Le Canada pourrait accueillir les touristes étrangers dès septembre

Le Canada pourrait accueillir les voyageurs étrangers pleinement vaccinés dès le mois de septembre, et ce, si la situation sanitaire et le taux de vaccination de la population le permettent.

C’est ce qui a été dévoilé jeudi soir dans le sommaire écrit de la 33rencontre au sujet de la COVID-19, réunissant le premier ministre fédéral et ses homologues provinciaux.

Justin Trudeau a mentionné, à la lumière de récentes discussions avec les États-Unis, que les citoyens américains ainsi que les résidents permanents entièrement vaccinés pourraient franchir la frontière à partir de la mi-août lors de voyages non essentiels.

Le premier ministre a précisé que des ministres fédéraux feraient part des détails sur l’accueil des voyageurs étrangers au cours de la semaine prochaine.

Les provinces ont de leur côté fait valoir l’importance de la mise en place d’une preuve vaccinale. Elles souhaitent aussi prioriser la mise en œuvre d’un système qui permettra aux Canadiens de voyager en dehors du pays.

Plus tôt dans la journée, Justin Trudeau avait affirmé que les personnes vaccinées n’étaient pas à l’abri du virus, et que la présence des variants, particulièrement le Delta, changeait la donne.

« Il ne faut pas mettre à risque la santé et la sécurité, et surtout les sacrifices et les gains qu’on a tous faits », avait-il déclaré lors d’une conférence de presse au Palais des congrès de Montréal.

La frontière avec les États-Unis d’abord, souhaite Legault

Le premier ministre du Québec, François Legault, avait évoqué, au cours de la même conférence de presse, le fait que les voyages pourraient reprendre à condition que tous les voyageurs aient l’obligation de présenter une preuve vaccinale, attestant qu’ils avaient obtenu deux doses de vaccin.

M. Legault avait dit souhaiter commencer par ouvrir la frontière canado-américaine, avant d’accueillir des visiteurs d’ailleurs dans le monde.

Cette annonce survient au lendemain d’une sortie médiatique d’acteurs du tourisme montréalais qui reprochaient aux gouvernements de trop attendre avant d’accueillir des touristes étrangers.

– Avec La Presse Canadienne

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.