La loterie des billets de concert

L’achat de billets pour des concerts mettant à l’affiche les grands noms de la musique pop devient de plus en plus une loterie pour leurs admirateurs. Dans les dernières semaines, Billie Eilish, Justin Bieber, The Weeknd et Shawn Mendes ont tous annulé des concerts. Même si les circonstances échappent souvent au contrôle de l’artiste, les spectateurs qui ont dépensé pour acquérir leur billet pour un concert n’ayant pas eu lieu disent ressentir une frustration persistante. Les annulations et les reports ne sont pas un phénomène nouveau dans le secteur du spectacle. Mais avec la hausse du prix des billets et l’inflation galopante, certains fans disent qu’il ne suffit que d’une expérience malheureuse pour les faire hésiter à retourner entendre un concert, particulièrement si celui-ci se déroule à l’extérieur de leur région. — La Presse Canadienne

Star Trek

La pionnière noire Nichelle Nichols n’est plus

L’actrice afro-américaine Nichelle Nichols, connue pour son rôle pionnier d’officière de haut rang dans la série culte Star Trek, est morte dans la nuit de samedi à dimanche à l’âge de 89 ans, a annoncé dimanche sa famille dans un communiqué.

« La nuit dernière, ma mère Nichelle Nichols est morte de causes naturelles », a indiqué son fils Kyle sur le site officiel de l’actrice, uhura.com. « Sa vie a été bien vécue et a été un modèle pour nous tous. »

Un porte-parole de la famille a précisé que l’actrice s’était éteinte à Silver City, au Nouveau-Mexique, où elle vivait avec son fils.

Cette ancienne danseuse et chanteuse qui incarnait dans la série de science-fiction des années 1960 la lieutenant Nyota Uhura, officière aux origines africaines et parlant couramment swahili, était rapidement devenue une icône des droits civiques.

Son rôle de femme noire haut placée lui avait valu l’admiration de Martin Luther King, assassiné en 1968, qui lui avait demandé de ne pas quitter Star Trek comme elle l’avait prévu, lui disant que c’était la seule série qu’il autorisait ses enfants à regarder, a-t-elle confié. Nichelle Nichols l’avait d’ailleurs rencontré un an avant son assassinat lors d’un rassemblement pour défendre les droits civiques.

En 1968, lorsque William Shatner – qui incarnait le fameux capitaine Kirk – et Nichelle Nichols s’embrassent, il s’agit d’un des premiers baisers entre une personne blanche et une personne d’une autre ethnicité à la télévision américaine.

Tous comme les autres comédiens de la série originale, Nichelle Nichols a joué dans les six premiers films de la série. Elle participait souvent aux congrès des fans. Elle avait aussi réalisé une vidéo pour aider la NASA à recruter des astronautes, notamment des femmes et minorités.

« J’aurai plus à dire sur l’incomparable pionnière Nichelle Nichols, qui a partagé le pont avec nous », a écrit un de ses partenaires dans la série, George Takei. « Aujourd’hui, j’ai le cœur lourd et mes yeux brillent comme les étoiles parmi lesquelles vous scintillez maintenant, ma chère amie. »

Diversité avant-gardiste

La première de la série originale a été diffusée sur les ondes de NBC le 8 septembre 1966.

En engageant une distribution multiraciale et multiethnique, le créateur de Star Trek, Gene Roddenberry, voulait envoyer le message que la diversité humaine serait une chose totalement acceptée au XXIIIe siècle.

« Selon moi, plusieurs personnes ont pris cela à cœur : ce qui était dit à la télévision à cette époque était cause à célébrer », avait-elle déclaré lors d’une exposition sur la série Star Trek à l’Institut Smithsonian en 1992.

Née le 28 décembre 1932 à Chicago, Grace Dell Nichols avait commencé sa carrière à l’âge de 14 ans comme danseuse et chanteuse auprès de l’orchestre de Duke Ellington.

Surtout connue pour son rôle dans la première série Star Trek, elle avait aussi dansé avec Sammy Davis Jr. dans Porgy and Bess, joué dans d’autres séries télévisées et enregistré deux albums.

Elle a aussi joué Uhura, un nom dérivé du mot « Liberté » en swahili, dans les six premiers films déclinés de la série Star Trek.

— Avec La Presse Canadienne

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.