L’écart se resserre

À 10 jours du scrutin du 20 septembre, l’écart se resserre entre libéraux et conservateurs, selon les estimations de 338canada.com. Les deux formations sont au coude-à-coude avec 33,7 % des intentions de vote pour le Parti conservateur et 32,2 % pour les libéraux. Justin Trudeau serait de nouveau à la tête d’un gouvernement minoritaire avec 142 sièges à la Chambre des communes. Mais la marge d’erreur reste importante et rien n’est encore joué.

— Éric-Pierre Champagne, La Presse

La citation du jour

« Il n’y a pas si longtemps, on parlait de moi comme étant arrogant. Ma foi, est-ce que je peux m’offrir le plaisir généreux de partager cette épithète avec le premier ministre ? »

— Yves-François Blanchet. Parfois accusé d’être arrogant, le chef bloquiste a plutôt accolé l’étiquette à son adversaire libéral Justin Trudeau vendredi sur l’enjeu des transferts fédéraux en santé. Il ripostait au chef libéral, qui a défendu de nouveau vendredi les conditions qu’il veut imposer aux provinces avant de leur verser un financement de 25 milliards supplémentaires en santé, alors qu’il s’agit pourtant d’un champ de compétence des provinces.

— D'après La Presse Canadienne

Vote par anticipation : c’est parti

Depuis vendredi, les Canadiens peuvent voter par anticipation dans chacune des 338 circonscriptions du pays. Les bureaux de vote sont ouverts jusqu’à lundi de 9 h à 21 h. Pour trouver leur bureau de vote, les électeurs peuvent consulter la carte d’information d’Élections Canada qu’ils ont reçue par la poste ou consulter le site web de l’organisme à l’adresse suivante : elections.ca/accueil.aspx. Élections Canada assure que des mesures sanitaires sont en place dans les bureaux de vote pour assurer la santé et la sécurité des électeurs, quelle que soit leur façon de voter. Les électeurs devront porter le masque et se tenir à au moins deux mètres des autres personnes. Ils recevront un crayon à usage unique pour marquer leur bulletin de vote. On peut aussi apporter son propre crayon ou stylo.

— D’après La Presse Canadienne

Le chiffre du jour

300 $

C’est la somme qui a été demandée par la candidate libérale Afroza Hossain pour participer à une table ronde regroupant des candidats d’origine bangladaise organisée par le journal Weekly Notundesh. « Mon bureau de campagne exige 300 $ en plus d’une contribution [à la campagne] pour que je participe à tout évènement », a répondu la candidate dans la circonscription d’Oshawa à une demande du journal publié au Canada. Mme Hossain s’est excusée après avoir été interrogée par le Star Calgary. « Par erreur, j’ai demandé une contribution électorale dans un contexte qui est totalement inacceptable. Je m’excuse pour cette erreur et ce manque de jugement. » La politicienne n’a pas participé à l’évènement.

— Éric-Pierre Champagne, La Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.