Gourmand

À la carte

La scène gastronomique locale se réinvente sans cesse. Ouverture de restaurants, nouveaux menus, évènements… Nous vous présentons chaque semaine ce qu’il ne faut pas manquer pour bien boire et bien manger.

En vedette

Brouillon : invitante première version

On ne cesse de le dire et de l’écrire depuis des années : la Plaza se transforme ! Cette fois-ci, on le sent bien. Et un espace comme Brouillon en est une preuve de plus. D’abord destiné à rendre l’agence Tux plus attrayante encore pour les potentiels employés et clients, le café-resto-buvette est aussi tout simplement... un café-resto-buvette, ouvert à tous et à toutes.

En activité du matin au soir, Brouillon se veut un lieu de socialisation et de télétravail dans un décor inspirant (conçu en collaboration avec l’Atelier Zébulon Perron), comme le décrivait la journaliste Isabelle Massé la semaine dernière dans nos pages.

La cuisine se fait en partenariat avec l’épicerie Conserva voisine. Les cartes sont courtes mais proposent une foule d’options végétariennes. Il y a ainsi un menu petit-déjeuner, un menu midi, un menu d’entre-deux avec des assiettes apéro et un menu de soir. On fait dans la simplicité et dans les petits plats qui offrent des possibilités d’assemblage harmonieux ou de partage.

Côté bar, l’offre est très classique, du Spritz au Bloody en passant par l’Old fashioned. On ne se trompe jamais avec un negroni ou un gin-tonic ! La sommelière, Caroline Do, nous amène dans le Sud. Elle a de toute évidence un faible pour la Catalogne et ses vins souvent vivifiants, salins. La Grèce et le Portugal sont également bien représentés sur cette carte ne proposant que des produits d’artisans. Les bières et les cidres viennent bien entendu de chez nous, avec l’exception des « sans alcool » de Mikkeller. Tout cela, y compris ce qui se trouve dans les assiettes, est sans doute voué à évoluer au fil des saisons et des arrivages. On est au Brouillon, après tout !

Le Brouillon est ouvert de 8 h à minuit, du mardi au samedi, et de 8 h à 17 h le lundi.

6580, rue Saint-Hubert

— Ève Dumas, La Presse

Nouveauté

Un brunch qui fait voyager

Barranco, le restaurant de « cuisine péruvienne urbaine » de la rue Saint-Denis, sert depuis peu un brunch dont l’exotisme nous réjouit. Conçu par l’équipe de cuisine du Barranco (Daniel Silva et Michelangelo Miceli), en collaboration avec le chef Arnaud Glay, du Passé composé, le menu est costaud. Aussi vaut-il mieux préparer son estomac avec un jus, comme l’excellente et rare chicha morada maison (à base de maïs violet péruvien), ou un smoothie à la mangue et au fruit de la passion. Les assiettes qui suivent sont complexes, savoureuses, texturées. Un exemple ? Le « poché causa frit végétarien » : dodue croquette de patates frites, œuf de cane poché, purée d’avocats, compote d’oignons, de poivrons et chimichurri, sauce crémeuse aux poivrons orangés et aux piments ancho, radis, salsa de maïs péruvien, quinoa frit et maïs cancha, pousse de coriandre. Ouf ! C’est d’une décadence rare, mais qui donne envie de se dandiner sur sa chaise à chaque bouchée, au son d’une musique tout aussi réjouissante et dépaysante que les ingrédients. Ajoutez à ça un pisco sour classique, floral, fruité ou épicé et c’est parti pour une journée plutôt sympathique !

Les brunchs du Barranco sont servis du vendredi au dimanche, de 10 h à 15 h.

4552, rue Saint-Denis

— Ève Dumas, La Presse

Ouverture

Tout pour les pâtes

C’est l’histoire d’un commerce qui est né autour d’un objet. Un gros objet ! À l'hiver dernier, le père de Claudia Fancello lui a demandé si elle souhaitait récupérer l’extrudeuse à pâtes du restaurant familial, à Vancouver. La copropriétaire du restaurant Etna et son partenaire de vie et d’affaires, Sergio Conde, ont décidé d’adopter la bête. Mais lorsque celle-ci est arrivée à Montréal, le couple a réalisé qu’elle prenait beaucoup de place dans son petit local de la rue Jarry. Aussi lui a-t-il trouvé une nouvelle maison, à l’angle des rues Faillon et Drolet. Etna Pastificio est une épicerie fine consacrée à l’amour des pâtes fraîches et de tout ce qui les entoure. Comptoir et congélateur se remplissent (et se vident aussitôt !) d’une bonne dizaine de variétés chaque jour. C’est la chef Tegan Bowers (anciennement chez Lawrence/Larrys) qui est aux commandes, ici. En collaboration avec les patrons, elle prépare des petits trésors farcis, des pâtes coupées, de superbes tagliatelles charnues, des sauces, des beurres aromatisés, etc. Les étagères sont également garnies de belles tomates en boîtes, d’huiles, de vinaigres, de conserves de poissons, de palourdes en pots prêtes à être simplement touillées avec des spaghettis bien chauds. Une sélection grandissante de vins, de bières et de cidres québécois est en cours, ainsi qu’une offre de bols en céramique artisanaux pour accueillir les pastas !

L’Etna Pastificio est ouverte du mardi au dimanche, de 11 h 30 à 19 h 30.

7500, rue Drolet

— Ève Dumas, La Presse

Évènement

L’Action de grâce chez Roger Picnic

Roger Picnic organise ce dimanche 10 octobre un évènement pour l’Action de grâce qui s’annonce épique ! Ce sympathique endroit aux allures de table champêtre, situé à Saint-Charles-sur-Richelieu sur un vaste et bucolique terrain, accueillera pour l’occasion trois entreprises consacrées aux plaisirs gourmands, qui complèteront son offre à manger de type bistro : Projet Saint-Mathieu, un habitué de l’endroit, sera de retour dans son « smokehouse » et offrira une délicieuse sélection de ses viandes fumées (brisket, côtes levées, saucisses jalapeño et cheddar), Crémy, qui sortira pour une des dernières fois de la saison sa Crémy mobile et ses beignes décadents, et La Boîte à Vins et son fondateur, Louis-Philippe Mercier, spécialisé dans les vins québécois, pour vous désaltérer. Le tout, dans une ambiance musicale country animée par Tony Ross. On s’y rend entre 11 h et 19 h – sans réservation, donc c’est premier arrivé, premier servi !

12, chemin des Patriotes, Saint-Charles-sur-Richelieu

— Iris Gagnon-Paradis, La Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.