte demande. 

Si on hésite à adopter les couleurs vives de la tête aux pieds, on leur fait une place au moyen d’un sac à main, d’un accessoire ou d’une pièce de vêtement dans un ensemble plus sobre.

La surchemise se taille une place incontestée dans la garde-robe cette saison.

Cette saison, on troque les jeans et pantalons moulants contre leurs équivalents plus amples.

À l’approche de la saison froide, le tweed refait surface.

Le manteau de lainage tend à être plus présent cet hiver. Il côtoiera le manteau et la veste en duvet, qui demeureront des essentiels dans les rues, selon Danielle Gélinas. 

Durabilité

Étant au diapason des consommatrices, les créatrices et les créateurs des collections présentées à la Boutique 5e Avenue proposent de plus en plus des vêtements conçus dans le respect de l’environnement et des communautés. Des jeans dont la confection nécessite moins d’eau, des matières qui sont issues d’une agriculture durable, des accessoires faits en cuir recyclé : plus qu’une tendance passagère, la durabilité est de bon ton.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.