Ils seront les vedettes des Jeux…

Les héros du 100 m

Ce seront les 10 secondes les plus suivies de toutes les compétitions olympiques et les finalistes du 100 m seront tous des vedettes des Jeux. Après la retraite d’Usain Bolt, triple champion olympique dans cette épreuve, la compétition s’annonce plus indécise. Voici quand même quelques-uns des favoris.

ANDRE DE GRASSE

Canada, 26 ans

Déjà double médaillé olympique à Rio (argent au 200 m, bronze au 100 m), le Canadien sera encore parmi les favoris à Tokyo. Et même si ses meilleures chances sont sur 200 m – sixième temps cette année avec 19,89 s –, il devrait atteindre la finale du 100 m.

De Grasse n’a signé que le 20temps cette saison (9,99 s, en avril), mais il a axé toute sa préparation sur les Jeux – un exercice difficile en raison de la pandémie – et a maintenant assez d’expérience pour bien gérer la pression.

Record personnel : 9,90 s, en 2020

TRAYVON BROMELL

États-Unis, 26 ans

Brillant chez les juniors, promis à un avenir doré, Bromell a vu sa carrière dérailler à cause des blessures. Victime d’une rupture d’un tendon d’Achille à Rio dans le relais 4 x 100 m, il est longtemps resté dans l’ombre. Il est toutefois revenu au premier plan en 2020 et a couru le 100 m le plus rapide de l’année (9,77 s), avant de dominer les sélections américaines. En principe, il sera le favori.

Record personnel : 9,77 s, en 2021

AKANI SIMBINE

Afrique du Sud, 27 ans

Auteur du deuxième temps cette année (9,84 s), il y a quelques jours lors d’une épreuve de la Golden League en Hongrie, le Sud-Africain est très constant depuis quelques saisons avec des quatrième et cinquième places aux derniers Mondiaux et une cinquième place aux Jeux de Rio. Grimpera-t-il enfin sur le podium à Tokyo ? Il faudra aussi suivre son jeune compatriote Tlotliso Gift Leotlela, auteur d’un record personnel de 9,94 s il y a quelques semaines.

Record personnel : 9,84 s, en 2021

DIVINE ODUDURU

Nigeria, 24 ans

Double champion de la NCAA, le coureur nigérian a un record personnel de 9,86 s, mais il n’a pu descendre sous la barre des 10 s (10,05 s) cette année. À 24 ans, Oduduru commence toutefois à être plus habitué aux grandes compétitions et il a l’habitude de s’y transcender. Aussi très performant sur 200 m, Oduduru et son compatriote Raymond Ekevwo devraient permettre au relais nigérian de bien faire au 4 x 100 m.

Record personnel : 9,86 s, en 2019

RONNIE BAKER

États-Unis, 27 ans

On trouve pas moins de 8 Américains parmi les 10 coureurs les plus rapides cette année sur 100 m et les sélections nationales avaient un peu des airs de finales olympiques. Derrière Trayvon Bromell, c’est Ronnie Baker qui a pris la deuxième place et qui a obtenu son billet pour Tokyo, avec le troisième, Fred Kerley. Ancien champion du monde à l’intérieur, Baker a été blessé l’an dernier et il a choisi le bon moment pour revenir à son meilleur niveau. En principe, les trois Américains devraient être en finale.

Record personnel : 9,85 s, en 2021

YOHAN BLAKE

Jamaïque, 31 ans

Toujours là à 31 ans, Blake a signé son meilleur temps de l’année (9,95 s) il y a quelques jours dans une compétition aux États-Unis. Double champion olympique au relais 4 x 100 m, deux fois médaillé d’argent sur 100 m et 200 m à Londres, le vétéran pourrait profiter de son expérience dans les circonstances particulières dans lesquelles seront présentés les Jeux.

Record personnel : 9,69 s, en 2012

ZHARNEL HUGHES

Royaume-Uni, 26 ans

Seulement deuxième aux sélections britanniques, derrière le vétéran CJ Ujah, Hughes est capable de faire beaucoup mieux. Sixième des derniers mondiaux en 9,91 s, il prétend être en mesure de « descendre à 9,8 ou même 9,7 s » à Tokyo. Il reste à voir s’il pourra réaliser ses promesses. Ujah pourrait aussi se glisser parmi les finalistes.

Record personnel : 9,91 s, en 2019

RYOTA YAMAGATA

Japon, 29 ans

Un Japonais en finale du 100 m ? Aucun Japonais n’a remporté une médaille aux Jeux ou aux mondiaux dans le 100 m, mais les sprinteurs japonais ont souvent brillé au relais 4 x 100 m. Auteur d’un nouveau record national en 9,95 s lors des sélections japonaises, au début juin, Ryota Yamagata pourrait causer la surprise. Le Chinois Bingtian Su, auteur d’un résultat de 9,91 s en 2018, pourrait aussi devenir l’un des rares coureurs asiatiques à atteindre une finale olympique au 100 m.

Record personnel : 9,95 s, en 2021

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.