Regard sur l’Europe

À l’aube de la Ligue des champions

Ça y est, la Ligue des champions de la saison 2021-2022 est à nos portes. Les premiers matchs de la compétition la plus prestigieuse d’Europe se mettent en branle mardi et mercredi. Voici donc un coup d’œil sur ce qui nous attend lors de cette première semaine.

MARDI

Bayern Munich — FC Barcelone

La dernière fois que ces deux clubs se sont affrontés, en août 2020, le Bayern Munich l’a emporté 8-2. Le premier défi du FC Barcelone sera de venger cette humiliation en quart de finale, tout en montrant de quel bois il se chauffe à la suite du départ de Lionel Messi.

Avec deux victoires et un match nul en Liga espagnole, les Blaugranas n’ont pas encore écarté les doutes qui planent sur le Camp Nou. Ce match devrait donc servir de baromètre pour illustrer où ils en sont après les tumultes des derniers mois. Parce que Messi n’est pas le seul exilé de Barcelone : le Français Antoine Griezmann est aussi parti pour rejoindre les rangs de l’Atlético de Madrid.

Pour chasser la grisaille, le Barça pourra compter sur la grande forme de Memphis Depay. Le Néerlandais compte déjà deux buts et une passe décisive à Barcelone. Il revient de sa sélection avec les Pays-Bas avec cinq filets en trois matchs, dont un triplé contre la Turquie. Difficile pour une étoile de briller plus que ça.

Mais le Bayern de Robert Lewandowski et d’Alphonso Davies sera une bête difficile à dompter. Le club de Julian Nagelsmann, sorti vainqueur d’une rencontre périlleuse contre l’ambitieux RB Leipzig en Bundesliga samedi, place beaucoup d’espoirs dans cette compétition. Et les Bavarois ont continué de remplir leur arsenal jusqu’à la fin du mercato, puisant allègrement chez le Leipzig, justement : Marcel Sabitzer (milieu) et Dayot Upamecano (défenseur) se sont amenés à Munich.

Ce n’est peut-être pas le premier match de la journée, mais ce sera celui qui lancera officieusement le spectacle, mardi.

L’intrigant Séville

S’il y a un club qui pique notre curiosité en Europe cette saison, c’est le FC Séville. L’arrivée – et la renaissance, en quelque sorte – d’Erik Lamela, qui a passé les huit dernières années à Tottenham, semble donner des ailes à cette équipe andalouse. Ses trois buts en trois matchs placent Séville dans le peloton de tête en championnat.

Servi par son compatriote Papu Gomez au milieu, et épaulé par le Marocain Youssef En-Nesyri, Lamela et le FC Séville ont les outils pour sortir d’un groupe G accessible.

Leur premier test européen : mardi à 12 h 45 contre le RB Salzbourg, un club habitué à la phase de groupe de la Ligue des champions.

Autres matchs à suivre mardi

• Manchester United sera aux prises avec le Sport Club Young Boys de Berne, en Suisse, à 12 h 45. Cristiano Ronaldo voudra continuer sur sa lancée, après ses deux buts lors de son premier match de retour à Old Trafford, samedi.

• Le LOSC de Lille, avec le Canadien Jonathan David, affronte Wolfsbourg à 15 h. Les Lillois, champions en titre en Ligue 1, déçoivent jusqu’à présent en championnat. C’est l’occasion de se relancer… mais contre les meneurs de la Bundesliga, le défi est de taille.

• Chelsea entame la défense de son titre contre le Zénith Saint-Pétersbourg à 15 h. La tâche sera compliquée pour l’équipe russe par le fait que les Brésiliens Malcom et Claudinho sont suspendus après avoir bravé l’interdiction du Zénith de rejoindre leur sélection pendant la trêve internationale.

MERCREDI

Manchester City — RB Leipzig

Un des groupes les plus corsés de la compétition amorce ses activités mercredi.

Manchester City entamera sa quête d’un premier sacre européen depuis 1970 contre le RB Leipzig de Jesse Marsch à 15 h.

Nous avons déjà parlé des ambitions de l’ancien entraîneur de l’Impact de Montréal en Bundesliga dans cette rubrique. Il devra par contre modérer ses attentes en Ligue des champions. Parce qu’en plus de Manchester City, son club devra éventuellement affronter l’autre club le plus affamé de succès européen dans cette compétition : le Paris Saint-Germain.

À eux deux, ces clubs alignent quelques-unes des plus grandes vedettes du soccer international : Lionel Messi, Kylian Mbappé, Neymar avec le PSG, Kevin de Bruyne, Jack Grealish, Raheem Sterling avec City, pour ne nommer que ceux-là.

L’équipe de Pep Guardiola n’a jamais trop de problèmes dans la phase de groupe – c’est plus tard que ça se complique dans son cas.

Après avoir fait le plein de confiance en Premier League en offrant des raclées de 5-0 à Norwich et Arsenal, les Citizens en ont fait juste assez (1-0) samedi à Leicester.

Le club allemand de la famille Red Bulls s’est incliné 4-1 contre le Bayern Munich samedi, ce qui venait confirmer un début de saison décevant pour cette équipe. Devant cet autre adversaire plus grand que nature mercredi, il devra sortir les crocs et jouer avec l’enthousiasme démontré en 2020, lorsqu’il a atteint la demi-finale de la Ligue des champions.

Le groupe de la mort

Liverpool, AC Milan, Atlético de Madrid et Porto. Voici le vrai groupe de la mort de cette compétition.

Chacun de ces clubs est prétendant au titre dans sa ligue locale respective et ils devraient être compétitifs l’un contre l’autre. Il est même envisageable qu’au moins deux d’entre eux, Liverpool et l’Atlético, soient finalistes.

Si le FC Porto peut sembler le moins dangereux du lot, il ne faut pas le prendre à la légère : le club portugais a atteint les quarts de finale l’an dernier et a même remporté le match retour face à Chelsea, ce qui ne lui a tout de même pas permis de passer en demi-finale.

L’action du groupe B commence mercredi avec des affrontements Liverpool-AC Milan et Atlético-Porto à 15 h.

Autres matchs à suivre mercredi

• Les Canadiens Cyle Larin et Atiba Hutchinson tenteront de causer la surprise avec le Besiktas à 12 h 45, contre un Borussia Dortmund mené par le scintillant Erling Haaland.

• L’Inter Milan, champion en titre italien, et le toujours dangereux Real Madrid s’affrontent à 15 h. Milan a perdu l’artisan de son championnat Romelu Lukaku (Chelsea) dans l’entre-saison, tandis que Madrid devra trouver du leadership ailleurs que chez Sergio Ramos (PSG) et Raphael Varane (Manchester United).

• Si ce n’est que pour voir s’aligner Lionel Messi, Kylian Mbappé et Neymar sur un même terrain, le match entre le PSG et Club Bruges, de la Belgique, devrait retenir l’attention à 15 h.

La rubrique Regard sur l’Europe fera relâche la semaine prochaine. Elle sera de retour le 28 septembre.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.