Camps d’entraînement de la LNH

Quelques Québécois toujours en lice

Les camps d’entraînement tirent à leur fin dans la Ligue nationale de hockey. Les équipes ont jusqu’à ce lundi, 17 h, pour remettre leur alignement final en vue du début de saison. L’heure est aux décisions. Voici quelques Québécois en quête d’une place dans un alignement qui étaient encore en lice au moment de publier ces lignes.

Hendrix Lapierre – Capitals de Washington

La plus grande surprise, dans la mesure où il n’a que 19 ans, est Hendrix Lapierre. Avec ses cinq passes en quatre matchs avec les Capitals de Washington, le jeune homme a conclu le calendrier préparatoire au premier rang de l’équipe pour le nombre de points, à égalité avec Evgeny Kuznetsov (!).

Lapierre et l’Ontarien de 20 ans Connor McMichael se disputent le rôle de troisième centre laissé vacant en l’absence de Nicklas Backstrom, blessé pour le début de la saison. Lors du dernier match préparatoire, le Gatinois a été placé au centre de ce trio composé de Conor Sheary et T. J. Oshie. Ce dernier, tout comme l’entraîneur, n’avait d’ailleurs que de bons mots pour Lapierre à l’issue de la victoire de 5-3.

« [Hendrix] est un jeune homme super talentueux et un individu génial, génial, génial, a affirmé Oshie. Il est agréable à côtoyer. Il sourit toujours dans le vestiaire. Tu peux voir qu’il a vraiment du plaisir. Il travaille fort. Il est très intéressé à apprendre des joueurs et des entraîneurs. »

Si Lapierre retourne chez les juniors, il sera appelé à jouer un grand rôle au sein d’une équipe aspirante à la Coupe du Président, le Titan d’Acadie-Bathurst.

Benoit-Olivier Groulx – Ducks d’Anaheim

Est-ce l’année de Benoit-Olivier Groulx ? Peut-être bien. Après avoir terminé au 20rang des meilleurs marqueurs à sa première saison dans la Ligue américaine l’année dernière, le voilà qui force la main des dirigeants des Ducks.

Les vétérans au centre sont nombreux à Anaheim, mais Groulx a grandement impressionné au camp d’entraînement. Au point qu’on ne sait plus trop ce qui se passera avec lui. Il a notamment inscrit deux buts et une passe en quatre matchs préparatoires. Le jeune homme de 21 ans est l’exemple parfait d’un attaquant complet, qui excelle dans les deux sens de la patinoire.

S’il retourne à San Diego, dans la Ligue américaine, il jouera sous la direction de Joël Bouchard. En cas de blessures à Anaheim, il pourrait très bien être rappelé dans la grande ligue pendant la saison.

Joe Veleno – Red Wings de Detroit

Choix de premier tour, 30e au total en 2018, Joe Veleno pourrait finalement devenir titulaire dans la Ligue nationale cette année. Rappelons qu’il a été rappelé le temps de cinq matchs à la fin de la saison dernière.

À l’avant-dernier match préparatoire, Veleno a amassé un but et une passe en plus de diriger six tirs vers le filet adverse dans une victoire de 4 à 2 contre Pittsburgh. En conférence de presse après le match, l’entraîneur-chef des Red Wings, Jeff Blashill, s’est fait demander s’il était « juste » de dire que Veleno est prêt pour la LNH.

« Est-ce que c’est juste ? Je pense qu’il fait son chemin pour être bientôt prêt pour la LNH, a-t-il répondu. Je pense qu’il y a beaucoup de joueurs qui sont dans cette situation. C’est la prochaine étape qui est probablement plus importante. Ne pas être prêt pour la LNH, mais être prêt à aider une équipe de la LNH est bien mieux. C’est ce que nous regardons : comment aides-tu les Red Wings de Detroit à être une meilleure équipe ? Pas seulement : comment peux-tu faire l’équipe ? »

« Est-ce que Joe prend des pas dans la bonne direction ? Oui, à 100 %. Il a travaillé très fort pendant deux ans pour changer son corps. Il est vraiment bon du côté [défensif] de la rondelle. Alors, cela dépend où il pourrait potentiellement s’intégrer. Est-il meilleur que les autres gars ? Tout cela entre en jeu, mais il fait des pas dans la bonne direction. »

Alexandre Carrier – Predators de Nashville

Alexandre Carrier roule sa bosse à la ligne bleue des Admirals de Milwaukee, dans la Ligue américaine, depuis 2016. Le défenseur de 25 ans a été rappelé par les Predators le 2 mars et a passé le reste de la saison avec l’équipe, disputant 19 rencontres. Il a été jumelé à Roman Josi, avec qui il a très bien fait.

Au repêchage d’expansion du Kraken de Seattle, Carrier a été protégé par le directeur général David Poile. Il est toujours au camp d’entraînement en ce moment, après avoir récolté un but et deux passes en quatre matchs préparatoires.

« J’arrive là encore pour me prouver, pour démontrer que je suis capable de jouer une saison complète avec le rôle que j’avais l’an passé », a-t-il dit à La Presse l’été passé, lors de la Classique Kevin Raphaël pour Leucan.

Il reste encore neuf défenseurs dans l’alignement des Predators. Selon toute vraisemblance, Carrier devrait amorcer la saison à Nashville.

Simon Benoit – Ducks d’Anaheim

Le Lavallois de 23 ans Simon Benoit a passé les trois dernières saisons dans la Ligue américaine avec les Gulls de San Diego. Il a joué six matchs avec les Ducks à la fin de la saison dernière.

Kevin Shattenkirk, Jamie Drysdale, Cam Fowler, Hampus Lindholm, Josh Mahura, Josh Manson et Greg Pateryn sont les autres défenseurs toujours au camp.

Comme Benoit n’aurait pas à passer par le ballottage en cas de coupe, les Ducks préféreront peut-être le retourner dans la Ligue américaine pour commencer la saison.

Coupes tardives

Bien d’autres joueurs québécois ont connu de bons camps d’entraînement et ont été rétrogradés récemment.

À Pittsburgh, Pierre-Olivier Joseph, Samuel Poulin et Nathan Légaré ont été cédés dans la Ligue américaine à la fin de la semaine dernière. C’est une surprise dans le cas de Joseph, qui a disputé 15 rencontres dans le circuit Bettman l’année dernière, amassant cinq points. Il aura probablement l’occasion d’enfiler l’uniforme des Penguins à quelques reprises cette année. Quant à Poulin et à Légaré, ils joueront une première saison dans la Ligue américaine.

L’attaquant de Plessisville Mavrik Bourque, choix de premier tour des Stars de Dallas au plus récent repêchage, a été retranché après le dernier match préparatoire de l’équipe, samedi. Il se rapportera aux Cataractes de Shawinigan.

Le gardien Zachary Fucale a déménagé de nombreuses fois au cours des six dernières années, mais il semble apprécié à Washington. Il était le dernier gardien au camp, mis à part Ilya Samsonov et Vitek Vanecek, évidemment. Il a été retranché dimanche.

Le natif de Montmagny Alex Barré-Boulet a été placé au ballottage par le Lightning de Tampa Bay, dimanche matin. Il ne serait pas étonnant qu’une équipe le réclame. L’attaquant de 24 ans a été impressionnant dans la Ligue américaine ces dernières saisons. L’an dernier, il a marqué trois buts en 15 rencontres dans l’uniforme du Lightning.

Notons que le défenseur de 22 ans Nicolas Beaudin a aussi été cédé aux mineures par les Blackhawks de Chicago, dimanche.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.