Société

5 pays où il fait bon vivre

Saviez-vous qu’il existe un palmarès des pays les plus heureux du monde ? En mars dernier, l’Organisation des Nations unies a publié le World Happiness Report, son rapport annuel sur le bonheur dans le monde. Pour la cinquième année consécutive, la Finlande a été désignée comme le pays le plus heureux de la planète. Le Canada s’est quant à lui classé quinzième. Sans surprise, tous les pays scandinaves figurent parmi les 10 premiers pays de la liste. Petit détour vers ces contrées heureuses.

Critères du bonheur

Le classement, publié depuis 2012, est basé sur une vaste enquête menée auprès des habitants pour connaître leur niveau de bien-être. L’exercice repose sur trois indicateurs : les évaluations de la vie, les émotions positives et les émotions négatives. Les réponses données par les participants sont croisées avec différentes variables : le produit intérieur brut (PIB), les libertés individuelles, le niveau de corruption, le soutien social, l’espérance de vie et la générosité des habitants. À la fin de l’analyse, les pays obtiennent une note sur 10.

1— La Finlande

La Finlande remporte l’or avec un score de 7,82. Pourtant, cette région est plongée dans l’obscurité de novembre à janvier. Alors comment les Finlandais font-ils pour trouver le bonheur au quotidien ? Pour supporter les caprices de la météo nordique, les habitants se sont enracinés dans un mode de vie en étroite relation avec la nature. Ils ne font pas que survivre aux hivers les plus froids ; ils embrassent ces conditions et s’en sortent plus forts que jamais. Cet état d’esprit fait référence à un concept finlandais : le sisu. Ce terme évoque la résilience interne, la ténacité et la détermination nécessaires pour se motiver et atteindre ses objectifs.

2— Le Danemark

Le Danemark, un des pays les plus prospères du monde, est reconnu pour être un endroit sécuritaire, un État où les villes sont rassurantes. Mais quelle est la recette du bonheur des Danois ? Le hygge : un état d’esprit positif, ancré dans l’instant présent et empreint de gratitude, qui permet de trouver le bonheur dans les petits plaisirs de la vie. Même si la température au Danemark est plutôt maussade (pluie, grisaille, humidité, vent), les Danois sont reconnus pour savourer les moments simples et tirer le meilleur parti des conditions dans lesquelles ils vivent.

3— L’Islande

Ça ne fait aucun doute, l’Islande fait rêver tous ceux qui ont soif d’aventure ! Le peuple insulaire islandais s’enfonce dans les grandes étendues sauvages pour y vivre une vie modeste et harmonieuse. Isolée au beau milieu de l’Atlantique, l’Islande est souvent en tête des classements pour la qualité de l’air et de l’eau, l’entraide sociale, l’accès au marché du travail et l’égalité entre les femmes et les hommes.

4 — La Suisse

Dans sa grande démesure, le château d’eau de l’Europe se retrouve en quatrième position dans le classement des pays les plus heureux au monde. Cette bande de terre sauvage fait le bonheur des alpinistes en quête des plus hauts sommets et des fines bouches friandes de fromages et de chocolats, mais aussi de ses habitants. Les facteurs qui contribuent au succès de la Suisse sont un taux de chômage quasi inexistant, une stabilité politique et économique, un salaire moyen élevé et un système de formation des plus performants. Autant de facteurs qui contribuent au bien-être des Suisses !

5— Les Pays-Bas

Le pays du vélo, des moulins à vent et des champs de tulipes se glisse au cinquième rang, devant le Luxembourg et la Suède. Avec une bonne santé économique ainsi qu’un faible taux de chômage et d’inégalités, les Pays-Bas n’ont rien à envier aux quatre premiers pays de la liste. Tout comme les Danois, les Néerlandais se différencient dans leur façon d’éduquer leurs enfants. Ils sont beaucoup plus indulgents que la moyenne et se concentrent davantage sur l’autonomie que sur l’obéissance. Ils ont à cœur l’épanouissement personnel de chaque individu et veulent que les jeunes trouvent leur propre voix.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.