L’investisseur avisé

Une première chez Goodfood

Chaque dimanche, nous braquons les projecteurs sur des éléments de l’actualité financière et boursière qui peuvent être utiles à l’investisseur, mais qui pourraient être passés sous le radar

Marché Goodfood a commencé le mois de juin avec 317 000 abonnés actifs, 2000 de moins qu’il y a 3 mois.

C’est la première fois que l’épicier en ligne montréalais enregistre une baisse du nombre d’abonnés actifs d’un trimestre à l’autre, souligne l’analyste Martin Landry, de Stifel GMP.

La direction de Goodfood attribue en partie cette baisse au temps « anormalement » chaud et à l’effet de la réouverture dans plusieurs provinces.

***

L’action de BRP a cédé 5 % jeudi malgré la publication de bons résultats de début d’exercice et malgré le fait que la direction a relevé ses prévisions. Selon l’analyste Brian Morrison, de la TD, des investisseurs craignent que la force de la demande et les contraintes d’approvisionnement aient un impact sur la disponibilité des produits dans les prochains mois, alors que la demande est susceptible de s’essouffler au fur et à mesure que la pandémie s’atténue.

***

En hausse d’environ 75 % depuis le début de l’année, TFI a perdu l’appui de la BMO cette semaine. L’analyste Fadi Chamoun a retiré lundi sa recommandation d’achat sur le titre de l’entreprise montréalaise de transport par camion autrefois connue sous le nom de TransForce. Le potentiel à la hausse est limité, selon lui, bien que les résultats futurs pourraient épater. « C’est en grande partie déjà escompté au cours actuel », croit-il.

***

L’ex-PDG du CN Claude Mongeau vient d’acheter pour un peu plus de 800 000 $ en actions de la Banque TD. Membre du conseil d’administration de la banque depuis six ans, il a acheté lundi un bloc de 9240 actions au prix unitaire de 86,63 $.

***

Le seul analyste proposant l’achat de l’action de la Banque Laurentienne estime que l’évaluation du titre demeure attrayante. « Le titre continue de s’échanger sous sa valeur comptable (0,8 x). Historiquement, l’action s’échange près de sa valeur comptable, alors que le ratio est en moyenne de 1,73 x pour les grandes banques canadiennes », souligne Darko Mihelic, de RBC, dans une note publiée mercredi.

***

Le grand patron de BCE vient de vendre pour 300 000 $ d’actions de l’entreprise montréalaise de télécommunications. Mirko Bibic a vendu le 26 mai un bloc de 5000 actions au prix unitaire de 60 $.

***

Le retour en Bourse de Lumenpulse (LMPG) ne tardera pas. Les banquiers font déjà la promotion du titre auprès d’investisseurs institutionnels pour évaluer l’intérêt, alors que les courtiers prennent les commandes de clients de détail depuis mardi. Le prix initial de l’action devrait être fixé cette semaine et le début des transactions est prévu à la mi-juin.

***

Les titres québécois de Bombardier, Banque Laurentienne, Quincaillerie Richelieu, Nuvei, Logistec, MTY, Power Corporation, Pages Jaunes, AYA, BCE et TFI ont tous touché cette semaine un sommet des 52 dernières semaines à Toronto

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.