DavidsTea s’étend en pharmacie

Le détaillant montréalais DavidsTea invite de plus en plus les consommateurs à prendre leur thé à la pharmacie en utilisant le concept du « magasin dans le magasin ».

Après avoir testé ce concept dans quelques pharmacies de la chaîne Rexall en mars dernier, DavidsTea a déployé ses produits dans 46 pharmacies Rexall dans le centre du Canada depuis le mois de juin. Le nombre de pharmacies Rexall offrant du thé passe à 115 ce mois-ci.

Avec le concept du « magasin dans le magasin », un espace de 4 pieds est consacré aux produits de l’entreprise dans chaque pharmacie.

« L’expansion de DavidsTea à 115 pharmacies Rexall n’est qu’un début », soutient Frank Zitella, président et chef de la direction financière et de l’exploitation de DavidsTea, dans un communiqué. « Nous voyons cela comme la phase 1 de notre empreinte élargie de distribution de gros dans un environnement de vente post-COVID-19. »

Détenu par McKesson, le réseau de pharmacies de Rexall compte plus de 400 établissements au Canada, mais aucun au Québec.

Pour le moment, ce concept est offert uniquement chez Rexall. C’est toutefois un concept que la marque vise à déployer davantage auprès de ses partenaires de distribution, indique à La Presse un porte-parole de DavidsTea.

« Cette approche pourrait éventuellement être présente dans quelques détaillants québécois à mesure que DavidsTea tente d’élargir son réseau de distribution au-delà de ses 18 boutiques phares et des ventes en ligne », nous précise-t-on.

Réorganisation

DavidsTea comptait plus de 230 boutiques avant la pandémie. Après la fermeture massive de succursales l’année dernière, les produits de l’entreprise sont désormais offerts dans seulement 18 boutiques qu’elle exploite encore, mais on les trouve aussi maintenant dans quelque 3300 épiceries et pharmacies.

Le marchand de thé est en réorganisation après que son plan d’arrangement avec ses créanciers eut été approuvé par les tribunaux en juin. L’entreprise avait fait appel l’été dernier à la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies au Canada et au chapitre 15 du code des faillites aux États-Unis.

DavidsTea essaie de s’adapter à l’évolution du comportement des consommateurs et de se transformer d’abord en un fournisseur numérique de thé en feuilles qui fait aussi de la vente en gros.

L’action de DavidsTea a cédé 1 % jeudi pour clôturer à 3,48 $ US au NASDAQ. Le titre avait touché un plancher de 31 cents US en mars l’année dernière. Si la valeur de l’action a déjà frôlé les 30 $ US il y a six ans, elle a grimpé jusqu’à 7,45 $ US en février cette année.

DavidsTea présentera mardi sa performance financière trimestrielle pour les mois de mai, juin et juillet. Les dirigeants devraient profiter de l’occasion pour faire le point sur la réorganisation.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.