Relâche

On sort de la maison !

Plusieurs activités sont offertes à l’extérieur de la maison. C’est le temps de visiter des musées ou de se délier les jambes. Voici quelques suggestions pour sortir de chez soi durant la semaine de relâche !

Tchou-tchou pour tous

Voilà qui ravira les amateurs de Chuggington, une série d’animation dont les héros sont trois jeunes locomotives. Exporail, le Musée ferroviaire canadien de Saint-Constant, a rouvert le 19 février. Bien que les balades en train n’y soient plus offertes, les visiteurs ont accès à l’exposition permanente et à 400 artefacts, sans oublier la projection d’images d’archives sur des écrans. Il est toujours possible d’accéder à quelques véhicules ferroviaires. Exporail est ouvert pendant la relâche scolaire, sauf les lundi 1er et mardi 2 mars. Réservation des billets en ligne obligatoire.

— Marie Allard, La Presse

Vive les marionnettes

Prendre l’air en s’amusant, c’est ce qu’offre le parcours-exposition Marionnettes en vitrines !. Jusqu’au 7 mars, les marionnettes les plus inoubliables de l’Association québécoise des marionnettistes sont présentées dans 32 vitrines des avenues Bernard et Van Horne, dans Outremont. Du 3 au 7 mars, c’est au tour du Festival de Casteliers de battre son plein. Au menu virtuel de ce festival, il y a notamment un atelier pour les 3 à 5 ans (La marionnette des émotions), du cinéma (avec Le Stop motion aux Oscars, pour les adolescents de 13 ans et plus) et un café-causerie. Mais qu’est-ce qu’un castelier, demandez-vous ? Un type de marionnettiste, qui travaille dans un... castelet (un théâtre de marionnettes).

—Marie Allard, La Presse

Profiter des parcs et de leurs bienfaits

Pas besoin d’aller loin pour profiter du plein air pendant la relâche. Montréal offre plusieurs activités gratuites pour les familles. Il est ainsi possible de faire du ski de fond, de la randonnée, du vélo à pneus surdimensionnés, de la glissade et du patinage au parc Jean-Drapeau. Les grands parcs de la métropole peuvent également accueillir les skieurs, les randonneurs et les patineurs. Les jardins extérieurs du Jardin botanique sont ouverts et accessibles gratuitement. Un tout nouveau programme, Parc actif, permet aux jeunes et aux moins jeunes d’emprunter des raquettes et des luges dans quatre bibliothèques. Il faut toutefois procéder par réservation.

— Marie Tison, La Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.