Le CF Montréal s’incline à son premier match préparatoire

Rome ne s’est pas faite en un jour. C’est le message qu’a livré l’entraîneur-chef du CF Montréal, Wilfried Nancy, à ses joueurs et aux partisans après un revers de 2-0 encaissé contre le Tormenta FC, jeudi.

Il s’agissait du premier match préparatoire des Montréalais cette saison, et il s’est déroulé à huis clos à Orlando, en Floride. Pour l’occasion, Nancy a indiqué qu’il avait formé deux équipes avec son effectif, et que chacune d’elles avait disputé une demie.

« C’est toujours intéressant de pouvoir voir l’équipe, après seulement deux jours ensemble. Je retiens qu’il y a des choses à travailler, et qu’on a fait de bonnes choses. Oui, on a pris deux buts sur leurs deux ou trois seules chances de marquer, et nous, on a obtenu beaucoup de chances qu’on n’a pas su concrétiser.

« Mais ce que je voulais voir aujourd’hui, c’était les associations au niveau des joueurs », a évoqué Nancy en visioconférence.

« C’était trop tôt pour mettre l’équipe partante sur le terrain en vue du premier match de l’année. Tout le monde avait besoin de jouer, parce qu’ils travaillent bien. Mais nous aussi, en tant que staff, on avait besoin de voir plein de choses. »

— Wilfried Nancy, entraîneur-chef du CF Montréal

Le défenseur Curtis Thorn a ouvert la marque pour le club de l’United Soccer League (USL) établi en Géorgie. Il a déjoué le gardien montréalais Clément Diop sur un retour de tir, à la suite d’une puissante frappe d’Adrian Billhardt.

Luca Mayr a ensuite doublé l’avance du Tormenta FC, avant de rentrer au vestiaire pour la mi-temps.

Les deux équipes ont procédé à de nombreux changements en deuxième demie, et les Montréalais ont frappé à la porte du gardien Pablo Jara à quelques reprises sans toutefois parvenir à le déjouer.

Après le coup de sifflet final, le milieu de terrain du CF Montréal Djordje Mihailovic a indiqué qu’il avait apprécié son premier match avec ses nouveaux coéquipiers.

« C’est bien d’être ensemble, toute l’équipe. Ça fait quatre ou cinq mois que j’attendais ça. Nous n’avons pris part qu’à un seul entraînement ensemble [mercredi], et c’était bien d’enfin jouer un match ensemble. Évidemment, tout n’a pas été parfait – il faudra du temps pour qu’on soit sur la même longueur d’onde –, mais tout devrait rentrer dans l’ordre éventuellement », a-t-il résumé.

Lappalainen de retour d’ici 10 jours, selon Nancy

Le onze montréalais poursuivra sa préparation en affrontant les Rowdies de Tampa Bay, autre club de l’USL, dimanche sur leur pelouse de St. Petersburg.

La formule préconisée en vue de cette rencontre devrait être légèrement différente de celle contre le Tormenta FC, a souligné Nancy.

« Ce sera plus restreint pour le deuxième match, parce qu’on a besoin de développer des affinités, des automatismes entre les joueurs », a-t-il admis.

« Le deuxième match sera effectivement différent ; ça va se rapprocher des titulaires pour le début de la saison [en MLS]. »

— Wilfried Nancy

D’autre part, Nancy a offert des nouvelles encourageantes concernant la rééducation du milieu de terrain international finlandais Lassi Lappalainen, qui a été opéré à une épaule en Italie en octobre dernier.

« Il faut qu’on soit prudent avec lui au niveau des contacts, mais au niveau de sa condition physique générale, il est prêt. Nous espérons pouvoir le revoir la semaine prochaine, et même s’il lui faudra un certain temps pour s’adapter à la nouvelle structure de jeu, je crois qu’il pourra nous aider d’ici une dizaine de jours », a-t-il résumé.

La saison du CF Montréal en MLS doit se mettre en branle le 17 avril contre le Toronto FC, à l’Inter Miami FC Stadium de Fort Lauderdale – son domicile temporaire, en raison des restrictions de voyage décrétées par le Canada et les États-Unis pour lutter contre la pandémie de coronavirus.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.