Se protéger

L’inspection préachat, une étape essentielle

Acheter une propriété représente l’un des investissements les plus importants d’une vie. Pour éviter les mauvaises surprises ou les imprévus qui pourraient se révéler très coûteux, vous avez intérêt à faire inspecter la propriété par un professionnel avant la signature du contrat de vente.

Faire inspecter votre future demeure avant l’achat constitue une décision sensée. Bien qu’elle ne soit pas obligatoire, l’inspection préachat comporte plusieurs avantages.

Celle-ci vous :

permettra d’en savoir un peu plus sur l’état général de l’immeuble et de déterminer s’il se trouve en bonne condition.

donnera une idée précise quant aux éventuels entretiens ou travaux à entreprendre.

révélera si des réparations majeures ou urgentes doivent être exécutées.

indiquera si vous devriez examiner davantage certains problèmes en faisant appel à des experts.

aidera à décider si la propriété vaut vraiment le prix demandé.

permettra de découvrir certains vices non connus, ce qui vous épargnera bien des désagréments ultérieurs.

servira de preuve en cas de recours légal pour un vice caché

Mieux vaut engager un inspecteur

Pour vous assurer d’obtenir une inspection en bonne et due forme, engagez un inspecteur en bâtiment. En la réalisant vous-même ou en demandant à un ami ou à un membre de votre famille de la mener, vous risquez de passer à côté de plusieurs problèmes. L’inspecteur est la personne la plus qualifiée pour relever des défauts plus ou moins apparents et pour trouver les indices de vices cachés probables. De plus, en choisissant un inspecteur compétent et certifié, vous serez en mesure de réclamer votre dû, si celui-ci était reconnu responsable d’avoir manqué un vice visible. Cela dit, comme la profession n’est pas encadrée, vous avez intérêt à bien le choisir. Idéalement, celui-ci doit pouvoir fournir des références, être membre en règle d’un ordre professionnel reconnu et détenir une assurance responsabilité en vigueur en cas d’erreur ou d’omission.

Un investissement plutôt qu’une dépense

L’inspection préachat a généralement lieu dans les 5 à 10 jours suivant le dépôt d’une promesse d’achat. Vous devez normalement prévoir entre 500 $ et 600 $ pour faire inspecter votre future résidence unifamiliale (le coût peut varier selon plusieurs facteurs : expérience de l’inspecteur, type de bâtiment, etc.). C’est toutefois là un faible prix à payer quand vous songez à tous les ennuis que cette démarche peut vous épargner. Considérez-la donc comme une vérification importante, qui vise à protéger votre investissement. Lors de cette inspection, il est recommandé d’accompagner l’inspecteur. Vous pourrez ainsi en profiter pour lui poser toutes vos questions importantes. Vous pourrez aussi lui demander des précisions pertinentes quant aux différents éléments vérifiés.

Un rapport détaillé

À la suite de l’examen minutieux de l’immeuble, l’inspecteur vous remettra un rapport qui en révèle les qualités et les défauts. Ce dernier constitue un compte rendu écrit, complet et détaillé de ses constats, assortis de photographies et, parfois, de vidéos. Il doit notamment comporter des commentaires éclairants au sujet des problèmes observés, en particulier ceux qui commandent des correctifs urgents ou majeurs, ou encore une expertise plus approfondie. Ce rapport vous servira par la suite à prendre une décision éclairée concernant votre achat. C’est en effet à vous d’évaluer si son contenu remet en question l’achat de la propriété, son prix ou les conditions de vente.

Un outil de négociation

En plus de vous épargner bien des soucis, l’inspection peut s’avérer un outil très puissant pour renégocier certaines conditions de votre promesse d’achat. Par exemple, si le rapport révèle que l’isolation est insuffisante ou que la toiture doit être refaite, vous pourriez demander au vendeur qu’il réduise son prix en conséquence ou qu’il effectue à ses frais des travaux pour rectifier la situation. Par ailleurs, si le rapport dévoile des défauts qui font baisser de façon significative la valeur de l’immeuble, vous pouvez même retirer votre promesse d’achat (si celle-ci s’avère conditionnelle à une inspection satisfaisante), et ce, sans conséquence financière. Vous devez alors, à l’intérieur des délais indiqués, faire parvenir un avis à cet effet au vendeur, accompagné d’une copie du rapport.

Le saviez-vous  ?

L’inspection préachat est aussi recommandée pour une construction neuve, car elle peut permettre de constater des facteurs importants qui peuvent influencer le prix que vous déciderez d’offrir pour acquérir la propriété. De plus, bien qu’un plan de garantie des bâtiments résidentiels neufs existe, ce dernier peut ne pas s’appliquer à votre situation.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.