Georges St-Pierre de retour dans l’univers de Marvel

Avant le début de la pandémie, les studios Marvel ont annoncé un bon nombre de nouvelles séries destinées à la chaîne de diffusion en continu Disney+. The Falcon and The Winter Soldier devait lancer le bal, en août. Or, le tournage a été interrompu pendant de longs mois. Toutefois, Anthony Mackie, Sebastian Stan et les autres sont de retour au travail. Ceux-ci reprendront les rôles qu’ils ont incarnés pour la dernière fois dans Avengers : Endgame. Si l’on se fie à des photos relayées par le site Just Jared, un personnage qu’on n’avait pas vu depuis Captain American : The Winter Soldier, en 2014, sera aussi de retour. En effet, le Québécois Georges St-Pierre devrait revenir dans la peau du vilain Georges Batroc. On ne peut pas dire que l’ancien champion de l'UFC nous avait particulièrement convaincu par son jeu d’acteur, mais son combat contre Cap était très impressionnant. Il n’y a pas encore de date pour le début de la diffusion de The Falcon and The Winter Soldier.

— Pascal LeBlanc, La Presse

Cinéma

Cinemania s’enrichit d’une version en ligne

Le 26e festival Cinemania de Montréal se tiendra cette année dans son circuit de salles habituel, dans le respect des mesures sanitaires. Il s’enrichira également d’une programmation en ligne, accessible partout au Québec et au Canada, et d’une prolongation d’une semaine ! Les projections « physiques » auront lieu du 4 au 15 novembre au Cinéma Impérial, au Cinéma du Musée, au Cinéma du Parc et à la Cinémathèque québécoise. La sélection, constituée de 50 longs métrages, de 30 courts métrages et de contenus exclusifs, sera également proposée quasi intégralement sur le web du 4 au 22 novembre. Trois titres ont déjà été dévoilés : La nuit des rois, de Philippe Lacôte (en préouverture), Été 85, de François Ozon, et Slalom, de Charlène Favier.

— Marc-André Lussier, La Presse

Cinéma

L’œuvre immersive The Hangman at Home primée à la Mostra

The Hangman at Home, œuvre de réalité virtuelle de Michelle et d’Uri Kranot, a remporté le Grand Prix du jury pour la meilleure œuvre immersive à la Mostra de Venise. C’est la première fois qu’une œuvre canadienne remporte ce prix réservé aux œuvres de réalité virtuelle, souligne-t-on par communiqué. Avec la voix d’Anne Dorval, l’œuvre inspirée du poème éponyme de Carl Sandburg propose un voyage à travers cinq histoires entremêlées qui font passer le spectateur d’un rôle de témoin à un rôle beaucoup plus lourd de complice. Le but est ainsi de remettre en question les conceptions morales de chaque personne. En même temps que sa présentation à Venise, l’œuvre a pu être vue dans une douzaine d’endroits à travers le monde, dont le Centre PHI dans le Vieux-Montréal.

— André Duchesne, La Presse

Littérature

Les prix Femina et Décembre dévoilent leurs finalistes

Dix-sept titres en français et 14 traductions sont dans la première sélection du prix Femina, et 11 titres dans celle du Prix Décembre, ont annoncé les jurys lundi. Le jury du Femina a ratissé très large, entre valeurs sûres comme Serge Joncour ou Marie-Hélène Lafon, qui a remporté le prix des libraires de Nancy, et des premiers romans comme celui de Laurent Petitmangin, prix Stanislas. Pour le prix Décembre, à côté de neuf romans, on trouve une pièce de théâtre (Le jeu des ombres de Valère Novarina) et Le bonheur, sa dent douce à la mort, autobiographie philosophique de Barbara Cassin, de l’Académie française. Le Femina doit être décerné le 3 novembre et le Décembre, deux jours plus tard.

— Agence France-Presse

Arts visuels

Les billets pour Illumi en vente dès mardi

Le parcours de tableaux lumineux Illumi – Féerie de Lumière revient pour une deuxième édition au début du mois d’octobre, et les billets sont en vente dès ce mardi. Toujours présentés au même endroit à Laval, les tableaux seront désormais réunis sur un parcours trois fois plus grand que l’original afin de respecter les règles de distanciation physique. Il sera possible de parcourir le sentier de 3 km en voiture, à pied ou en petit train spécialement aménagé. La deuxième édition d’Illumi propose 17 tableaux fantastiques, dont quelques nouveautés comme La forêt magique et Les chevaux de Cavalia, sans oublier les thèmes de saison comme l’Halloween et ses créatures qui laisseront la place à la magie du temps des Fêtes dès le début du mois de novembre. Mentionnons que les billets, vendus en quantité limitée, doivent maintenant être achetés à l’avance selon l’expérience souhaitée. L’événement, qui se tient du 9 octobre 2020 au 10 janvier 2021, a attiré plus de 500 000 visiteurs l’an dernier.

La Presse

www.illumi.com

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.