Taiga accumule les précommandes d’entreprises

Les précommandes de clients commerciaux pour les motomarines et motoneiges 100 % électriques du fabricant montréalais Taiga ont presque doublé depuis le printemps.

La direction de Taiga a fait savoir mercredi que les précommandes passées par quelque 80 entreprises détentrices de parcs de véhicules motorisés en Amérique du Nord et en Europe atteignent maintenant environ 400 unités.

Les clients commerciaux de Taiga sont notamment des organisations comme le Riviera Boat Club de Cannes, en France, qui entend ajouter le modèle Orca à ses motomarines offertes en location, ainsi que le voyagiste SD Adventures de San Diego, en Californie.

Des stations de ski comme le Winter Park Resort, au Colorado, le Taos Ski Valley, au Nouveau-Mexique, et le More Activities, en Suède, comptent aussi parmi la clientèle de Taiga.

Les quelque 400 unités commandées par les entreprises ne représentent qu’une fraction de leur parc qui totalise globalement environ 2500 véhicules. Taiga espère que ces entreprises passent éventuellement d’autres commandes dans le but d’électrifier en entier le reste du parc.

La direction du fabricant montréalais voit cependant une demande croissante pour l’électrification des parcs de véhicules motorisés, ce qui rapproche Taiga de son objectif visant l’électrification à grande échelle des sports motorisés.

La direction espère livrer ses premières motomarines avant la fin de l’année, si les problèmes liés à la chaîne d’approvisionnement pour les puces électroniques se règlent comme souhaité et anticipé.

L’entreprise vise toujours 5000 unités de production (motomarines et motoneiges) l’an prochain.

Lors de la présentation de la plus récente performance financière trimestrielle de l’entreprise, l’été dernier, les dirigeants ont indiqué qu’en tenant compte de la demande des particuliers et de celle des entreprises, le carnet de commandes de Taiga s’élevait à 2312 unités précommandées pour ses véhicules en date du 1er août.

L’action de Taiga a reculé de 1 %, à 8,50 $, mercredi à la Bourse de Toronto. La valeur du titre a oscillé entre 7 $ et 16 $ depuis son entrée en Bourse, à la fin du mois d’avril.

Écartez vos doigts sur le graphique pour le visualiser en mode plein écran.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.